La gravité, une nouvelle source d'énergie exploitable ? - L'EnerGeek

La gravité, une nouvelle source d’énergie exploitable ?

Universe ArchitectureL’architecte néerlandais Janjaap Ruijssenaars (Universe Architecture) a développé une nouvelle technique pour produire gratuitement de l’énergie verte à domicile. Ce dispositif, baptisé “mécanisme de Ruijssenaars”, permettrait de générer de l’énergie en déséquilibrant perpétuellement un poids, et constitue déjà, selon plusieurs scientifiques de renom, une alternative prometteuse aux technologies renouvelables solaire et éolienne.

Une exploitation efficace de la force gravitationnelle

Actuellement en instance de brevet, la nouvelle technique mise au point par l’architecte néerlandais n’a pas encore été dévoilée officiellement. On sait toutefois qu’elle consiste à déséquilibrer, à petite force, un poids placé en hauteur pour générer une plus grande force au niveau de la partie inférieure.

“De manière intuitive, j’ai pensé que la gravité devait avoir quelque chose à offrir, étant donné que tout est attiré vers la terre. En déséquilibrant au sommet un poids à peine stable grâce à une petite force, une grande force est créée à un point précis au niveau de la partie inférieure. L’idée était que cela devait produire quelque chose”, explique Janjaap Ruijssenaars.

Grâce à l’utilisation intelligente de la gravité, cette invention permettrait d’augmenter de 20 à 80% l’énergie récupérée via la méthode piézoélectrique, qui convertit la pression mécanique en énergie électrique. Une progression que de nombreux scientifiques considèrent aujourd’hui comme capitale pour l’avenir de la piézoélectricité dans la production électrique et comme alternative valable aux énergies renouvelables intermittentes.

Comme le souligne Theo de Vries, maître de conférences du groupe Robotics And Mechatronics, associé à l’université de Twente, “Ruijssenaars a littéralement repensé la méthode, ce qui nous a fait commencer, en tant que scientifiques, à considérer cette méthode sous un nouvel angle. Tout ce qui est actuellement offert en tant qu’énergie mécanique sera réellement utile, grâce à cette invention.”

Une multitude d’applications possibles

Selon le communiqué, la société VIRO, une société d’ingénierie internationale qui résout des problèmes techniques pour les entreprises du secteur industriel, travaillera prochainement avec Ruijssenaars afin de trouver des applications pratiques à cette technique. Les utilisations potentielles peuvent comprendre la production d’un chargeur de téléphone durable et par conséquent « propre », ou d’un générateur d’éclairage domestique : les possibilités sont illimitées.

Pou rappel, la gravité comme source d’alimentation électrique avait déjà été mise en avant il y a quelques mois dans le cadre d’une invention bien concrète cette fois, et baptisée la “Gravity Light”. Destinée aux régions isolées des réseaux d’électricité, cette lampe est d’un format similaire aux lampes de camping manuels et fonctionne grâce à la force de la gravité. Elle est équipée d’une sorte de poulie avec d’un côté, la mise en place d’un poids d’environ 11 kilogrammes, et de l’autre, une LED.

En actionnant le dispositif, le poids atteint le sommet et redescend progressivement, alimentant ainsi un engrenage permettant d’allumer la LED. Chaque cycle de lumière dure entre 20 et 30 minutes en fonction du poids exacts appliqués.

Crédits photo : Universe Architecture

Rédigé par : livingston-thomas

Avatar
mer 28 Oct 2015
Depuis le 18 septembre, un centre d’information a été ouvert à Truyère pour faire découvrir le fonctionnement des barrages et des centrales hydrauliques. Imaginé par EDF, il est situé à côté de la centrale hydraulique de Couesques et s’intègre au…
lun 18 Juil 2016
A Berlin, l’Institut Schiller organisait le 25 et 26 juin dernier une conférence internationale pour évoquer l’avenir de l’énergie nucléaire dans les pays en développement. Pour l’ancienne responsable de la division Afrique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Adeline…
lun 6 Jan 2014
La plupart des barrages hydroélectriques n’ont pas vocation à écrêter une crue. Toutefois les barrages de retenue peuvent, dans certaines circonstances, permettre de limiter l’impact d’une crue. En effet, si le lac de retenue n’est pas rempli jusqu’à son niveau…
jeu 9 Jan 2014
François Brottes, le président de la commission des Affaires économiques à l’Assemblée, a indiqué mercredi que le gouvernement préciserait sa politique concernant l’ouverture à la concurrence des barrages hydroélectriques d’ici un mois. « Je ne veux pas dire quoi que ce…

