Nucléaire : la France et le Japon renforcent leur coopération - L'EnerGeek

Nucléaire : la France et le Japon renforcent leur coopération

Shinzo_Abe_photo_CSIS_Center_for_Strategic_&_International_StudiesLa France et le Japon ont signé, lundi 5 mai, un accord de coopération dans le domaine de l’énergie nucléaire. Un partenariat mis en place dans le cadre de la visite officielle à Paris de Shinzo Abe, premier ministre japonais, et qui vise à impliquer le pays du soleil levant dans le projet tricolore Astrid.

L’accord, conclu et signé à l’Elysée par François Hollande et Shinzo Abe, va permettre au Japon de participer au développement d’un réacteur nucléaire prototype de 4ème génération. Il s’agira de tester le combustible au plutonium d’Astrid dans le “surgénérateur” expérimental japonais de Monju. Ce dernier est à l’arrêt depuis maintenant 4 ans et doit passer une série de test de sûreté avant d’être remis en marche.

Basé sur la fission à neutrons rapides refroidis au sodium, le réacteur de 4ème génération Astrid donnerait la possibilité d’utiliser tout type d’uranium pour générer de l’énergie. Y compris l’uranium appauvri usé issu des centrales actuelles. Une avancée technologique qui permettrait notamment de réduire la durée de vie des déchets radioactifs.

Le français Areva et le japonais Atox ont également profité de la visite de M. Abe dans l’Hexagone pour annoncer la création d’une coentreprise baptisée Anadec. Cette dernière devrait dès cette année proposer ses services dans le domaine du démantèlement des centrales nucléaires japonaises.

Le communiqué précise qu’Anadec œuvrera sur le site de Fukushima afin de “contribuer à la stabilisation de la situation du site et à son assainissement”. La co-entreprise mettra notamment au point des techniques d’investigation et de cartographie du site accidenté, et utilisera des robots pour les zones les plus difficiles d’accès.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 8 Juin 2015
Si les grandes crues dévastatrices au Sud de la vallée du Rhône se font plutôt rares, elles ne sont pas impossibles et présentaient une menace éventuelle pour la sûreté du site nucléaire du Tricastin dans l'éventualité d'une crue exceptionnelle. Un risque…
mer 20 Jan 2016
Si le gouvernement américain a réaffirmé en 2015 ses ambitions de développement en matière d'énergies renouvelables, dans les secteurs éolien et solaire notamment, il n'entend pas pour autant se désengager du nucléaire, considérée outre-Atlantique comme une énergie bon marché et…
L’OCDE vient de publier ses « examens environnementaux », dans lesquels une partie entière est consacrée aux objectifs de la France. D’après les experts de l’organisation internationale, qui se sont intéressés aux politiques publiques appliquées au cours des dix dernières…
mer 6 Août 2014
La société russe Rusatom Overseas, membre du groupe nucléaire public Rosatom, et la société chinoise CNNC New Energy ont signé le mardi 29 juillet dernier un mémorandum d'intention sur la construction des centrales nucléaires flottantes. S'il ne s'agit pour le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.