Nikola Labs ou la coque d'iPhone capable de recharger votre batterie grâce aux ondes - L'EnerGeek

Nikola Labs ou la coque d’iPhone capable de recharger votre batterie grâce aux ondes

nikola-labs-coque-iphone-6Une coque, capable de recharger la batterie de son iPhone en utilisant de l’électricité présent dans l’air ambiant, un rêve pour bon nombre d’utilisateurs des célèbres smartphones. La start-up américaine Nikola Labs prétend pouvoir en faire une réalité dès l’année prochaine et pour seulement 99 dollars l’unité. Rêve ou réalité ?

Selon le Dr. Rob Lee, ancien directeur du Département d’Ingénierie Électrique et Informatique de l’Université d’État de l’Ohio et co-fondateur de l’entreprise Nikola Labs à l’origine du projet, lorsqu’il se connecte à des réseaux wifi, Bluetooth ou encore 3G et 4G, un smartphone gaspille plus de 90% de l’énergie qu’il utilise. Partant de ce constat, la start-up américaine a développé une coque munie d’une antenne capable de recevoir toutes les ondes et fréquences radios émises par le smartphone et de les convertir en énergie directement utilisable et réinjectée dans l’appareil.

Un prototype pour iPhone 6 a été présenté lors de la TechCrunch Disrupt NY 2015. Il ne faut toutefois pas attendre de cette coque révolutionnaire un effet miracle qui permettrait à l’utilisateur de recharger à 100% son smartphone comme le font les batteries portables déjà présentes sur le marché. Le processus de récupération de l’énergie de la coque est, en effet, très lent et permettrait simplement d’allonger la longévité de la batterie d’un appareil de 30% selon les fondateurs de Nikola Labs. Une augmentation déjà impressionnante qui pourrait également être appliquée par le même procédé aux tablettes, aux ordinateurs portables ou encore à certains appareils médicaux. Elle devrait être disponible en précommande dès le mois prochain et livrée cet automne au prix de 99 dollars via la plateforme de crowdfunding Kickstarter.

Pourtant, à peine annoncé, ce projet novateur soulève déjà de nombreux doutes quant à sa réalisabilité. Selon Stephen Beeby, professeur en systèmes électroniques à l’Université de Southampton, le projet présenterait même un risque d’effet inverse de surconsommation de batterie. En effet, si la coque est effectivement capable de capter les ondes et fréquences radios émises inutilement lorsque le propriétaire n’utilise pas son portable, elle le fera également et de la même manière lorsque ce dernier utilisera son téléphone. En conséquence, le téléphone risque de perdre considérablement en performance et cette perte de performance sera compensée par une consommation d’énergie et donc de batterie beaucoup plus forte. Pour Beeby, le projet est intéressant mais il est encore trop tôt pour en obtenir une application utilisable.

Autre critique, émanant de David Jazani, expert en récupération d’énergie à l’Université de Bedfordshire, tels qu’ils sont prévus par la start-up, les 30% d’augmentation de longévité d’un smartphone équipé de ce dispositif seraient purement et simplement utopiques.

Impossible donc de juger de la crédibilité du projet avant son lancement en automne prochain où nous devrions pouvoir juger la performance de cette nouvelle coque nous-mêmes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 6 Mar 2013
Souvent appelé le nucléaire vert, le thorium pourrait incarner l’énergie de demain. Avec des ressources naturelles abondantes et une production de déchets moindre, ce minerai pose la question d’une nouvelle orientation de la production d’énergie nucléaire. Le thorium est un…
ven 17 Mar 2017
Le chantier de l'EPR de Flamanville dans la Manche, souvent critiqué pour les aléas de son calendrier, semble désormais sur la bonne voie. Le groupe EDF a annoncé jeudi 16 mars avoir lancé la phase d'essais d'ensemble du réacteur de…
ven 12 Août 2016
La filiale d’EDF aux Etats-Unis, EDF Renewable Energy, vient de commander de nouvelles turbines éoliennes à Vestas, pour installer 160 MW d’énergie propre supplémentaires sur le sol américain. Depuis la signature d’un accord de partenariat en 2013, les deux entreprises…
mar 11 Août 2015
Les deux barrages d'Aussois, construits entre 1945 et 1956, sont situés aux portes du Parc National de la Vanoise. Ils ont été construits dans ce qui est devenu l’un des lieux les plus fréquentés de la Maurienne, avec près de 50…

COMMENTAIRES

  • Une bonne initiative cette coque notamment pour moi qui ai l’habitude de faire des longs trajets en transport. Je vais tirer profit des autres usagers :p

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.