COMMENTAIRES

  • Je vous propose encore mieux.
    Si ont est attentif aux découvertes et les développements de la technologie au fil du temps, ont réalise qu’à un moment donné, la découverte des machines puissantes tels que les machines à vapeur, l’électricité et le moteur à combustion interne, entre autres, ont complètement arrêté le développement de la force gravitationnelle. En parallèle, nous avons développé des turbines très efficaces pour alimenter les générateurs. Nous ne négligeons pas cette force. Nous n’avons tout simplement pas capitalisé sur le développement de machine qui utilise la force gravitationnelle. On utilise la force, on ne l’exploite pas.

    Pour moi, la gravité est une puissante énergie que nous avons tout simplement pas canaliser à son plein potentiel. Le développement d’un nouveau principe n’est pas toujours évident, même si il est simple. Vous et moi savons que de nombreuses découvertes ont été faites par accident, mais la plupart ont été réalisées par l’ingénierie et de la recherche. Nous avons maintenant les connaissances techniques et les performances mécaniques pour réaliser ce type de machines.

    Je propose donc la mise au point d’une machine qui fait partie du domaine de la mécanique, regroupant des systèmes existants. Cette machine ne viol aucune lois et principe de physique en utilisant comme principale source d’énergie, la gravité. Je ne comprends pas pourquoi tout ce temps, nous ne sommes pas encore en mesure de construire une machine qui produit sa propre énergie en utilisant la gravité. C’est une machine qui ne peut être décrit comme un mouvement perpétuel, elle utilise une force constante, présente dans le monde entier et inépuisable. Je dis simplement que cette machine peut exister. Elle a tout simplement été oublié lorsque l’occasion c’est présenté.

    Vous comprenez que je vous demande de lire ce mot pour éveiller votre curiosité et vous amener à aller plus loin. Ce n’est pas facile avec tout ce que nous connaissons aujourd’hui. Ce que je propose dans cette lettre semble être irrationnel pour vous. La force est là, la machine, pas encore. Quand vous pensez que c’est difficile à croire, mais parfois vous ne voyez pas dans des principes simples, toutes les possibilités et l’utilité et la capacité d’une telle machine. Selon les informations que j’ai accumulées, une telle machine est impossible. Attention ! comme je mentionne plus haut, cette machine utilise une force ; Ce n’est pas un mouvement perpétuel. Je sais que les principes de la thermodynamique et la friction nous empêche de croire en la véracité d’une telle machine, mais cette machine n’entre pas dans ces lois. Comme je l’ai mentionné ci-dessus, je mentionne simplement que nous avons raté cette opportunité quand elle s’est présentée.

    Cette machine peut être de différentes tailles et puissances, basé sur des technologies existantes. Actuellement, il est possible de construire une machine capable de produire une force constante impressionnant. Je pense par contre que des limitations physiques exigent que nous soyons un peu plus réaliste.
    Soyons plus terre à terre, je vous demande, quelle puissance pourrait être l’alternateur qu’on pourrait faire tourner avec quelques tonnes de puissance constante?
    Imaginez une machine que l’on peu mettre en place n’importe où ; au beau milieu du désert, des village du centre Afrique, les village nordique et même une simple maison. Prenez conscience qu’il y a environ 1.5 milliards de personnes qui n’ont pas encore l’électricité dans le monde. Réduire considérablement les coûts de production et peu être même, éliminer la production d’électricité par des centrales nucléaires. C’est pas une bonne idée. Soyons sérieux et développons là. Contactez moi et je vous explique en détail comment fonctionne cette machine.
    Jean Faucher ‘’jeanfomachine@outlook.fr’’ Québec Canada

    Répondre
  • Bonjour Monsieur, un exemple parfait de l’utilisation de la gravité à été réalisé dans les années 1939/40 pr un certain SKINNER,lequel employait des machines ayant besoin de beaucoup d’énergie.Le principe de démonstration est une chaise que vous tenez debout sur un pied,en bougeant le haut par le dossier,la partie lourde du siège se met à pivoter.Il suffit de continuer à pencher le dossier pour entretenir le mouvement.

    Répondre
  • Bonjour, je suis l’auteur du mot dàté du 7 Juin 2019,et je m’aperçois que rien n’à bougé, aprés ces lignes. y a t – il eu ,par hasard quelque commentaire que je ne trouve pas ? Merçi.,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.