Gaz naturel liquéfié : le terminal méthanier de Dunkerque quasiment achevé - L'EnerGeek

Gaz naturel liquéfié : le terminal méthanier de Dunkerque quasiment achevé

dunkerque-creditphoto-alcyoneLe terminal méthanier de Dunkerque (Dunkerque LNG) est achevé à 93% et devrait être prêt à la fin de l’année. Celui-ci permettra de porter les ambitions d’EDF sur un marché du gaz naturel liquéfié en plein redémarrage.

Dunkerque LNG est détenu à 65% par EDF, à 25% par le belge Fluxys et à 10% par le groupe pétrolier Total. Il s’agit aujourd’hui du deuxième chantier industriel le plus important de France, juste derrière le réacteur EPR de Flamanville, également mis en place par EDF. Le terminal méthanier devrait vraisemblablement être livré en temps et en heure, et les budgets seront respectés (1 milliard d’euros au total).

A la mi-août, aura lieu l’inondation du tunnel, grâce à de l’eau tiède rejetée par la centrale nucléaire de Gravelines, située aux environs, de telle sorte à ce que la gaz naturel liquéfié  puisse être réchauffé, à 160 degrés, pour repasser à l’état gazeux. Le chantier a été complexe : sur une distance de 5 kilomètres, les ouvriers ont du creuser à 40 mètres de fond dans une couche d’argile.

Mais le terminal présentera de nombreux atouts : ses réservoirs d’une capacité de 190.000 m3 en feront l’un des terminaux les plus grands d’Europe ; son port en eau profonde le rendra accessible toute l’année et lui permettra d’accueillir des méthaniers de toutes tailles ; son procédé sera à la fois économique (l’eau rejetée par la centrale nucléaire ne coûtant rien) et écologique (pas de consommation d’énergie pour transformer le gaz naturel liquéfié).

Les premiers méthaniers devraient accoster fin octobre, avant que ne soit entamée une phase de tests (deux mois) et la mise en service du terminal de Dunkerque. Ce dernier manifeste la volonté d’EDF de s’imposer à long terme sur le marché du gaz naturel liquéfié, qui présente de bonnes perspectives de croissance selon les estimations du cabinet IHS : +4% par an en moyenne d’ici 2025, contre 2% pour le gaz en général.

Crédit photo : Alcyone

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
mer 11 Jan 2017
La société française Air Liquide a inauguré la semaine dernière aux Etats-Unis, un nouveau site de stockage d'hydrogène d'une capacité inédite. Cette installation de 70 mètres de diamètre située à 1.500 mètres sous terre à Beaumont, près de Houston au…
lun 22 Mai 2017
Comme annoncé la semaine dernière, le groupe énergétique français a officialisé, vendredi 19 mai 2017, la cession de ses activités dans le charbon et le gaz en Pologne (EDF Polska) au groupe public PGE Polska Grupa Energetyczna pour un montant…
sam 4 Juin 2016
Largement critiqué ces derniers mois aux Etats-Unis pour son manque de volonté dans la lutte contre le changement climatique, le géant pétrolier ExxonMobil entend redorer son image. Le groupe américain s'est lancé au mois de mai dans un programme de…
mer 22 Nov 2017
Si la consommation de gaz (hors production d'électricité) va continuer de baisser en France d'ici 2035 grâce notamment aux progrès réalisés en matière d’efficacité énergétique, les nouveaux usages du gaz devraient quant à eux renforcer la filière dans les années…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.