Produire de l’électricité et de l’eau potable à partir… d’excréments - L'EnerGeek

Produire de l’électricité et de l’eau potable à partir… d’excréments

OmniprocessorL’Omniprocessor, drôle d’engin mis au point à Seattle par l’entreprise Janicki Bioenergy avec le soutien de la fondation Bill and Melinda Gates, pourrait nous faire voir les boues d’épuration d’une autre manière. Cette machine est en effet capable de transformer les excréments en eau potable et en électricité, ce qui pourrait représenter une innovation sanitaire importante pour les pays en développement.

C’est une surprenante machine qui a été présentée au grand public par Bill Gates à Seattle. En effet, l’Omniprocessor, créée par l’entreprise américaine Janicki Bioenergy, utilise comme matière première la boue d’épuration, principalement composée d’excréments humains pour produire de l’électricité et de l’eau potable.

Comme l’explique le PDG de Janicki Bioenergy dans une vidéo diffusée sur Internet, le processus est relativement simple. Dans un premier temps, la boue d’épuration est portée à ébullition pour séparer l’eau des particules solides. Ces dernières sont ensuite brûlées, ce qui produit de la vapeur permettant de produire de l’électricité dans un générateur. L’eau quant à elle est purifiée pour devenir potable. Les cendres restantes à la fin du processus sont quant à elles dénuées d’agents pathogènes.

L’électricité produite par la machine lui permet non seulement de s’auto-alimenter mais même de revendre le surplus d’énergie. Avec les déchets générés par 100 000 personnes, l’Omniprocessor peut produire 86 000 litres d’eau potable et 250 kW d’électricité par jour.

L’initiative est soutenue par la fondation Bill and Melinda Gates, qui œuvre pour réduire les maladies dues aux problèmes sanitaires dans les pays en développement. L’Omniprocessor, qui n’est encore qu’un prototype, devrait faire l’objet d’expérimentations dans les prochains mois à Dakar, au Sénégal.

Crédit photo : Janicki Bioenergy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 6 Jan 2014
La plupart des barrages hydroélectriques n’ont pas vocation à écrêter une crue. Toutefois les barrages de retenue peuvent, dans certaines circonstances, permettre de limiter l’impact d’une crue. En effet, si le lac de retenue n’est pas rempli jusqu’à son niveau…
jeu 27 Mar 2014
Et si la pluie nous apportait la lumière ?! C’est bien ce que proposent de jeunes étudiants de l’Université technologique du Mexique (UNITEC) par la mise en place du programme « Rain Wild », système ingénieux permettant une production d’électricité par la…
lun 16 Juin 2014
L'innovation a toujours été une composante essentielle du domaine de la production énergétique. On ne compte plus les projets qui visent à valoriser l'action d'un corps en mouvement, la chaleur d'une source naturelle extérieure ou les déplacements d'air provoqués par…
lun 9 Mai 2016
Le 3 mai 2016, Isabelle Kocher est devenue la nouvelle directrice générale d’Engie. Celle dont le parcours ressemble étrangement à celui de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon, devra notamment prouver son leadership alors que Gérard Mestrallet restera le président du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.