Quels défis pour le nouveau président du Réseau de transport d'électricité (RTE) ? - L'EnerGeek

Quels défis pour le nouveau président du Réseau de transport d’électricité (RTE) ?

francois_brottes-creditphoto-auroreLe député PS François Brottes a été désigné comme le nouveau président du directoire de RTE pour une durée de cinq ans. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er septembre et succédera à Dominique Maillard. Sans revenir sur la polémique autour de sa nomination, quels seront les principaux chantiers à voir le jour durant son mandat ?

Avalisée par la ministre de l’Écologie Ségolène Royal, la nomination du député François Brottes à la tête de la filiale d’EDF chargée de la gestion du réseau à haute tension sonne comme une récompense. Âgé de 59 ans, ce fils d’agent EDF est reconnu pour ses compétences dans le domaine (il a notamment été depuis 2012 président de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale) et pour sa capacité à créer le consensus (son rôle a par exemple été précieux dans la récente adoption du projet de loi de transition énergétique).

Au cours de son mandat, François Brottes devra d’abord s’assurer de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité, c’est-à-dire de la sécurité d’approvisionnement du pays. La mission première de cette structure qui regroupe 8.500 salariés. Parmi les gros chantiers développés par RTE, la mise en place d’ici l’hiver 2016-2017 d’un “mécanisme de capacité” qui visera à s’assurer que les fournisseurs d’électricité sont en capacité de couvrir les besoins de leurs clients.

Deuxième chantier : la signature de partenariats avec d’autres réseaux. Si la France est doté du plus grand réseau européen, la gestion contemporaine du transport de l’électricité traverse les frontières. A l’échelle européenne, des reconfigurations se sont déjà produites, notamment en Italie et au Portugal, où le chinois State Grid a investi dans les réseaux.

Il faudra donc mener de grands chantiers d’investissement. L’objectif ? Doubler les capacités d’interconnexion avec les pays voisins d’ici 2030. De quoi accroître les exportations françaises et faire baisser les prix de marché de l’électricité.

Crédit photo : Aurore

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
ven 20 Nov 2015
Les nouvelles technologies numériques et digitales constituent les clés d'une efficacité énergétique accrue et permettront de répondre aux évolutions des consommations et des attentes des usagers tout en garantissant un impact minimum sur l'environnement et le climat. Telles sont les…
jeu 24 Août 2017
Dans le cadre d’un vaste programme de privatisation décidé en 2016 afin de réduire l’endettement de l’Etat, la compagnie publique d’électricité brésilienne Eletrobras pourrait prochainement passer sous le giron d’actionnaires privés. C’est en tous cas le souhait du ministère de…
ven 16 Nov 2018
Réseau Transport d’Electricité a présenté jeudi 15 novembre 2018 son bilan prévisionnel sur la sécurité d’approvisionnement électrique en France. Un bilan qui se veut confiant pour la prochaine période hivernale, mais qui souligne aussi que "le système électrique français est…
lun 3 Août 2015
Vendredi 24 juillet, le Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a publié un document clé : "le bilan énergétique de la France en 2014", bilan produit chaque année par le commissariat général au développement durable depuis 1970.…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.