Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité - L'EnerGeek Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité - L'EnerGeek

Ségolène Royal au colloque annuel de l’Union française de l’électricité

UFELors du colloque annuel de l’Union française de l’électricité, la ministre de l’Énergie Ségolène Royal a annoncé la publication d’un « calendrier des appels d’offres sur 2016 et 2017 » pour les énergies renouvelables. D’après les premières indications de la responsable politique à l’Agence France Presse, ces appels d’offres concerneront 4 solutions technologiques : l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse.

Le 8 octobre 2015, le colloque annuel des responsables des industries électriques et gazières recevait la ministre de l’énergie, Ségolène Royal. Devant le parterre de professionnels, l’ancienne candidate à la présidentielle a notamment déclaré : « Je vais mettre sur la table avant la fin de ce mois les trajectoires par filières d’énergies renouvelables et donner les calendriers des appels d’offres sur 2016 et 2017 ».

L’objectif est de donner de la visibilité aux industriels sur les futurs projets énergétiques du pays, à l’heure de la transition énergétique. Ségolène Royal a précisé que ces appels d’offres concerneraient « l’éolien en mer, le solaire, la petite hydroélectricité et la biomasse », tout en évoquant également les problématiques de l’efficacité énergétique, de la sécurité d’approvisionnement et de la flexibilité et les infrastructures énergétiques.

Ce rassemblement a enfin été l’occasion de donner des indications sur l’avenir du secteur hydroélectrique. La ministre de l’énergie a ainsi affirmé « qu’avant la fin de l’année, quatre nouveaux textes d’application de la loi, dans le domaine des concessions de barrages hydroélectriques, première source d’énergie renouvelable en France », allaient être publiés. Ces textes, qui seront soumis au Conseil supérieur de l’énergie (CSE) en octobre puis au Conseil d’Etat en novembre, auront officiellement vocation à « simplifier et moderniser la gestion de ces concessions ».

 

Rédigé par : jacques-mirat

mer 22 Jan 2014
La transition énergétique est-elle remise en cause en Allemagne ? Le gouvernement Merkel s’en défend, il n’empêche le nouveau ministre Allemand de l’économie Sigmar Gabriel (photo) ne fait pas de mystères sur l’évolution des subventions accordées aux énergies nouvelles : elles…
jeu 17 Mar 2016
Le Conseil national suisse vient de confirmer ses ambitions pour la production d’énergie verte. Ainsi, les installations hydroélectriques ou les fermes photovoltaïques vont pouvoir bénéficier de l'intervention des pouvoirs publics, sous certaines conditions cependant. (suite…)
mer 7 Jan 2015
Pour répondre à une demande en électricité galopante tout en limitant ses émissions de CO2, l'Inde s'appuie sur l'énergie nucléaire comme nous l'avons vu hier. Mais pas seulement. Le gouvernement indien via son Premier ministre Narendra Modi a fortement relevé les objectifs…
jeu 17 Avr 2014
  Bien que le groupe EDF ait récemment été sélectionné par Londres pour construire deux réacteurs EPR, son action outre-Manche ne se résume pas à l’énergie nucléaire. En témoigne le lancement de deux nouvelles installations mercredi : le parc éolien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *