Le nucléaire en augmentation dans le monde en 2014 - L'EnerGeek

Le nucléaire en augmentation dans le monde en 2014

Vermont_Yankee_Nuclear_Power_Plant@Nuclear Regulatory CommissionEn 2014, la puissance nucléaire a augmenté dans le monde. Cinq nouveaux réacteurs ont été mis en service et l’on ne compte qu’une unique fermeture.

Selon World Nuclear News, le nucléaire continue de se développer dans le monde. Cinq nouveaux réacteurs, d’une puissance totale de 4763 MW, ont été mis en service en 2014. Ningde 2, Fuqing 1 et Fangjiashan 1 ont ouvert en Chine. Atucha 2 en Argentine et Rostov 3 en Russie ont eux-aussi commencé à produire de l’électricité l’an dernier. La puissance de Fermi 2 aux États-Unis à quant à elle été augmentée de 15-20 MW.

La centrale de Vermont Yankee aux États-Unis a en revanche connu le sort contraire fin 2014. Après 42 années de mise en service, l’unique réacteur d’une capacité de 604 MW a été arrêté pour raison économique. Aux Etats-Unis, la concurrence entre les énergéticiens et les énergies fait rage avec l’essor du gaz et du pétrole de schiste. 

En ce début d’année 2015, 436 réacteurs sont en exploitation dans le monde. La puissance installée totale est de 377,7 GW. 70 réacteurs supplémentaires, d’une capacité cumulée de 74 GW, sont par ailleurs en construction dans le monde.

Les chantiers de construction de trois nouveaux réacteurs ont commencé  en 2014. La première pierre a été posée dans les centrales de Ostrovets, en Biélorussie, et de Barakah 3, aux Émirats arabes unis. Parallèlement, la chantier du prototype de réacteur nucléaire modulaire Carem-25 a démarré en Argentine.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 11 Avr 2013
Si la technologie des éoliennes flottantes en est encore à ses balbutiements, plusieurs projets au large des côtes françaises pourraient voir le jour dans les prochaines années. L’association entre le constructeur naval DCNS, Nass&Wind Industrie et Vergnet donnera naissance en…
ven 23 Oct 2015
Alors que la précarité énergétique ne cesse de progresser et concerne désormais plus de 11 millions de français, la trêve hivernale approche à grands pas et devrait permettre cette année encore d'éviter la coupure pour de nombreux foyers. Les dispositions…
dim 24 Jan 2016
Une équipe de chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) a mis au point une nouvelle technologie de batterie capable d'exploiter et de mettre à profit l’énergie cinétique de vos mouvements pour produire de l'électricité et se recharger. Une innovation…
jeu 27 Mar 2014
Et si la pluie nous apportait la lumière ?! C’est bien ce que proposent de jeunes étudiants de l’Université technologique du Mexique (UNITEC) par la mise en place du programme « Rain Wild », système ingénieux permettant une production d’électricité par la…

COMMENTAIRES

  • Ce n’est pas tout d’avoir des réacteurs nucléaires en construction, encore faut-il les terminer et les mettre en service.

    Les retards s’accumulent comme on le voit avec les EPR et les AP1000 en particulier.

    Entre 2011 et 2014, 43 réacteurs pour une puissance totale de 41.230 MW auraient dû être mis en service “normalement”.

    En réalité, seulement 19 réacteurs pour une puissance cumulée de 15.670 MW ont été connectés au réseau.

    Ce qui ne veut pas dire mis en service commercial, le délai moyen étant de trois à six mois mais pouvant atteindre un an ou plus.

    Et dans le nombre des réacteurs en construction, on en compte de minuscules de 32 MW ou 25 MW. Faut pas rêver.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.