Standard & Poor’s rétrograde Exxon Mobil - L'EnerGeek

Standard & Poor’s rétrograde Exxon Mobil

forage_pétroliersL’agence de notation Standard & Poor’s vient d’enlever au pétrolier Exxon Mobil son triple A, en raison d’une forte baisse des prix du pétrole. En attendant les résultats du premier trimestre 2016, l’énergéticien prévoit notamment de restreindre ses activités de forage.

En évoquant une augmentation de la dette du groupe et une baisse de 60 % des prix du pétrole, Standard & Poor’s a décidé de rétrograder Exxon Mobil, en lui accordant la notation AA+. Désormais, Microsoft et Johnson&Johnson sont les dernières grandes entreprises américaines à conserver la meilleure notation chez S&P.

Scott Silvestri, porte-parole d’ExxonMobil, se montre néanmoins optimiste en indiquant que le groupe « reste focalisé sur la création de valeur à long terme pour ses actionnaires en dépit de la volatilité à court terme des marchés ». Par ailleurs, il précise que « rien n’a changé en termes de philosophie financière de management prudent de notre bilan ».

Pourtant, le Parisien souligne que l’énergéticien devra publier ses résultats du premier trimestre le 29 avril alors qu’en 2015, « les profits du groupe texan ont été divisés par deux à 16,15 milliards de dollars ». De plus, en 2016, le groupe aurait déjà prévu de réduire de « 25 % l’enveloppe destinée au développement des activités de forage, de plateformes, de terminaux et de gisements pétroliers et gaziers, après un recul de 20% en 2015 ».

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 3 Juil 2017
Comptant environ 500 installations de méthanisation en activité fin 2016, la France affiche toujours un retard conséquent sur ses voisins européens en la matière, mais espère bien dynamiser une filière énergétique prometteuse. Le gouvernement s’est fixé comme objectifs d’atteindre 1.000…
ven 10 Fév 2017
Souhaitant intensifier la lutte contre la précarité énergétique, la ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé lundi 6 février dernier la signature en collaboration avec le distributeur de gaz GRDF et l'Agence nationale de l'habitat (Anah), d'une nouvelle convention relative…
ven 3 Mar 2017
Si les investissements dans les activités liées au charbon reculent de manière significative à l'échelle internationale, certaines banques semblent toutefois éprouver quelques difficultés à se désengager de manière définitive. La banque française BNP Paribas vient notamment d'être interpellée en ce…
mar 24 Jan 2017
Plébiscitées pour compenser l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires et répondre à une demande d'électricité en augmentation du fait des faibles températures, les centrales à gaz françaises ont enregistré en 2016, une forte hausse de leur activité. Elles ont atteint un…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.