Vers un quatrième parc éolien offshore dans la Manche ? - L'EnerGeek

Vers un quatrième parc éolien offshore dans la Manche ?

illustration_eolienne_offshore_photo_Martina NolteDans le cadre de la transition énergétique française, le gouvernement ambitionne d’accélérer le déploiement des énergies marines renouvelables et d’atteindre une puissance installée de 6.000 MW à l’horizon 2020. Alors que le ministère de l’Écologie prépare le lancement d’un troisième appel à projets concernant l’éolien offshore, il apparaît aujourd’hui comme primordial d’identifier de nouvelles zones maritimes propices au déploiement d’unités de production renouvelables aux larges des côtes hexagonales.

C’est dans ce contexte que Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, a demandé à Pierre-Henry Maccioni (préfet de Haute-Normandie) et au vice-amiral d’escadre Emmanuel Carlier (préfet maritime de la Manche et de la mer du Nord) de lancer une grande concertation publique régionale afin d’identifier, dans la Manche, des zones susceptibles d’accueillir un nouveau champ éolien.

Un premier travail d’identification de zones maritimes a déjà été confié au CEREMA (Centre d’Études et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement). Ce travail a donné naissance à une première analyse technico-économique qui devrait être complétée par une étude des potentiels de raccordement, étude cette fois menée par RTE (Réseau de Transport d’Électricité).

Réunions, consultations des publics et de la communauté de pêcheurs, travaux d’analyses du Conseil maritime de façade… L’ensemble des acteurs de la mer et du littoral sont donc invités à s’exprimer dans le cadre de cette consultation publique qui doit mettre en avant les risques, les opportunités et le potentiel de raccordement au réseau d’un éventuel projet éolien situé entre Boulogne-sur-Mer et la baie du Mont Saint Michel. Les résultats de ces travaux devraient être livrés au Ministère de l’Écologie en avril prochain.

Cette consultation publique ouvre donc la voie à un nouveau parc éolien offshore au large des côtes françaises. Avec les parcs éoliens offshore de Courseulles-sur-Mer, de Fécamp et du Tréport dont la construction est déjà validée, il s’agirait du quatrième de ce genre en Manche.

Crédit photo : Martina Nolte

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
jeu 16 Fév 2017
Désireux de se rapprocher de la Chine dans un environnement commercial international incertain depuis l'élection aux Etats-Unis de Donald Trump, adepte du protectionnisme, l'Union européenne devrait alléger les mesures anti-dumping en cours depuis 2013 contre les produits solaires chinois. La…
mer 26 Juin 2013
Le stockage de l’énergie éolienne est un enjeu majeur pour le développement de cette source d’électricité. Le célèbre Institut de Technologie du Massachusetts (le MIT, aux Etats-Unis) travaille actuellement sur un projet de stockage innovant à destination des éoliennes flottantes.…
lun 22 Mai 2017
Dans une volonté constante de réduire toujours plus ses émissions de gaz à effet de serre, la Suède encourage aujourd'hui massivement le développement des énergies décarbonées. Le Parlement suédois a approuvé, mercredi 17 mai 2017, une baisse drastique des taxes…
lun 27 Nov 2017
Plus discrète que l’Allemagne en ce qui concerne sa transition énergétique, l’Italie n’en est pas moins un pays qui a investi depuis plus d’une dizaine d’années dans les énergies renouvelables… avec des résultats spectaculaires à la clé. En l’espace de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.