Total, la supermajor qui résiste mieux que les autres - L'EnerGeek

Total, la supermajor qui résiste mieux que les autres

totalPour faire face à un résultat en baisse de 18%, Total a décidé de réduire ses investissements à 19 milliards d’euros. Toutefois, malgré ces chiffres, l’énergéticien français résiste mieux que ses concurrents à la chute des prix du baril de pétrole, notamment grâce à son modèle intégré.

Jeudi 11 février 2016, la supermajor française a présenté ses résultats pour 2015. Tandis que plusieurs indicateurs confirment les difficultés du secteur pétrolier, Total enregistre un résultat net ajusté en baisse de 18% et son cash flow sur ses opérations a reculé de 21%. Cependant, ces chiffres sont loin d’être catastrophiques lorsqu’on les compare à ceux des principaux concurrents de la firme (ExxonMobil, BP, Chevron ou Shell). En effet, les autres compagnies pétrolières affichent un résultat en baisse de 45% en moyenne, selon Le Figaro.

Pour expliquer les bonnes performances relatives de son entreprise, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, évoque 3 facteurs principaux. D’abord, le chef d’entreprise a souligné « le modèle de plus en plus intégré de Total, de l’extraction à la pompe, en passant par le raffinage ». Ensuite, avec la hausse de la production d’hydrocarbures de 9,4 % en 2015, l’entreprise s’est nettement démarquée de ses rivaux dont les volumes de production oscillaient entre -3 et +3%. Enfin, la réduction des dépenses engagée « plus tôt et plus fortement » que les autres supermajors, aurait également contribué à mieux positionner la première entreprise du CAC40.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 1 Mar 2016
La Commission européenne vient de faire des propositions législatives pour instaurer la transparence lors des négociations entre un pays de l’Union et un « Etat tiers », concernant les infrastructures énergétiques. En ligne de mire, notamment : la Russie et…
mar 23 Jan 2018
Prévu à l’origine pour une période de six mois renouvelable, l’accord scellé en décembre 2016 entre l’OPEP et les pays producteurs non membres dans le but d’atteindre un rééquilibrage du marché, pourrait finalement s’étendre à plus long terme. L’Arabie Saoudite,…
jeu 23 Fév 2017
Moins connu en raison du grand nombre de chauffages électriques déployés dans l'Hexagone, le chauffage au bois est tout de même utilisé par près de 8 millions de ménages en France et pourrait s'affirmer au fil des ans comme une…
mer 16 Mai 2018
Si les émissions mondiales de gaz carbonique dans le secteur de la production énergétique sont bel et bien reparties à la hausse en 2017 (après trois années de stagnation liée à l’utilisation croissante des énergies renouvelables et du gaz naturel…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.