La polémique fait trembler la centrale nucléaire iranienne - L'EnerGeek

La polémique fait trembler la centrale nucléaire iranienne

La centrale nucléaire de Bouchehr, située au sud-ouest de l’Iran, est au cœur d’une polémique liée au récent tremblement de terre qui a touché la région.

En effet, lundi 10 juin, l’ambassadeur d’Iran à Moscou, Mohammad Reza Sadjadi, a soulevé la présence d’un problème technique. Ce problème serait lié au dysfonctionnement des générateurs suite au séisme survenu le 17 avril dernier à 950 kilomètres de Bouchehr.

Cette hypothèse a été totalement démentie par le vice-ministre des Affaires étrangères, Abass Araghchi. Selon lui, des arrêts répétés ont certes eu lieu mais ils sont le résultat de tests dans le but d’optimiser la capacité de la centrale, et celle-ci suit “ses activités normales et naturelles”.

Conséquences du séisme

Le 17 avril dernier, la ville de Khash située à 950 kilomètres de la centrale de Bouchehr a subi deux forts séismes d’une magnitude de 7,5. Suite à ce tremblement de terre, les responsables de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) ont signalé de larges fissures inquiétantes.
L’ambassadeur iranien se veut rassurant et indique que “La centrale du Bouchehr peut résister à des tremblements de terre encore plus importants”.

Un enjeu politico-énergétique

La centrale de Bouchehr est aujourd’hui l’unique source d’électricité nucléaire en Iran depuis 2011. Elle est le fruit d’une association entre la Russie (les constructeurs) et l’Iran, construite en dépit de vives protestations d’Israël et des Etats-Unis.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 25 Mar 2016
Depuis qu’EDF a accepté de reprendre Areva NP, la filière nucléaire française connait une nouvelle répartition des tâches. Lors de la convention annuelle de la Société française d'énergie nucléaire, on apprenait justement qu’une offre ferme sera prochainement formulée. (suite…)
mar 8 Nov 2016
Alors que les prix de l’électricité augmentent, la Commission de régulation de l’énergie propose de modifier le code de l’énergie afin de faire évoluer l’accès régulé à l’électricité nucléaire historique (Arenh). En posant de nouvelles conditions aux fournisseurs (acheteurs), elle…
mar 3 Sep 2013
La centrale nucléaire de Paluel (Normandie) est l’une des quatre bases retenues par EDF pour accueillir sa nouvelle force d’action rapide du nucléaire (FARN). La création de la FARN a été décidée après la catastrophe de Fukushima, afin de renforcer…
ven 27 Juin 2014
Alors que la France amorce sa transition énergétique, le gouvernement en a terminé avec les principaux arbitrages, avec l’annonce par Ségolène Royal du contenu de la future loi de programmation, mercredi dernier. Alors que le projet de loi sera présenté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.