La Chine présente sa contribution à la COP21 - L'EnerGeek

La Chine présente sa contribution à la COP21

Tianjin skyline - francisco anzolaA l’occasion de sa visite en France, le Premier Ministre chinois, M. Li Keqiang, a présenté sa contribution à la COP21, qui se tiendra à Paris à la fin de l’année 2015. Pour permettre d’atteindre l’objectif de limiter à 2°C le réchauffement de la température mondiale, la Chine s’est engagée, entre autres, à accroître la part des énergies non fossiles dans son mix énergétique.

Cette semaine, le Premier ministre chinois était en France. Une visite diplomatique placée sous le signe de l’économie – Li Keqiang s’est notamment rendu le 2 juillet à Toulouse pour clôturer le forum économique franco-chinois et visiter les usines Airbus -, mais aussi de l’écologie.

En effet, le Premier ministre chinois a profité de sa rencontre avec François Hollande pour présenter la contribution de son pays à la COP21. Parmi les trois principaux objectifs énoncés dans ce document, on note la volonté d’atteindre aux alentours de 2030 le pic d’émissions de CO2.

Par ailleurs, la Chine s’engage dans sa « INDC » (Intended Nationally Determined Contribution) à réduire les émissions de CO2 par unité de PIB de 60% à 65% d’ici 2030 (par rapport à 2005) et à augmenter la part des énergies non fossiles pour que celles-ci représentent environ 20% de la consommation d’énergie primaire en 2030 (contre 11,2% en 2014).

Parallèlement, le pays s’engage à accroitre de 4,5 milliards de mètres cubes son stock forestier (par rapport au niveau 2005), afin d’absorber une partie des émissions de dioxyde de carbone.

A noter que la Chine est déjà engagée dans une démarche de limitation de ses émissions de gaz à effet de serre, qui ont déjà été réduites de 33,8% en 2014 par rapport à 2005. De plus, certaines mesures visant à limiter l’utilisation du charbon ont été prises ces derniers mois pour limiter la pollution : à Pékin, il sera ainsi interdit dès 2020 de vendre et d’utiliser du charbon dans le centre-ville.

La contribution de la Chine à la COP21 est d’autant plus importante que le pays est le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre : son engagement en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique sera donc essentiel dans le cadre des négociations onusiennes de décembre prochain.

 

Crédits photo : Francisco Anzola

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 2 Juin 2014
La nouvelle centrale électrique de Lucciana située en Haute-Corse et financée par le groupe EDF à hauteur de 400 millions d’euros, est entrée en phase d’activité. Si ce chantier avait suscité de nombreuses interrogations quant à la pertinence d’installations basées…
lun 19 Jan 2015
Après avoir traversé l'Atlantique l’alternateur de la centrale à cycle combiné gaz de Bouchain, dans le Nord, vient d’être installé avec succès. Il a fallu plus de six heures de manœuvres pour que la pièce de 330 tonnes soit insérée correctement…
jeu 10 Jan 2019
Alors que les soldes d’hiver ont débuté le 9 janvier 2019, la question de l’impact de l’industrie textile sur l’environnement se pose avec acuité. À cette occasion, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (Ademe) et son président, Arnaud…
lun 4 Nov 2013
Dans le cadre d'un accord passé avec RWE Generation, la société française Alstom assurera la modernisation de neuf turbines des centrales à gaz à cycle combiné de Pembroke et de Staythorpe, en Grande-Bretagne. Alstom modernisera, grâce à sa technologie MXL2,…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.