L'île d'El Hierro (Espagne) alimentée à 100% par les énergies renouvelables - L'EnerGeek

L’île d’El Hierro (Espagne) alimentée à 100% par les énergies renouvelables

STEP_el-hierro_photo Gorona Del VientoDe l’utopie à la réalité, il n’y a parfois qu’un pas. L’île de El Hierro, située dans l’archipel des Canaries (Espagne), a assuré la totalité de sa production d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables pendant deux heures. Une première.

Samedi 9 août, entre 12h30 et 14h30, El Hierro est devenue une île 100% renouvelable sur le plan énergétique. Durant ce court laps de temps, la totalité de la production électrique a été assurée par l’éolien et l’hydraulique. Un défi il est vrai plus facile à relever dans le cas d’une zone peu peuplée et peu étendue.

En 2014, ce petit territoire insulaire (280 m²) qui compte 10.000 habitants a installé une nouvelle centrale hydro-éolienne composée d’un parc de cinq éoliennes et d’une usine hydroélectrique (une STEP, qui permet de stocker le surplus de production éolienne et de le redistribuer en fonction de la demande). Le dispositif, qui a coûté environ 80 millions d’euros, est venu une compléter une ancienne centrale thermique à fioul.

En fonction des conditions météorologiques (ensoleillement, vents…), le mix électrique de l’île est ajusté en permanence. Pendant deux heures, ces conditions ont été suffisamment optimales pour que les infrastructures renouvelables produisent toute l’électricité nécessaire à l’île.

Depuis plusieurs années, El Hierro fait figure de pionnière en matière d’énergies renouvelables. L’île a cessé d’importer ses 40.000 barils de pétrole annuels, ce qui représente une économie de 2 millions d’euros et de 18.000 tonnes de CO2.

Alpido Armas, l’élu chargé d’administrer les communes de l’île, entend désormais “développer un tourisme soutenable pour l’île avec le recyclage des déchets et le développement de l’agriculture biologique”. Les autres axes de développement ? Le solaire et les transports, avec la construction d’une ferme destinée à alimenter en électricité des bornes de recharge pour véhicules électriques.

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
mar 22 Mar 2016
La République des Philippines, archipel de plus de 7.000 îles situé en Asie du Sud-Est, est un pays qui affiche l'une des plus fortes croissances économiques du monde : au cours de ces 3 dernières années, le PIB a connu…
jeu 17 Sep 2015
Le ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie a publié mardi 15 septembre le projet de décret concernant le nouveau mécanisme de soutien aux énergies renouvelables (article 104 de la loi sur la transition énergétique pour la croissance…
mar 28 Fév 2017
Alors que la production de gaz vert reste toujours insuffisante en France pour espérer atteindre les objectifs de la loi de transition énergétique, selon le dernier panorama du gaz renouvelable publié par le SER, le gouvernement a décidé vendredi 24…
ven 14 Juin 2019
L’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena) a publié ce jeudi 13 juin 2019 un communiqué particulièrement intéressant. Celui-ci fait état d’une forte création d’emplois dans le domaine des énergies renouvelables. Désormais 11 millions de personnes à travers le monde…

COMMENTAIRES

  • Les économies réalisées et la réduction des émissions de CO2 sont impressionnantes. A l’échelle de la France cela représenterait des économies faramineuses. Mais nous sommes plutôt “en retard” par rapport à certains pays européens en matière d’énergies renouvelables même si les investissements sont soutenus dans le solaire et l’éolien.

    Répondre
  • Il ne peut pas être fait une généralité d’un cas particulier.

    Dans le cas de cette île faiblement peuplé (11.000 habitants) nous avons des vents assez constant et puissant environ 4.000 heures de fonctionnement annuel. Ca représente un facteur de charge de l’ordre de 45%. En France le facteur de charge est si j ne m’abuse pas de l’ordre de 20%. Il y a donc déjà un sérieux écart.

    Ensuite la STEP qui est utilisé profite d’un dénivelé intéressant de 658m pour un stockage de 150.000 m3 ce qui représente 217 MWh. L’île consomme 42GWh, le stockage permet dans le meilleur des cas de répondre à la consommation de l’île pendant pratiquement 2 jours sans vent.

    Pour avoir la même réserve en France il nous faudrait pas loin de 3 TWh ou 3.000.000 MWh. Je vous laisse imaginé la quantité d’eau qu’il faut dans des bassins et la surface occupé par ces bassins pour arrivé au même résultat.

    Rapidement ça représente pas loin de 14.000 STEP comme celle de cette île. Je vous laisse expliquez à nos concitoyens pourquoi et où nous les installerons. En France le principe de base c’est, “c’est bien il en faut mais pas à côté de chez moi” ….
    C’est vrai pour les éoliennes, les barrages en générale, les décharges, etc.

    Ceci dis je suis totalement pour l’augmentation des moyens de stockages qui sont la seule possibilité pour intégré du renouvelable dans notre mix électrique sans avoir recourt à du gaz ou du charbon.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.