La polémique fait trembler la centrale nucléaire iranienne - L'EnerGeek

La polémique fait trembler la centrale nucléaire iranienne

La centrale nucléaire de Bouchehr, située au sud-ouest de l’Iran, est au cœur d’une polémique liée au récent tremblement de terre qui a touché la région.

En effet, lundi 10 juin, l’ambassadeur d’Iran à Moscou, Mohammad Reza Sadjadi, a soulevé la présence d’un problème technique. Ce problème serait lié au dysfonctionnement des générateurs suite au séisme survenu le 17 avril dernier à 950 kilomètres de Bouchehr.

Cette hypothèse a été totalement démentie par le vice-ministre des Affaires étrangères, Abass Araghchi. Selon lui, des arrêts répétés ont certes eu lieu mais ils sont le résultat de tests dans le but d’optimiser la capacité de la centrale, et celle-ci suit « ses activités normales et naturelles ».

Conséquences du séisme

Le 17 avril dernier, la ville de Khash située à 950 kilomètres de la centrale de Bouchehr a subi deux forts séismes d’une magnitude de 7,5. Suite à ce tremblement de terre, les responsables de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont signalé de larges fissures inquiétantes.
L’ambassadeur iranien se veut rassurant et indique que « La centrale du Bouchehr peut résister à des tremblements de terre encore plus importants ».

Un enjeu politico-énergétique

La centrale de Bouchehr est aujourd’hui l’unique source d’électricité nucléaire en Iran depuis 2011. Elle est le fruit d’une association entre la Russie (les constructeurs) et l’Iran, construite en dépit de vives protestations d’Israël et des Etats-Unis.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 10 Sep 2015
L'énergie nucléaire va continuer à croître à l'échelle mondiale au cours des prochaines années. C'est en tout cas ce que soutient l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA) dans sa dernière étude en date, "Énergie, Électricité et Nucléaire : estimations jusqu'en 2050". Les membres de…
lun 19 Août 2013
Alors que l’Autriche ne produit aucune électricité d’origine nucléaire, le pays est pourtant doté d’une centrale. Le site de Zwentendorf, qui dispose d’une puissance de 723 mégawatts, a été construit dans les années 1970 mais, à la suite d’un référendum,…
ven 14 Nov 2014
Après un ralentissement temporaire de l'énergie nucléaire au niveau international à la suite de la catastrophe de Fukushima au Japon en 2011, les capacités électronucléaires devraient connaître une forte croissance dans les 25 prochaines années. C'est ce qu'affirme le dernier…
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *