Prix EDF Pulse : quels sont les 6 projets innovants toujours en lice ? - L'EnerGeek

Prix EDF Pulse : quels sont les 6 projets innovants toujours en lice ?

edf_pulseAvec plus de 200 dossiers de candidature étudiés, la seconde édition des Prix EDF Pulse est un succès incontesté. La formule 2015 est similaire à celle qui a fait le succès de la première édition : un concours dédié aux innovations technologiques du domaine de l’électricité avec, à la clef, un soutien financier (un chèque de 100.000 euros) et technique d’EDF pour concrétiser les projets lauréats. Et s’ils étaient 200 au départ, ils ne sont aujourd’hui plus que 6 projets, sélectionnés par un jury pour la seconde et dernière phase du concours : le vote du public sur Internet. Petite présentation des projets finalistes. 

 

200 prétendants, 6 finalistes

Pour la seconde année consécutive, les Prix Pulse d’EDF ont pour objectif de mettre en lumière les initiatives des entreprises, des laboratoires ou des universitaires qui innovent de manière significative dans le domaine de l’énergie, et plus spécifiquement de l’électricité. En effet, à travers cet ambitieux concours, l’électricien se donne pour objectif de “donner l’impulsion au progrès” . Concrètement, EDF propose son expertise et son savoir-faire pour accompagner des projets particulièrement prometteurs et innovants, susceptibles de changer notre vie quotidienne grâce au potentiel de l’électricité.

“Malgré les importants moyens dont nous disposons, nous restons convaincus que nous n’avons pas le monopole de l’innovation. Notre volonté est de pratiquer l’open-innovation, autrement dit de capter toutes les bonnes idées en rapport avec l’électricité et d’essayer d’aider à les concrétiser”, explique notamment Bernard Salha, directeur de la R&D chez EDF.

Pour cette édition 2015, ce ne sont pas moins de 200 dossiers de candidatures qui sont parvenus à EDF des quatre coins de l’Europe (France mais également Italie, Suède, Allemagne…). Les 100 premiers projets devaient notamment avoir été parrainés par un expert du domaine concerné (Santé, Smart Living, Science) et avoir déjà fait l’objet d’un prototype ou d’une maquette. Parmi ces 200 prétendants, 6 ont particulièrement attiré l’attention du jury de présélection.

 

Catégorie “Santé” 

La catégorie “Santé” devrait permettre de couronner un projet innovant dans le domaine médical. Les internautes ont le choix entre deux projets. Le premier, mis au point par le groupe DAMAE Medical, est un dispositif qui permet au dermatologue, grâce à une biopsie optique, d’évaluer de manière précoce et précise la malignité d’une tumeur par simple contact avec la surface de la peau. Visualiser le tissu en temps réel permet à la fois d’éviter de prélever une petite partie de tissu de la peau (la biopsie classique qui peut laisser des cicatrices) et de gagner du temps dans le diagnostic. 

Le second projet, le Neuronaute de l’équipe Bioserenity, est un vêtement intelligent qui permet de diagnostiquer très précisément et rapidement une épilepsie chez un patient. L’ensemble, constitué d’un t-shirt et d’un bonnet, permet de faire des tests électro-physiologiques en temps réel dont les données sont enregistrées sur le Smartphone du patient. Elles permettront d’établir un diagnostic en deux à trois semaines, alors que le diagnostic classique (reposant sur des examens en salle très coûteux et qui ne permettent que très rarement d’observer une crise en direct) peut prendre … 2 à 3 ans.

Catégorie “Smart Living”

Le prix “Smart Living” consacrera une innovation des secteurs de l’habitat, de la mobilité ou de l’urbanisme. Les projets mis en avant cette année sont Twido et Enerbee. Twibo est un chauffe-eau écologique modulaire développé par la société 2&GO. Piloté à distance, ce chauffe eau intelligent ne chauffe que la quantité d’eau nécessaire grâce à une connexion wifi intégrée. Une application dédiée informe l’usager sur la quantité d’eau chaude il consomme, quantité en fonction de laquelle il a la possibilité de programmer son ballon d’eau chaude 2.0. Ce système permettait à un foyer de consommer en moyenne entre 20 et 30 euros par mois, selon ses inventeurs. Un modèle Twido photovoltaïque est en préparation…

Le dispositif Enerbee permet de produire de l’électricité à partir à partir de tout type de mouvement grâce à la piézoélectricité et au magnétisme. Ce générateur sans fil donnera la possibilité à tout un chacun de devenir producteur d’électricité simplement grâce à mouvements que nous effectuons tous les jours, qu’ils soient volontaires (ouvrir une porte) ou non (grâce à un petit système portatif porté par une personne et capable d’alimenter un appareil à distance grâce une transmission sans fil).  Et de répondre ainsi,  sans piles ni batteries, aux besoins relativement faibles en électricité des appareils électroniques de plus en plus présents dans notre quotidien avec le développement des objets connectés.

Catégorie “Science” (stockage de l’électricité) 

Enfin, la dernière catégorie “Science” permettra de récompenser une solution innovante issue du domaine du stockage de l’énergie, essentiel pour accompagner le développement des énergies intermittentes comme l’éolien et le solaire. Le premier projet est une solution de rétention chimique de l’électricité développée par la société allemande Sunfire. Elle repose sur l’électrolyse qui permet grâce à des réactions chimiques de convertir l’électricité (en surplus) en hydrogène, en gaz ou en carburant (grâce à l’apport de CO2). L’hydrogène obtenu peut être reconverti en électricité si besoin, par exemple lorsque l’apport des énergies intermittentes sur le réseau électrique chute.

Le second projet est une solution de stockage d’énergie par volant d’inertie en béton développé par la société française Energiestro. L’innovation repose ici sur l’utilisation du béton, bien moins coûteux que l’acier et le carbone qui entrent traditionnellement dans la composition des volants d’inertie. Contrairement aux bétons traditionnels, qui se fissureraient à cause de la force centrifuge exercée par ce système de stockage, le béton mis au point par Energiestro y résiste. Energiestro espère contourner un autre problème : le faible temps de stockage offert par les volants d’inertie (une quinzaine de minutes). L’entreprise française espère atteindre assez rapidement une heure de temps de stockage, et, à plus long terme, six heures.

Le destin de ces 6 projets est désormais entre les mains du grand public, à qui incombe la mission de les départager d’ici le 3 mai prochain. Pour ce faire, il faut voter sur le site www.pulse.edf.com. Les lauréats seront annoncés le 4 juin, prochain au cours d’une cérémonie de remise des prix.

Crédit photo : EDF Pulse

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
ven 17 Mar 2017
Le chantier de l'EPR de Flamanville dans la Manche, souvent critiqué pour les aléas de son calendrier, semble désormais sur la bonne voie. Le groupe EDF a annoncé jeudi 16 mars avoir lancé la phase d'essais d'ensemble du réacteur de…
lun 23 Nov 2015
Dans le cadre du Plan Rhône 2015/2020, Total, EDF et Solvay se sont associés pour faire découvrir à 38 étudiants de la région, les métiers de l’énergie. Pour mieux connaître les différentes opportunités professionnelles offertes par le mix électrique diversifié de…
mer 3 Juil 2013
La DTG (pour « Division technique générale) est l’unité d’expertise et de mesure du groupe EDF. Basée à Grenoble, elle est notamment chargée d’établir les prévisions hydrométéorologiques nécessaires au bon fonctionnement du parc hydraulique (EDF est le plus important producteur hydroélectrique…
lun 4 Jan 2016
Symbole d'un parc de production thermique renouvelé à la fois moderne et écologiquement responsable, la nouvelle centrale à cycle combiné au gaz de Bouchain (Nord) a démarré ses premiers tests. C’est une première. La centrale thermique nouvelle génération, qui participera…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.