Cycle combiné gaz de Bouchain : état de lieux et avancées du chantier - L'EnerGeek

Cycle combiné gaz de Bouchain : état de lieux et avancées du chantier

Centrale_CCG_BouchainDans le cadre du programme de modernisation des centrales thermiques, qui prévoit notamment la fermeture de dix unités de production anciennes au charbon ou la rénovation des unités les plus récentes, le groupe EDF a planifié dès 2011 la construction d’un nouvelle unité de production à Cycle Combiné Gaz (CCG) sur le site de Bouchain (Nord), en remplacement du centre de production thermique en activité depuis les années 1970. Une installation en travaux depuis 2013 et qui vient récemment de recevoir les composants de la turbine à gaz, pièce maîtresse de cette nouvelle centrale haute technologie. Une étape primordiale d’un chantier qui devrait durer jusqu’au printemps 2016.

[stextbox id=”info”]Un première phase de génie civil réalisée[/stextbox]

La première phase de construction démarrée en 2013 arrive progressivement à son terme en cette saison estivale. L’ossature de la future centrale est désormais visible sur un chantier qui compte près de 400 employés permanents.  Et l’ensemble des bâtiments annexes seront bientôt finalisés.

Plus concrètement, les bâtiments de traitement de l’eau et les locaux administratifs sont actuellement en cours de finition alors que la pose des tuyauteries enterrées, et notamment les tranchées nécessaires à l’installation de l’énorme réseau d’eau de refroidissement de la centrale, est presque terminée.

Le bâtiment usine, au sein duquel sera assemblé l’îlot centrale de la machine, est désormais monté, et son bardage est en cours. Des kilomètres de chemins de câble et de tuyauteries “aériennes” sont également en train d’être posés afin de relier les différentes installations de la centrale.

Enfin, les premiers éléments de la cheminée sont actuellement mis en place. Une cheminée métallique qui constituera avec ses 65 mètres de hauteur le point culminant de la nouvelle centrale mais qui restera toutefois largement plus petite que la tour aéro-réfrigérante en béton de l’ancienne centrale charbon mesurant près de 120 mètres. Cette dernière devrait être conservée et réutilisée par la nouvelle unité de production CCG.

[stextbox id=”info”]Installation de la turbine à gaz et montage électromécanique[/stextbox]

D’une puissance de 575 MW pour une production équivalente à l’approvisionnement de 600.000 foyers, la nouvelle centrale de Bouchain réalisée en partenariat avec le groupe GE Energy, sera équipée d’une nouvelle technologie de turbine à gaz unique au monde. Cette turbine nouvelle génération baptisée FlexEfficiency50 permet notamment d’atteindre une puissance maximale en moins de trente minutes avec un rendement de 61 %. Des performances idéales pour répondre aux variations soudaines de la consommation d’électricité dans un conteste ou les énergies renouvelables intermittentes se développent de plus en plus.

C’est donc cette nouvelle turbine qui vient d’être livrée par bateau puis par barge jusqu’au quai de Bouchain. Le transport jusqu’au site de construction de ces deux composants (corps haute pression et moyenne pression), pesant plus de 100 tonnes chacun, aura nécessité deux voyages sur une remorque automotrice de huit essieux. Ils seront prochainement assemblés sur le site, puis installés sur les massifs destinés à accueillir le groupe turbo-alternateur de la centrale.

En parallèle, la majeure partie des opérations de génie civil ayant été réalisées, la chantier entre aujourd’hui dans une phase de montages électromécaniques qui regroupent notamment des centaines d’équipements à installer et à raccorder entre eux mécaniquement ou électriquement. Une phase “moins spectaculaire” mais tout aussi “cruciale”  et qui nécessitera “plus de monde sur le chantier”, selon les propos du chef de site Christophe Pignon, recueillis par La Voix du Nord.

Enfin, l’alternateur de 321 tonnes sera livré en décembre 2014, et la turbine à combustion en 2015.

[stextbox id=”info”]Phase d’essais et réhabilitation du site de production thermique[/stextbox]

La mise en service de cette nouvelle génération de centrale à cycle combiné gaz est prévue pour le mois d’août 2016 et les phase d’essais devraient démarrer dès la printemps de cette même année.

L’ancienne centrale thermique aura quant à elle été fermée au 15 avril 2015, et sera alors en pleine phase de déconstruction des équipements et de réhabilitation du site. En effet, le centre de post-exploitation du groupe EDF, devrait selon les prévisions, intervenir dans le courant de l’automne 2015 et consacrer plus d’une dizaine d’années à la sécurisation, à la dépollution et au nettoyage du site et au démantèlement des installations.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 5 Mar 2015
Prévu dans le cadre du plan Charbon 2035, le programme de rénovation et de modernisation des deux unités charbon de 600 MW de la centrale de Cordemais, située près de Saint-Nazaire, a été officiellement lancé le vendredi 27 février dernier.…
mar 18 Oct 2016
Alors que l’Allemagne a accepté de ratifier l’Accord de Paris, elle ne semble pas en mesure de réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, en 2015, même si les énergies renouvelables atteignent des sommets, ses émissions de…
jeu 4 Jan 2018
Vous pensez faire construire ou simplement agrandir votre propriété, et souhaiteriez tout faire pour optimiser les permanences énergétiques de votre habitat et limiter les déperditions d’énergie ? L’isolation thermique répartie des murs constitue dans ce cadre un passage obligé. Représentant…
mer 30 Nov 2016
Sur la lancée des autorités canadiennes qui annonçaient la semaine dernière leur intention de bannir le charbon de leur mix énergétique dès 2030, la Finlande a elle aussi renforcé ses ambitions en matière de transition énergétique. Le gouvernement finlandais prévoit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.