En Savoie, les travaux du site des barrages d'Aussois sont terminés - L'EnerGeek

En Savoie, les travaux du site des barrages d’Aussois sont terminés

Le lac du Plan d'Amont_photo de Joan GIRALLes deux barrages d’Aussois, construits entre 1945 et 1956, sont situés aux portes du Parc National de la Vanoise. Ils ont été construits dans ce qui est devenu l’un des lieux les plus fréquentés de la Maurienne, avec près de 50 000 visiteurs chaque année. La requalification du site et la construction de nouveaux aménagements pour l’accueil du public vont permettre de poursuivre la production énergétique en harmonie avec l’activité touristique et la vie sauvage. 

Petit retour en arrière. En 1950 la centrale hydroélectrique d’Aussois est mise en service, dans la vallée savoyarde de l’Arc, en amont de la ville de Modane.

Alimentés par les torrents de montagne, les barrages de Plan d’Amont et Plan d’Aval assurent depuis le fonctionnement des centrales électriques de la vallée. Le Barrage de Plan d’Amont est un barrage-poids en béton, de 350 m de longueur. Les eaux sont turbinées dans une petite centrale dite de “Plan d’Aval”, avant d’être déversées dans la retenue de Plan d’Aval. Là, ce sont 3 turbines de type Pelton qui, alimentées par une conduite forcée, fournissent depuis 1975 environ 120 GWh par an , soit la consommation résidentielle d’une ville d’environ 50 000 habitants.

Ce site a donc bénéficié de l’ajout de plusieurs aménagements supplémentaires au fil des ans.  Les derniers en date ont permis de rendre accessible à tous le site de Plan d’aval, ce qui n’était pas le cas auparavant, grâce à une “ligne de vie” en tête du barrage.

L’inauguration de la deuxième tranche de travaux vient d’avoir lieu, un an après celle de la première tranche de ces travaux financés par la commune d’Aussois, EDF et le Parc National de la Vanoise.

Les travaux ont entre autres permis la sécurisation de la digue de plan d’Aval, la construction du parking de la Carrière du Plan d’Amont et la réalisation de la piste de descente de la carrière côté Plan d’Amont. Ces travaux ont pour but de réorganiser l’ensemble du site des deux barrages, sur lequel différentes activités sont proposées, qu’il s’agisse du VTT, d’itinéraires de randonnée, ou encore du ski avec la station d’Aussois.

Étienne Martinez, l’un des architectes du projet a précisé au micro de France 3,  que plusieurs défis ont du être relevés .”Il nous a fallu induire la problématique de l’accès des animaux, car nous sommes en pays sauvages“, indique-t-il. Des loups, des cerfs ou des brebis vivent en effet dans ce territoire, et il a donc fallu faire en sorte que les aménagements soient accessibles au public, mais inaccessibles à la faune.
Ces travaux, dont le coût s’élève à 400 000 euros, vont permettre de pérenniser l’avenir touristique du site.
Crédit photo : Joan GIRAL

 

 

 

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 23 Avr 2014
Si les différentes fonctionnalités des téléphones mobiles ont été démultipliées ces dernières années, leur consommation d’énergie s’est également fortement accrue jusqu’à devenir une des principales préoccupations des fabricants comme des usagers. C’est bien dans cette optique, que le Dr Wang et…
dim 7 Août 2016
Dans leur rapport intitulé « State of the climate », 450 scientifiques internationaux nous alertent sur l’aggravation du réchauffement climatique.  Pour établir ce constat, les chercheurs relèvent que plusieurs indicateurs sont au rouge et dénombrent les phénomènes climatiques qui sont survenus en 2015.  (suite…)
jeu 30 Juil 2015
Avec la Corée du Sud et la France (avec la centrale EDF de la Rance en service depuis près de 50 ans), le Canada et le Royaume-Uni font partie des rares puissances qui ont décidé de se tourner vers l’énergie…
jeu 12 Juin 2014
La République bolivarienne du Venezuela est un pays d'Amérique du Sud partageant ses frontières avec la Colombie, le Brésil et la Guyanne. En raison d'une forte croissance démographique (la population approche aujourd'hui les 30 millions d'individus), la demande en électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.