Enercoop se lance dans la fourniture de gaz renouvelable - L'EnerGeek

Enercoop se lance dans la fourniture de gaz renouvelable

Le fournisseur coopératif d’énergie 100% renouvelable se lance désormais sur le marché du gaz. Enercoop a annoncé fin avril 2017 avoir obtenu, dans un arrêté en date du 29 mars dernier, l’autorisation d’opérer comme fournisseur de gaz pour des clients domestiques sur le territoire français.

Si le marché du gaz hexagonal est encore essentiellement approvisionné par les combustibles fossiles, le gaz vert (biogaz) issu de la méthanisation connaît un évolution constante lui permettant de jouer un rôle dans la transition énergétique des territoires. L’injection de gaz renouvelable dans les réseaux constitue en effet un élément déterminant dans le projet de transition énergétique posé par le gouvernement et cela aussi bien dans le domaine énergétique que dans celui du traitement des déchets. A ce jour, 26 sites d’injection biométhane composent le marché français du gaz renouvelable, soit une capacité annuelle de 410 GWh en augmentation de 47% par rapport à 2015.

Lire aussi : Enercoop : le fournisseur d’électricité 100% renouvelable

Une évolution prometteuse à laquelle le fournisseur d’énergie coopératif Enercoop entend bien participer. La coopérative, qui vient de se voir octroyer l’agrément pour la fourniture de gaz naturel sur le territoire français, agira ici selon le même modèle utilisé sur le marché de l’électricité, via des contrats d’achat directs auprès des producteurs. Elle s’inscrit donc toujours dans une logique de circuit court et espère proposer une offre de gaz renouvelable dès 2019.

Lire aussi : Biogaz : croissance stable pour une filière énergétique d’avenir

Enercoop observe déjà de la demande de la part de ses clients actuels en électricité. Cette offre de gaz vert constituera une véritable opportunité pour accélérer la transition énergétique et environnementale, de manière pédagogique et militante“, explique sur le site “Maison et Energie” Suzanne Renard, directrice du projet gaz chez Enercoop. Les sites de biométhane représentent en effet pour cette coopérative militante, une opportunité majeure pour fédérer sur un même territoire les différents acteurs de la transition énergétique dont les exploitations agricoles, les particuliers, les entreprises du secteur agroalimentaire et les collectivités à travers la valorisation énergétique de leurs déchets.

Crédits photo : Enercoop

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 14 Mar 2013
Siemens Energy  a annoncé l’ouverture, au Danemark, de deux centres d’essais et de recherches dans le domaine des technologies éoliennes. Ensemble, ces deux installations forment le plus important centre d’essais au monde. Les deux nouveaux sites sont basés à Brande…
mer 23 Mar 2016
Avec la montée en puissance des énergies renouvelables (ENR) dans le mix énergétique mondial, les énergéticiens s’intéressent de plus en plus aux prévisions météorologiques. D’après les spécialistes, le marché serait en « effervescence », notamment du fait de la transition énergétique et de…
ven 25 Jan 2013
La Belgique serait prête à employer des grands moyens pour s’attaquer au problème de l’intermittence de l’énergie éolienne : une île artificielle équipée d'un système de stockage directement inspiré de celui des des Stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) que…
ven 8 Nov 2019
Ce jeudi 7 novembre 2019, le Parlement néo-zélandais a voté une loi sacralisant, pour le pays, l'objectif d'atteindre la neutralité carbone en 2050. Lors de la COP21 ou du dernier sommet sur le Climat de l'ONU, en septembre 2019, de…

COMMENTAIRES

  • Excellente démarche en soutien à l’essor du biogaz qui en a bien besoin et est encore en retard en France.

    Répondre
  • Bonjour,
    Leur offre gaz est toujours pas disponible.
    Et impossible de savoir si le projet est abandonné ou toujours en cours!
    Quelqu’un a des infos sur le planning prévu chez Enercoop ? 😉

    Merci !
    Martin

    Répondre
  • Bonjour,
    j’ai entendu parler de nombreuses dérives sur le biogaz, et que au final il pourrait avoir un effet totalement inverse sur l’environnement (fuite de méthane, surexploitation agricole dans le seul but d’alimenter les méthaniseurs, magouilles financières…).
    Il y a notamment ce documentaire qui est explicite : https://www.dailymotion.com/video/x1014cm
    Je souhaiterai avoir vos avis, merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.