Enercoop se lance dans la fourniture de gaz renouvelable - L'EnerGeek

Enercoop se lance dans la fourniture de gaz renouvelable

Le fournisseur coopératif d’énergie 100% renouvelable se lance désormais sur le marché du gaz. Enercoop a annoncé fin avril 2017 avoir obtenu, dans un arrêté en date du 29 mars dernier, l’autorisation d’opérer comme fournisseur de gaz pour des clients domestiques sur le territoire français.

Si le marché du gaz hexagonal est encore essentiellement approvisionné par les combustibles fossiles, le gaz vert (biogaz) issu de la méthanisation connaît un évolution constante lui permettant de jouer un rôle dans la transition énergétique des territoires. L’injection de gaz renouvelable dans les réseaux constitue en effet un élément déterminant dans le projet de transition énergétique posé par le gouvernement et cela aussi bien dans le domaine énergétique que dans celui du traitement des déchets. A ce jour, 26 sites d’injection biométhane composent le marché français du gaz renouvelable, soit une capacité annuelle de 410 GWh en augmentation de 47% par rapport à 2015.

Lire aussi : Enercoop : le fournisseur d’électricité 100% renouvelable

Une évolution prometteuse à laquelle le fournisseur d’énergie coopératif Enercoop entend bien participer. La coopérative, qui vient de se voir octroyer l’agrément pour la fourniture de gaz naturel sur le territoire français, agira ici selon le même modèle utilisé sur le marché de l’électricité, via des contrats d’achat directs auprès des producteurs. Elle s’inscrit donc toujours dans une logique de circuit court et espère proposer une offre de gaz renouvelable dès 2019.

Lire aussi : Biogaz : croissance stable pour une filière énergétique d’avenir

« Enercoop observe déjà de la demande de la part de ses clients actuels en électricité. Cette offre de gaz vert constituera une véritable opportunité pour accélérer la transition énergétique et environnementale, de manière pédagogique et militante« , explique sur le site « Maison et Energie » Suzanne Renard, directrice du projet gaz chez Enercoop. Les sites de biométhane représentent en effet pour cette coopérative militante, une opportunité majeure pour fédérer sur un même territoire les différents acteurs de la transition énergétique dont les exploitations agricoles, les particuliers, les entreprises du secteur agroalimentaire et les collectivités à travers la valorisation énergétique de leurs déchets.

Crédits photo : Enercoop

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Mai 2016
La société française de dépollution Serpol a lancé la première unité autonome de traitement des pollutions qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables. Baptisé Hybréau, ce dispositif permet le traitement des nappes phréatiques souillées par des produits denses dans un environnement…
jeu 11 Mai 2017
En l’espace de quelques années seulement, l’île de La Réunion s’est engagée dans une modification profonde de son mix énergétique. A l’instar de l’île Samso au Danemark, La Réunion espère bien devenir dans les prochaines années un territoire complètement autonome…
mer 20 Fév 2013
Lors d’un déplacement à Lyon mardi 19 février, la ministre de l’Ecologie Delphine Batho a annoncé le nom des 231 projets photovoltaïques retenus par le gouvernement.   C’est au salon Be+ (Bâtiment Energie Positive) dans la région lyonnaise que la…
ven 3 Mai 2013
Dimanche 28 avril, le quotidien « The Independant » rapportait qu’en Grande-Bretagne, Gary Downie et son entreprise Streetkleen Bio ont mis au point un système permettant de transformer les déjections en électricité. Le système, appelé « Power Poopy » utilise le processus de  méthanisation…

COMMENTAIRES

  • Excellente démarche en soutien à l’essor du biogaz qui en a bien besoin et est encore en retard en France.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *