Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité - L'EnerGeek

Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité

UFELors du colloque annuel de l’Union française de l’électricité, la ministre de l’Énergie Ségolène Royal a annoncé la publication d’un « calendrier des appels d’offres sur 2016 et 2017 » pour les énergies renouvelables. D’après les premières indications de la responsable politique à l’Agence France Presse, ces appels d’offres concerneront 4 solutions technologiques : l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse.

Le 8 octobre 2015, le colloque annuel des responsables des industries électriques et gazières recevait la ministre de l’énergie, Ségolène Royal. Devant le parterre de professionnels, l’ancienne candidate à la présidentielle a notamment déclaré : « Je vais mettre sur la table avant la fin de ce mois les trajectoires par filières d’énergies renouvelables et donner les calendriers des appels d’offres sur 2016 et 2017 ».

L’objectif est de donner de la visibilité aux industriels sur les futurs projets énergétiques du pays, à l’heure de la transition énergétique. Ségolène Royal a précisé que ces appels d’offres concerneraient « l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse », tout en évoquant également les problématiques de l’efficacité énergétique, de la sécurité d’approvisionnement et de la flexibilité et les infrastructures énergétiques.

Ce rassemblement a enfin été l’occasion de donner des indications sur l’avenir du secteur hydroélectrique. La ministre de l’énergie a ainsi affirmé « qu’avant la fin de l’année, quatre nouveaux textes d’application de la loi, dans le domaine des concessions de barrages hydroélectriques, première source d’énergie renouvelable en France », allaient être publiés. Ces textes, qui seront soumis au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) en octobre puis au Conseil d’Etat en novembre, auront officiellement vocation à « simplifier et moderniser la gestion de ces concessions ».

 

Rédigé par : jacques-mirat

mar 20 Mai 2014
La réglementation française impose qu’un barrage de plus de 20 mètres de hauteur soit inspecté tous les dix ans, raison pour laquelle la  retenue du barrage de Sarrans, dans l’Aveyron, a été entièrement mise à-sec depuis quelques jours. Pourtant cet…
mer 11 Jan 2017
Désireux de se recentrer sur les activités du combustible nucléaire dans le cadre de son plan de restructuration et de recapitalisation, Areva a définitivement renoncé à ses velléités de développement dans la filière éolienne offshore. Le groupe français a entériné…
jeu 6 Avr 2017
Regroupant près de 400 contrats de concessions hydroélectriques, dont l'essentiel est exploité par EDF (85% de la puissance installée) et dans une moindre mesure par Engie, le parc hydroélectrique français vit aujourd'hui une période de transition. La loi de transition énergétique…
jeu 29 Oct 2015
En prévision de la diffusion de cinq films documentaires, Arte vient de mettre en ligne un jeu vidéo intitulé : Les îles du futur. Le concept est simple, le joueur est responsable de l'aménagement du territoire afin de l’approvisionner à 100%…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *