Total, la supermajor qui résiste mieux que les autres - L'EnerGeek

Total, la supermajor qui résiste mieux que les autres

totalPour faire face à un résultat en baisse de 18%, Total a décidé de réduire ses investissements à 19 milliards d’euros. Toutefois, malgré ces chiffres, l’énergéticien français résiste mieux que ses concurrents à la chute des prix du baril de pétrole, notamment grâce à son modèle intégré.

Jeudi 11 février 2016, la supermajor française a présenté ses résultats pour 2015. Tandis que plusieurs indicateurs confirment les difficultés du secteur pétrolier, Total enregistre un résultat net ajusté en baisse de 18% et son cash flow sur ses opérations a reculé de 21%. Cependant, ces chiffres sont loin d’être catastrophiques lorsqu’on les compare à ceux des principaux concurrents de la firme (ExxonMobil, BP, Chevron ou Shell). En effet, les autres compagnies pétrolières affichent un résultat en baisse de 45% en moyenne, selon Le Figaro.

Pour expliquer les bonnes performances relatives de son entreprise, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, évoque 3 facteurs principaux. D’abord, le chef d’entreprise a souligné « le modèle de plus en plus intégré de Total, de l’extraction à la pompe, en passant par le raffinage ». Ensuite, avec la hausse de la production d’hydrocarbures de 9,4 % en 2015, l’entreprise s’est nettement démarquée de ses rivaux dont les volumes de production oscillaient entre -3 et +3%. Enfin, la réduction des dépenses engagée « plus tôt et plus fortement » que les autres supermajors, aurait également contribué à mieux positionner la première entreprise du CAC40.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 27 Mai 2016
Alors qu'il se rendra en Chine au mois de juin, le président russe, Vladimir Poutine, souhaite renforcer la coopération énergétique avec son voisin asiatique. Selon le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov, la « coopération avec la Chine est une priorité clé ». (suite…)
lun 20 Mar 2017
Si l'engagement des pays membres de l'Opep (et de certains pays non membres) de réduire la production globale de pétrole a bien été respecté pour les mois de janvier et février 2017, les effets sur les cours du barils devront…
ven 22 Sep 2017
Utilisé aussi bien pour le chauffage, que la production d’eau chaude sanitaire ou la cuisson, le gaz représente aujourd’hui une part importante des dépenses domestiques en matière d’énergie. Il est pourtant possible de réduire sa consommation assez facilement en adoptant…
Présentées le 30 novembre dernier, les propositions législatives contenues dans le "paquet hiver" de la Commission européenne doivent constituer le socle de sa politique énergétique et climatique pour les années 2020-2030. Si les ENR et l'efficacité énergétique figurent bien dans les nouvelles orientations européennes, ONG…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.