Egypte : EDF signe un nouveau contrat sur la performance thermique - L'EnerGeek

Egypte : EDF signe un nouveau contrat sur la performance thermique

centrale_thermique_egypteLe groupe français EDF et la société égyptienne EEHC (Egyptian Electricity Holding Company) se sont engagés récemment dans un nouveau partenariat relatif à l’optimisation de la performance opérationnelle de deux tranches de production thermique exploitées par l’énergéticien égyptien. Selon les termes de ce contrat conclu le mercredi 29 octobre dernier, le centre d’ingénierie thermique d’EDF (CIT) sera chargé d’évaluer et d’établir les moyens d’améliorer le rendement de deux unités de production gaz et fioul situées dans la région du Caire et d’Ismaïlia.

Si l’énergéticien français limite et modernise depuis plusieurs années ses capacités de production thermique afin de répondre aux nouvelles exigences nationales et européennes en terme de protection de l’environnement et de transition énergétique, il n’en dispose pas moins de compétences et de savoir-faire reconnus au niveau international.

Des compétences dans l’expertise et le conseil qu’il mettra cette fois à disposition du groupe égyptien en vue d’améliorer la performance (rendement, fiabilité, disponibilité, durée de vie, etc.) des deux unités de Shoubra El-Kheima et d’Abu-Sultan, représentant une puissance cumulée de 1860 MW.

Cet accord prévoit notamment l’optimisation de la performance et du fonctionnement général des systèmes, la réorganisation efficiente des procédures de production et la formation des personnels via un renforcement des compétences d’exploitation. Il sera l’occasion également d’expérimenter de nouvelles méthodes de travail tant sur le plan technique qu’humain. Ainsi, le CIT mettra l’accent dans ce cadre sur les méthodes de vente de services, la synergie des équipes, et l’équipement informatique dans le sens d’un meilleur partage de l’information.

Ce projet financé par la Banque Africaine de développement, devrait mobiliser une dizaine de personnes et s’étaler sur une année. Il permettra à la société EEHC d’optimiser les performances des sites de production en question mais aussi, via son volet formation, d’appliquer ses nouvelles méthodes et compétences aux autres centrales exploitées par la compagnie égyptienne.

Si en France le thermique, qui sert essentiellement à ajuster la production à la demande, ne représente que 10% du mix électrique, dans de nombreux pays, émergents notamment, le thermique occupe une place prépondérante dans la production d’énergie.

Crédits photo : Amr Nabil

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Quelques jours seulement après avoir annoncé  des « décisions structurantes et historiques », le Président Emmanuel Macron réunira, mercredi 24 octobre 2018 à l’Elysée, une trentaine d'entreprises et organismes de recherche du secteur de l'énergie. Ce rendez-vous permettra au nouveau…
dim 31 Juil 2016
Le ministre algérien de l’Energie, Nouredine Bouterfa, veut résoudre le « différend contractuel » qui oppose Total à la société algérienne Sonatracht. Le groupe pétrolier français attend du gouvernement qu'il lui rembourse tout ou partie des taxes versées depuis 2006…
lun 15 Oct 2018
Depuis vendredi 12 octobre 2018, les noms des carburants disponibles dans les stations françaises et européennes ont évolué et proposent désormais de nouvelles appellations harmonisées. Si l’objectif de cette nouvelle réglementation est avant tout de faciliter les déplacements à travers…
ven 15 Nov 2019
Hasard du calendrier : ce jeudi 14 novembre 2019, trois ONG ont fortement critiqué la finance française pour les limites de son plan de sortie du charbon. Le même jour, la Banque européenne d'investissement (BEI) a confirmé, de son coté,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.