Climat : François Hollande met en garde Donald Trump Climat : François Hollande met en garde Donald Trump

Climat : François Hollande met en garde Donald Trump

François Hollande

Pour ses derniers vœux, à quatre mois de la présidentielle, François Hollande a voulu rappeler les points positifs de son quinquennat et la conclusion historique d’un accord international sur le climat. Insistant sur « l’impérieuse nécessité » de poursuivre les efforts de la France dans la lutte contre le changement climatique à l’heure où les villes de l’Hexagone connaissent de nouveaux pics de pollution, le Président a mis en garde contre toute remise en cause de l’accord de Paris sur le climat.

Sans pour autant le nommer, le Président français François Hollande a implicitement mis en garde le futur président américain Donad Trump lors de ses derniers vœux télévisés le 31 décembre dernier. Artisan de l’accord climatique signé à Paris en décembre 2015, « la France ne laissera personne ni aucun Etat, fût-il le plus grand, remettre en cause cet acquis majeur de la communauté internationale », a-t-il affirmé.

Lire aussi : La France citée en exemple dans le combat climatique

Climato-sceptique affirmé, le milliardaire américain n’a jamais caché ses doutes quant au réchauffement de la température et sa préférence pour les grandes compagnies pétrolières rentables. Ces derniers mois, il a remis en cause à plusieurs reprises la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique et souhaitait avant son élection le retrait de Washington de l’accord de Paris.

Lire aussi : Climat : les premières décisions de Donald Trump alertent les écologistes

Si le nouveau Président américain a de lui même modéré sa position depuis son élection et accepté de rencontrer Al Gore sur le sujet, ces premières décisions en matière d’environnement dont la nomination de Scott Pruitt (connu lui aussi pour son scepticisme sur la question climatique) à la tête de l’Agence américaine de l’environnement (EPA), posent questions et font craindre le pire aux associations écologistes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 9 Mai 2016
D’après le centre de recherche de la commission européenne, la France est le pays qui a consacré le plus d’investissements aux smartgrids. Grâce à cette technologie, le pays espère non seulement optimiser son réseau électrique mais aussi se tourner vers l’exportation.…
lun 4 Avr 2016
Depuis trois ans, Solvay s'est associé à la Caisse des Dépôts et à Marubeni, un énergéticien japonais, pour améliorer les solutions de l’efficacité énergétique. Aujourd’hui, ils officialisent la création de la holding EEco et visent une rentabilité entre 10 et…
mar 21 Avr 2015
Stocker de manière presque illimitée l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes ? Un rêve qui pourrait bien devenir réalité dans les prochaines années, avec le développement du volant d’inertie. Cette technologie basée sur la force cinétique permet de stocker puis…
lun 10 Avr 2017
Transition énergétique, déploiement des smart grids… La redistribution des cartes dans l’industrie énergétique n’a jamais été aussi importante, et elle implique désormais une évolution majeure pour les gestionnaires de réseau. C’est cette évidence qui a poussé les deux opérateurs français…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *