Déperditions d’énergie : GRDF utilise un drone pour les débusquer - L'EnerGeek

Déperditions d’énergie : GRDF utilise un drone pour les débusquer

L’initiative peut faire sourire : à Foix, dans l’Ariège, la branche locale de GRDF a décidé de lancer une méthode originale pour lutter contre les déperditions d’énergie. Grâce à un drone, les spécialistes de GRDF effectuent un bilan énergétique des habitations pour mettre à jour toute anomalie. Si la technique semble futuriste, les résultats sont au rendez-vous et l’initiative séduit aussi les consommateurs.

Traquer les déperditions d’énergie grâce au drone

Dans les logements anciens, les déperditions d’énergie sont majoritairement dues à des problèmes d’isolation. Défauts d’isolation dans la structure, toiture pas assez isolée, absence de double-vitrage… Les faiblesses d’une maison peuvent toutes entraîner une augmentation de la facture énergétique pour les ménages français. Pour faire des économies et éviter de surconsommer de l’énergie, les initiatives de diagnostic énergétique se multiplient en France. Des associations locales et des communes proposent ainsi à leurs habitants de tester leurs habitations pour évaluer leur degré de déperdition.

Désormais, dans certaines régions de France, GRDF propose aussi ce service. Mais au lieu d’envoyer un professionnel muni d’un capteur thermique, l’entreprise propose de faire survoler votre maison par un drone. Quel avantage ? Grâce au survol effectué par le drone, la capacité isolante de la toiture est mieux analysée. Et ce, grâce à une caméra thermique embarquée qui enregistre toutes les mesures. Les informations sont ensuite analysées par un spécialiste de GRDF qui dresse le bilan énergétique de l’habitation.

Un test grandeur nature à Foix

Début mars, GRDF a utilisé ce nouveau dispositif de test dans la ville de Foix. L’opération a duré quatre jours fin février, et 168 foyers ont ainsi pu faire tester l’isolation de leurs maisons. Et la zone géographique du test n’a pas été choisie au hasard : elle correspondait majoritairement à des constructions d’au moins une trentaine d’années. Ce type d’habitations présente généralement de gros défauts en matière d’isolation, notamment à cause des matériaux employés qui ne sont pas adaptés et qui n’ont pas été remis aux normes actuelles. Grâce aux mesures relevées à l’aide du drone, GRDF enverra fin avril un bilan détaillé à chaque propriétaire dont la maison a été testée. Le dossier contiendra le bilan thermique mettant en lumière les faiblesses de la structure. Et pour aller plus loin, GRDF proposera aussi des conseils personnalisés pour diminuer au maximum les déperditions d’énergie de chaque maison. Une aubaine pour les consommateurs puisque leur maison est testée gratuitement et qu’ils peuvent ensuite être renseignés sur les travaux de rénovation à prévoir pour améliorer leur consommation d’énergie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 22 Jan 2018
Encore bien représentées au Consumer Electronic Show 2018, les entreprises françaises du secteur de l’énergie mettent en avant leur expertise dans la gestion des données. L’occasion de revenir sur la récente création de l’agence des Opérateurs de Réseaux de l’Energie…
ven 9 Mar 2018
Simplifier la vie au quotidien, augmenter son confort ou faire des économies d'énergie, les atouts de la « smart home » sont nombreux et profitent de la démocratisation progressive de la domotique pour séduire de plus en plus de consommateurs.…
mer 25 Juil 2018
Le marché de l’énergie continue de s’ouvrir toujours davantage à la concurrence, avec l’arrivée prochaine d’un nouvel acteur de taille. Le géant de la distribution E. Leclerc a en effet annoncé, lundi 23 juillet, son intention de se lancer dans…
lun 14 Déc 2015
Concentrant une grande partie de la recherche scientifique actuelle à travers le monde, le stockage de l'électricité prend aujourd'hui des formes diverses. En Suède par exemple, des chercheurs du laboratoire d'électronique organique de l'Université de Linköping ont développé un papier…

COMMENTAIRES

  • Friande de nouvelles technologies, je trouve l’idée intéressante. Voilà une avancée dans la rénovation énergétique !

    Répondre
  • Super idée de contrôle à généraliser en effet. Avant comme après travaux d’ailleurs car les tests effectués démontraient un % de malfaçons assez élevé et ce n’est quand même pas le but !

    Répondre
  • Le drone ne peut voler que de jour, ce que la camera thermique ( au demeurant peu performante ) perçoit c’est l’energie du rayonnement solaire….avec des toitures presentant des temperatures tres superieures à la temperature interieure !!! Cette technique est tout simplement stupide mais à destiner à vendre des travaux, y compris à ceux qui les ont dejà entrepris 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.