Le parc photovoltaïque d'Aquitaine est le plus puissant de France - L'EnerGeek

Le parc photovoltaïque d’Aquitaine est le plus puissant de France

solaire_aquitaine_photo_byb64L’énergie solaire est au beau fixe en Aquitaine. En effet, non contente d’être la terre d’accueil de la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe, cette région française vient d’être couronnée première région photovoltaïque de France en matière de puissance raccordée et de production d’électricité. Zoom sur la révolution solaire du Sud-Ouest de l’Hexagone.

Si l’Aquitaine s’est pour le moment refusée  à l’énergie éolienne, ce n’est que pour mieux se consacrer à l’énergie solaire. Cette région du Sud-Ouest de la France multiplie en effet les projets photovoltaïques et se distingue aujourd’hui par son titre honorifique de première région solaire de France.

Le préfet de région s’est rendu vendredi 10 avril dans la commune de Sainte-Hélène, dans le Médoc, pour y inaugurer la nouvelle centrale photovoltaïque du Bétout. Un projet de 12 MW de puissance, dont les 40.000 panneaux alimenteront chaque année près de 7.000 foyers (hors chauffage).

Mais la vraie star de la région se trouve à quelques dizaines de kilomètres de là. Il s’agit de la centrale de Cestas, en construction depuis fin 2014, et qui deviendra la plus grande installation solaire d’Europe : 200 hectares, 300 MW de puissance et une production qui couvrira les besoins de 250.000 personnes, soit la population de la ville de Bordeaux.

La multiplication des projets de ce type ont fait de l’Aquitaine la championne de France de l’énergie solaire. Selon RTE, la filiale d’EDF en charge du réseau électrique français, l’Aquitaine est devenue en 2014 la région française avec la plus importante puissance installée photovoltaïque (770 MW) et les plus importants volumes de production d’électricité d’origine solaire (777 GWh, soit une progression de 45% par rapport à 2013).

“La part d’énergies renouvelables produite en Aquitaine est actuellement de 16% avec l’objectif d’atteindre 25% au minimum en 2020, selon le Schéma régional Climat-Air-Energie, approuvé en novembre 2012”, a tenu à rappeler le préfet de région.

Crédit photo : byb64

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
jeu 30 Juil 2015
Avec la Corée du Sud et la France (avec la centrale EDF de la Rance en service depuis près de 50 ans), le Canada et le Royaume-Uni font partie des rares puissances qui ont décidé de se tourner vers l’énergie…
mer 23 Mar 2016
Avec la montée en puissance des énergies renouvelables (ENR) dans le mix énergétique mondial, les énergéticiens s’intéressent de plus en plus aux prévisions météorologiques. D’après les spécialistes, le marché serait en « effervescence », notamment du fait de la transition énergétique et de…
jeu 22 Mai 2014
Alors que le gouvernement britannique annonçait au mois d’avril dernier l’application aux énergies renouvelables à partir de 2017, d’un nouveau mécanisme de soutien appelé « contrat pour la différence » censé remplacer les "Renewable Obligation Certificates" (ROC), le Département de…
jeu 19 Sep 2013
Grâce aux propriétés intrinsèques de son territoire (topographie, taux d'ensoleillement, précipitations...), l'île de la Réunion est depuis longtemps tournée vers les énergies renouvelables. L'électricité produite grâce à des sources respectueuses de l'environnement représente d'ailleurs une part de 30% du mix…

COMMENTAIRES

  • La surface du terrain est de 250 hectares (pas 200), pour 300 MW de puissance.

    Comme les panneaux sont installés dos à dos, peu inclinés, tournés vers l’est et vers l’ouest, cela entraîne une meilleure occupation du terrain.

    C’est utile aussi pour produire de l’électricité solaire sur une durée plus étendue dans la journée, sans excès vers midi en heure solaire.

    Comme on le voit sur un graphique et sur la carte >

    http://energeia.voila.net/solaire/pv_rentabilite_autoconso.htm

    l’Aquitaine (zone 1) est une région où une simple installation domestique produit de l’électricité à un coût bien inférieur à celui de l’électricité du réseau.

    Avis à ceux qui réfléchissent à remplacer une partie de leur consommation annuelle d’électricité par de l’auto-consommation.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.