La Banque africaine de développement lance un New Deal de l'énergie - L'EnerGeek

La Banque africaine de développement lance un New Deal de l’énergie

BAD EnergyLes assemblées annuelles de la BAD ont commencé ce mardi 24 mai. Son nouveau président, le Nigérian Akinwumi Adesina, souhaite utiliser les 4 prochains jours pour relancer son « New deal pour l’énergie en Afrique ».

Avec son New Deal pour l’énergie en Afrique, Akinwumi Adesina veut mettre en place une plateforme de partenariats publics et privés pour financer des projets énergétiques, afin de permettre l’accès universel du continent à l’électricité d’ici 2025. Interrogé sur la faisabilité de cet objectif, il a notamment déclaré que « le barrage de Grand Inga [projet hydroélectrique sur le Congo, en République démocratique du Congo, ndlr] a la potentialité de 44 000 mégawatts pour l’électricité. Si on fait le Grand Inga, les problèmes sont réglés. Il faut travailler ensemble pour débloquer cette potentialité ».

Même si l’on estime que 645 millions de personnes en Afrique restent encore sans accès à l’électricité aujourd’hui, l’institution financière est impliquée parallèlement dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le nouveau président de la BAD a ainsi confié son intention de « tripler [les] financements pour le climat à 5 milliards de dollars par an d’ici 2020 ».

Crédit Photo : @RFIAfrique 

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
lun 19 Mar 2018
Faisant écho à ceux mis en place dans les filières éolienne et méthanisation, Sébastien Lecornu, secrétaire d’État au ministère de la Transition écologique et solidaire, a confirmé jeudi 15 mars 2018 sur CNews, le lancement d’un groupe de travail national supplémentaire…
ven 27 Juil 2018
Si les éoliennes se multiplient en France à un rythme croissant (la filière a battu un nouveau record de raccordement en 2017), elles peuvent être parfois mal acceptées voire rejetées par les populations locales qui y voient une source de…
jeu 16 Juin 2016
D’après la revue Bloomberg, le monde se prépare à entrer dans "l’âge d’or" des énergies renouvelables. Pour permettre cette « transformation fondamental du système électrique », les analystes de Bloomberg New Energy Finance estiment à 7 800 milliards de dollars les investissements nécessaires. (suite…)
mer 10 Fév 2016
Le royaume chérifien se verrait-il en leader mondial de l'énergie solaire ? Pays hôte de la prochaine conférence climatique internationale, la COP22, qui se déroulera à Marrakech en novembre prochain, le Maroc vient en effet d'inaugurer l'une des plus grandes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.