Egypte : EDF signe un nouveau contrat sur la performance thermique - L'EnerGeek

Egypte : EDF signe un nouveau contrat sur la performance thermique

centrale_thermique_egypteLe groupe français EDF et la société égyptienne EEHC (Egyptian Electricity Holding Company) se sont engagés récemment dans un nouveau partenariat relatif à l’optimisation de la performance opérationnelle de deux tranches de production thermique exploitées par l’énergéticien égyptien. Selon les termes de ce contrat conclu le mercredi 29 octobre dernier, le centre d’ingénierie thermique d’EDF (CIT) sera chargé d’évaluer et d’établir les moyens d’améliorer le rendement de deux unités de production gaz et fioul situées dans la région du Caire et d’Ismaïlia.

Si l’énergéticien français limite et modernise depuis plusieurs années ses capacités de production thermique afin de répondre aux nouvelles exigences nationales et européennes en terme de protection de l’environnement et de transition énergétique, il n’en dispose pas moins de compétences et de savoir-faire reconnus au niveau international.

Des compétences dans l’expertise et le conseil qu’il mettra cette fois à disposition du groupe égyptien en vue d’améliorer la performance (rendement, fiabilité, disponibilité, durée de vie, etc.) des deux unités de Shoubra El-Kheima et d’Abu-Sultan, représentant une puissance cumulée de 1860 MW.

Cet accord prévoit notamment l’optimisation de la performance et du fonctionnement général des systèmes, la réorganisation efficiente des procédures de production et la formation des personnels via un renforcement des compétences d’exploitation. Il sera l’occasion également d’expérimenter de nouvelles méthodes de travail tant sur le plan technique qu’humain. Ainsi, le CIT mettra l’accent dans ce cadre sur les méthodes de vente de services, la synergie des équipes, et l’équipement informatique dans le sens d’un meilleur partage de l’information.

Ce projet financé par la Banque Africaine de développement, devrait mobiliser une dizaine de personnes et s’étaler sur une année. Il permettra à la société EEHC d’optimiser les performances des sites de production en question mais aussi, via son volet formation, d’appliquer ses nouvelles méthodes et compétences aux autres centrales exploitées par la compagnie égyptienne.

Si en France le thermique, qui sert essentiellement à ajuster la production à la demande, ne représente que 10% du mix électrique, dans de nombreux pays, émergents notamment, le thermique occupe une place prépondérante dans la production d’énergie.

Crédits photo : Amr Nabil

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 11 Oct 2017
L’Assemblée nationale a adopté, mardi 10 octobre 2017, le projet de loi destiné à mettre fin aux activités d’exploration et d’exploitation des hydrocarbures conventionnels et non conventionnels sur le territoire français à l’horizon 2040. Défendu par Nicolas Hulot, ce texte,…
jeu 19 Déc 2013
Les industriels japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Hitachi ont déclaré, en novembre 2012, vouloir regrouper dans une société commune leurs activités d'équipement de centrales thermiques. Cette société conjointe, baptisée Mitsubishi Hitachi Power Systems (MHPS), verra le jour le 1er…
mer 21 Déc 2016
Mises à contribution suite à l'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires cet automne, les centrales thermiques françaises, et celles à gaz en particulier, ont permis de répondre à l'augmentation de la demande en électricité. Elles ont atteint selon le dernier bilan…
jeu 25 Oct 2018
Reportée à plusieurs reprises (initialement prévue en juin), la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) sera finalement présentée en novembre 2018. Interviewée sur RMC, la secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon, a changé le calendrier. Il faudra donc encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.