Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy de nouveau alimentées en électricité

Les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy de nouveau alimentées en électricité

saint_martin_electricite-edf

Dévastées par l’ouragan Irma au début du mois de septembre 2017, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy dans les Antilles sont de nouveau alimentées en électricité. Le groupe EDF a annoncé, dimanche 15 octobre, avoir terminé la phase de réalimentation provisoire et entend maintenant participer activement à la phase de reconstruction via un programme d’optimisation du réseau.

Après avoir rétabli une première alimentation d’urgence des sites prioritaires des deux îles (hôpital, usine de dessalement ou aéroport) le 8 septembre dernier, le groupe EDF a finalement pu reconnecter l’ensemble des foyers par des moyens pérennes ou provisoires comme des groupes électrogènes. “Cinq semaines après le passage de l’ouragan Irma, la phase de réalimentation provisoire est désormais achevée et EDF s’engage à prendre une part active dans le programme de reconstruction piloté par l’État”, a indiqué le groupe dans un communiqué.

Lire aussi : Irma : les secours électriques s’organisent sur Saint-Martin et Saint-Barthélemy

En déplacement à Saint-Martin et Saint-Barthélémy samedi 14 et dimanche 15 octobre 2017, Jean-Bernard Lévy, le président du groupe français, a salué à cette occasion “la mobilisation sans faille” des salariés et de 600 volontaires venus en renfort pour rétablir l’électricité et promis “d’améliorer la résilience des réseaux et ouvrages aux aléas climatiques”. EDF souhaite en effet profiter de la phase de reconstruction à venir pour mettre en œuvre la transition énergétique dans ces deux îles, et promouvoir l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables.

Jean-Bernard Lévy a par exemple annoncé la mise en route d’un programme de maîtrise de la demande d’énergie dans ces deux îles visant un gain de 33% d’économies d’énergie d’ici 2023, via une aide permettant aux particuliers de se rééquiper en matériel performant. EDF devrait également développer les énergies propres (l’énergie photovoltaïque en particulier) avec l’objectif de faire passer de 2% à 22% le taux d’énergie renouvelable dans les îles d’ici 2023, et réduire ainsi leur dépendance au fioul.

Crédits photo : EDF (Twitter)

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 2 Nov 2018
Bien qu'il favorise l'open data, ce n’était sûrement pas la disposition la mieux connue de la loi de transition énergétique. L’article 179 prévoit pourtant que les gestionnaires de réseaux mettent effectivement à disposition les données locales d’énergie. Une mesure qui…
ven 21 Nov 2014
PJM Interconnection, société qui gère un réseau haute tension dans la région de l'Ohio aux Etats-Unis, a indiqué mercredi 19 novembre que des températures particulièrement froides pour la saison avaient entrainé un nouveau record de demande d'électricité. Mardi 18 novembre,…
mar 2 Juil 2019
Dans son rapport d’activité 2018, le médiateur de l’énergie alertait sur le « nombre – élevé – de litiges portants sur des contestations de souscription » de contrats de fourniture d’énergie. Depuis la libéralisation du marché de l’énergie, les associations de…
jeu 24 Mar 2016
Particulièrement adaptées aux conditions difficiles des milieux tropicaux, les centrales électriques hybrides s'imposent dans certains cas comme les seules alternatives possibles aux installations électriques 100 % thermique. C'est notamment le cas dans les îles Maldives qui devraient inaugurer prochainement la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.