Bouchain : un cycle combiné gaz nouvelle génération - L'EnerGeek

Bouchain : un cycle combiné gaz nouvelle génération

Bouchain_CCGHervé Machenaud, directeur de la production et de l’ingénierie d’EDF et Vic Abate, le président de GE Power Generation Products ont visité le jeudi 9 octobre dernier le chantier du futur cycle combiné gaz de Bouchain, dans le Nord de la France. Un chantier qui recevra très prochainement la nouvelle technologie de turbine de GE, FlexEfficiency50, et qui témoigne de ce fait du partenariat de longue date qui unit les deux groupes. Véritable vitrine technologique, ce CCG (cycle combiné gaz) unique en son genre permettra ainsi à l’électricien français d’optimiser sa production dans le cadre d’un vaste programme de modernisation de son parc thermique.

L’optimisation des performances techniques et environnementales

La future usine CCG de Bouchain est le résultat d’un partenariat industriel entre le group EDF et l’Américain General Electric. Équipé de la technologie de turbine FlexEfficiency50 développée par GE, ce CCG nouvelle génération affichera une puissance de 575 MW, suffisante pour assurer la consommation d’électricité de 600.000 foyers.

Comme l’a déclaré Hervé Machenaud à la Voix du Nord, “nous sommes là pour célébrer une véritable avancée technologique et un partenariat historique avec General Electric Energy. Une avancée technologique car ce cycle combiné gaz est en train d’être une première dans l’histoire de la technologie, avec un niveau de rendement jamais atteint et une capacité à monter en charge extrêmement rapide”.

Et en effet, cette nouvelle unité de production a gaz présente des caractéristiques très prometteuses, avec notamment un rendement record de 61% (contre 58 % pour un CCG classique et 37 % pour une centrale charbon), une montée en puissance deux fois plus rapide en seulement 30 minutes, et de faibles émissions de gaz polluants. A savoir, par rapport à une centrale à charbon traditionnelle, deux fois moins de CO2 (et 10 % de moins que dans une centrale gaz classique), trois fois moins de dioxyde de soufre et vingt fois moins d’oxydes d’azote. Des performances qui apporteront au mix électrique d’EDF “la flexibilité nécessaire pour les périodes de pointe de consommation ou pour compenser l’intermittence des énergies renouvelables”, a ajouté Hervé Machenaud.

Les avancées du chantier de Bouchain

D’un budget global de 400 millions d’euros, le chantier du CCG de Bouchain a débuté en 2012 et respecte jusqu’à présent les délais envisagés. Les plus gros composants ont d’ores et déjà été livrés, comme le transformateur, la turbine à vapeur ou encore la chaudière. Les montages électromécaniques sont en cours de réalisation et se poursuivront en 2015. L’alternateur est attendu quant à lui pour fin 2014, tandis que la turbine à combustion de nouvelle génération arrivera en début d’année prochaine.

Une fois la phase de montage terminée, des tests de montée en puissance seront réalisés avant une mis en service prévue pour 2016. La centrale prendra alors le relais de la centrale à charbon de 250 MW toujours en activité sur le même site, et qui sera mise à l’arrêt avant l’entrée en vigueur des nouvelles normes environnementales européennes.

Cette nouvelle unité CCG contribue ainsi à la modernisation déjà engagée du parc de centrales thermiques à flamme d’EDF. Elle sera la quatrième mise en service par le groupe depuis 2011, après celle de Blénod (Meurthe-et-Moselle) et les deux de Martigues (Bouches-du-Rhône).

Une stratégie qui peut surprendre alors que la majorité des énergéticiens européens ferment ou mettent sous cocon leurs centrales à gaz en raison d’une conjoncture économique défavorable (cours élevé du gaz) et de la concurrence du charbon, mais que le groupe EDF justifie par une vision d’ensemble de son parc électrique et la nécessité de mettre en œuvre des capacité de production d’appoint performantes. “EDF n’a pas de business plan par centrale. Le groupe, dans sa vision de service public, travaille sur l’équilibre économique de l’ensemble de son parc”, explique à cet égard Hervé Machenaud à l’Usine Nouvelle.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 24 Mar 2016
Et si la deuxième capitalisation du CAC40 se tournait vers l’électricité ? En présentant son projet pour Total dans vingt ans, le PDG du groupe, Patrick Pouyanné, a effectivement dévoilé ses ambitions pour la transition énergétique de l'entreprise. (suite…)
jeu 25 Jan 2018
Déjà présent partout dans l'Hexagone, Gaz de Bordeaux devrait renforcer encore davantage sa position sur le marché du gaz naturel national. Le groupe girondin a annoncé, mercredi 17 janvier 2018, avoir remporté « l'un des plus gros marchés multi-sites de…
mar 23 Jan 2018
Prévu à l’origine pour une période de six mois renouvelable, l’accord scellé en décembre 2016 entre l’OPEP et les pays producteurs non membres dans le but d’atteindre un rééquilibrage du marché, pourrait finalement s’étendre à plus long terme. L’Arabie Saoudite,…
lun 15 Sep 2014
Depuis novembre 2013, l'Ukraine fait face une importante crise politique et ses relations avec la Russie se sont détériorées. Cette situation tendue n'a pas seulement mis en lumière des revendications séparatistes, elle a également soulevé des questions d'ordre énergétique. L'Ukraine est fortement…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.