Le méthane d'une mine chinoise valorisé en électricité - L'EnerGeek

Le méthane d’une mine chinoise valorisé en électricité

mine_charbon_chine_photo_LHOONSelon l’agence de presse Xinhua, le groupe chinois Lu’an vient de terminer la construction de la plus grande installation mondiale de captage de méthane du secteur minier. Située dans la province de Shanxi, dans le Nord de la Chine, cette installation est capable de capter 99% du méthane généré par les activités d’une mine de charbon afin de le valoriser en électricité.

Le charbon exploité dans les mines chinoises sont responsables chaque année de l’émission de 200 millions de tonnes équivalent CO2 de gaz à effet de serre. Situé en première place du mix électrique de la Chine, le charbon, combustible fossile hautement polluant, contribue ainsi largement à la forte pollution atmosphérique de l’Empire du Milieu.

 

Réduire les émissions polluantes et tendre vers l’autosuffisante électrique

Le méthane est un composé chimique présent de manière abondante dans le milieu naturel. Hydrocarbure gazeux, il est notamment utilisé comme combustible en raison de son fort potentiel (il peut être facilement valorisé en électricité lorsque sa concentration atteint les 10-20%). Toutefois, il s’avère dangereux pour l’homme et l’environnement : présent dans l’air des mines de charbon, il s’avère toxique pour le corps humain et rend dangereux l’exploitation d’un site en raison de son caractère explosif.

Le groupe minier chinois Lu’an vient d’inaugurer sur son site minier de Gohoe un dispositif capable de réduire les émissions de méthane tout en produisant de l’électricité. Cette installation permet en effet de capter le méthane présent dans la mine de charbon puis de le valoriser en énergie électrique grâce à un générateur.

 

Un dispositif pour réduire les émissions de CO2 de la Chine

Le processus de valorisation de méthane consiste à porter ce gaz à une température supérieure à 950°C afin de le décomposer en CO2 puis en eau. La chaleur obtenue est utilisée pour actionner une turbine à vapeur, capable de générer de l’électricité. Le groupe minier chinois affirme que son dispositif permet de produire annuellement 200 millions de KWh.

Chaque année, le secteur minier chinois est responsable de l’émission de plus de 10 milliards de mètres cubes de méthane à faible concentration (soit l’équivalent de 200 millions de tonnes de CO2). Les dispositifs de captage de méthane permettraient donc aux professionnels de ce secteur de réduire leurs émissions polluantes de 1,4 millions de tonnes équivalent CO2.

Conscient de l’enjeu environnemental capital que représente la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la Chine a annoncé en novembre dernier, sa volonté de mettre un terme à l’augmentation constante de ses émissions de CO2 d’ici à 2030.

Crédit photo : LHOON

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
mar 8 Oct 2013
Le moteur thermique d'un véhicule classique n’utilise qu'1/3 de l’énergie contenu dans le carburant pour faire fonctionner la voiture. Il dissipe les 2/3 restants sous forme de chaleur, dont 1/3 par l'intermédiaire du système d'échappement. Aujourd'hui, il existe une technique…
ven 9 Sep 2016
Le 6 septembre dernier, le comité central d’entreprise d’EDF a organisé une réunion publique dans le but de préparer la reconversion de la centrale de Cordemais en Loire-Atlantique. Afin d’assurer l’avenir industriel du site et de compenser la fermeture de…
mar 2 Oct 2018
Le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET) affiche des objectifs ambitieux pour les prochaines années. Une dynamique dans laquelle les grandes entreprises énergétiques françaises peuvent se révéler être des alliés de poids. Le 16 juillet 2018, le premier ministre…
mer 2 Mai 2018
Après deux mois de baisse consécutifs (-3% en mars et -1,1% en avril), les tarifs réglementés du gaz repartent légèrement à la hausse au mois de mai 2018. Ces tarifs sont recalculés chaque mois par la Commission de régulation de…

COMMENTAIRES

  • “… le décomposer en CO2 puis en eau …”

    C’est tout simplement le brûler, comme dans n’importe quelle centrale électrique à gaz, pour actionner ensuite une turbine.

    Ce qui produit du CO2 et de l’eau à la sortie.

    Comme une simple cuisinière au gaz : CH4 + 2 O2 -> CO2 + 2 H2O

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.