L'énergie marémotrice bientôt exploitée au Royaume-Uni ? - L'EnerGeek

L’énergie marémotrice bientôt exploitée au Royaume-Uni ?

ladycharlieTidal Lagoon Power Limited, société spécialisée dans les énergies renouvelables, développe actuellement un projet d’énergie marémotrice au Pays de Galles. En aménageant un lagon artificiel dans la baie de Swansea, sur la côte Sud du pays, cette société compte enrichir le mix énergétique britannique d’une nouvelle source d’énergie, naturelle et décarbonée.

L’énergie marémotrice consiste à produire de l’énergie grâce aux mouvements de l’eau créés par le phénomène des marées. Technologie encore peu exploitée (on ne dénombre que quelques usines marémotrices dans le monde, dont celle de la Rance en France exploitée par EDF depuis près d’un demi-siècle), l’énergie marémotrice fonctionne grâce à des turbines hydrauliques qui exploitent deux fois la force de l’eau dans une retenue artificielle : une première fois lorsque la retenue se remplie à marée haute, puis une seconde fois lorsque la retenue se vide à marée basse.

 

Une centrale marémotrice dans la baie de Swansea

Considérant l’énergie marémotrice comme une réelle opportunité pour la Grande-Bretagne, Tidal Lagoon Power compte développer une première station de production d’électricité au Pays de Galles, sur les côtes de la baie de Swansea. Le projet de cette société est d’exploiter l’énergie marémotrice en incorporant des turbines hydrauliques à un lagon artificiel érigé dans l’estuaire de Severn, entre Newport et Cardiff.

La société affirme que sa centrale en projet possède une capacité de production potentielle comprise entre 1.800 et 2.800 MW. De quoi répondre aux besoins en électricité de 120.000 foyers britanniques. Si la construction de cette centrale devrait nécessiter 2 ans et la création de 1.850 emplois, son exploitation peut être envisagée sur une durée de 120 ans (et être rentable au bout de 35 ans selon Tidal Lagoon Power).

 

Une opportunité énergétique pour le Royaume-Uni

S’il a suscité la curiosité de plusieurs investisseurs potentiels, le projet n’en est encore qu’à ses balbutiements. D’un coût évalué à 1 milliards de livres sterling (plus de 1,3 milliards d’euros), la construction de cette centrale doit encore être soumise au feu vert de l’Office for National Infrastructure Planning qui doit notamment se pencher sur sa faisabilité environnementale.

Le projet de la société Tidal Lagoon Power Limited dans la baie de Swansea pourrait être le premier d’une série de six lagunes côtières développées sur les côtes britanniques. Des projets similaires, quoi que d’une plus grande ampleur, pourraient à ce titre voir le jour près de la baie de Colwyn ainsi que dans le Canal de Bristol. L’énergie marémotrice pourrait générer jusqu’à 30 TWh d’électricité chaque année au Royaume-Uni, et ainsi répondre à 8% des besoins du pays en électricité.

Crédit photo : ladycharlie

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
jeu 3 Mai 2018
Présent à Dubaï lundi 30 avril 2018, le PDG du groupe EDF Jean-Bernard Lévy a inauguré aux côtés du Cheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président et Premier ministre des Emirats arabes unis, la première installation renouvelable du groupe français…
mer 11 Sep 2019
Le 12 septembre 2019, l'Irlande accueillera la onzième édition du forum citoyen de l'énergie. Un rendez-vous démocratique, au moment où la transition énergétique peine encore à se concrétiser dans de nombreux pays. La finance verte semble être un levier crucial,…
mar 1 Avr 2014
Facebook a réaffirmé sa volonté d’apporter internet à tous ceux qui n’y ont pas encore accès et cela par tous les moyens. Parmi les projets à l’étude, les avions-relais alimentés à l’énergie solaire pourraient bien l’emporter. Si les deux tiers…
ven 27 Juil 2018
Si les éoliennes se multiplient en France à un rythme croissant (la filière a battu un nouveau record de raccordement en 2017), elles peuvent être parfois mal acceptées voire rejetées par les populations locales qui y voient une source de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.