Prix EDF Pulse pour l'innovation : le nom des trois lauréats - L'EnerGeek

Prix EDF Pulse pour l’innovation : le nom des trois lauréats

enerbee_edf puslseLes trois lauréats du prix EDF Pulse sont désormais connus. Il s’agit de Damae, de Voss et d’Energiestro. Le premier est un système d’imagerie médicale permettant de réduire le recours à la biopsie (et donc la formation de cicatrices) pour diagnostiquer les cancers de la peau. Les deux autres lauréats utilisent l’énergie cinétique, soit pour stocker de l’énergie de manière peu coûteuse grâce à un volant d’inertie en béton (projet Voss), soit pour produire de quoi alimenter nos appareils mobiles et éviter le recours aux piles et aux batteries polluantes (technologie Enerbee).

Chaque année, le prix EDF Pulse récompense des projets innovants, que ce soit en matière d’énergie ou plus largement de nouvelles technologies. Pour l’édition 2015, deux grandes thématiques ont été mises à l’honneur parmi les lauréats : le stockage d’énergie et l’imagerie médicale.

En ce qui concerne cette dernière catégorie tout d’abord, c’est un système baptisé Damae Medical qui a été retenu par le jury du prix EDF Pulse. Il consiste à détecter les cancers de la peau en effectuant uniquement une biopsie optique, c’est-à-dire grâce à un système d’imagerie, ce qui permet donc d’effectuer un contrôle sans laisser de cicatrices liées au prélèvement de cellules sur le patient.

Le second projet primé concerne l’énergie, et est développée par la société Energiestro. Il se nomme Voss, pour Volant de stockage solaire. Le concept est d’utiliser un volant d’inertie en béton (relativement peu coûteux, donc), pour stocker l’énergie solaire sous forme d’énergie cinétique. Une manière de compenser l’intermittence, mais aussi de réduire très largement le coût du stockage de l’énergie solaire, puisque la durée de vie de cette batterie est bien plus longue que celle des batteries traditionnelles.

Enfin, le troisième projet lauréat du prix EDF Pulse est Enerbee. Il s’appuie lui aussi sur l’énergie cinétique, mais à une bien plus petite échelle puisqu’il consiste à installer dans nos objets connectés des générateurs miniaturisés de 13 mm de diamètre. L’objectif de cette technologie est de se substituer aux piles et aux batteries des appareils que nous transportons, en générant de l’énergie grâce à nos propres mouvements quotidiens.

Ces trois projets ont été choisis parmi les six finalistes présélectionnés en avril dernier par un jury de professionnels de l’innovation. En décembre dernier, près de 200 innovations étaient encore en lice pour recevoir le prix EDF Pulse.

Crédit photo : Enerbee

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Jan 2017
Si le gestionnaire du réseau électrique français RTE reste sous forte vigilance du fait des très faibles températures qui se sont abattues sur l'Hexagone ces derniers jours, il ne devrait pas y avoir de délestage volontaire pour autant. La ministre…
lun 3 Juin 2019
Depuis le 1er juin 2019, les Français paient leur électricité 5,9 % plus cher. La porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye est montée au créneau le lendemain afin de rappeler que cette hausse n’est pas le fait de l’exécutif, mais qu’elle…
ven 12 Juil 2013
Selon une étude réalisée par le cabinet Powermetrix pour l’AFP, les appareils électriques en veille mobilisent en permanence 2.300 MW, soit la puissance de deux réacteurs nucléaires d'EDF. Powermetrix qui définit la veille comme « la consommation électrique de tous les…
ven 8 Sep 2017
Dévastées par le passage de l’ouragan Irma, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy dans les Antilles sont aujourd’hui très difficiles d’accès et toujours privées d’électricité. Les dégâts sur le réseau d’approvisionnement et les centrales de production sont considérables et…

COMMENTAIRES

  • Les projets sont vraiment impressionnants, l’énergie représente une source incroyable d’innovation !

    Répondre
  • Merci pour cet article.
    Petite rectification cependant, les générateurs d’EnerBee ont un diamètre de 13mm et non pas 1,3mm.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.