Des hydroguides pour sensibiliser au risque des lâchers d'eau - L'EnerGeek

Des hydroguides pour sensibiliser au risque des lâchers d’eau

Hydroguide_photoEDFA la belle saison, nombreux sont ceux qui aiment profiter de la proximité des cours : pécheurs, baigneurs, promeneurs, kayakistes… Cette proximité peut toutefois représenter un risque pour ceux qui fréquentent les cours d’eau situés en aval d’un barrage. En effet, pour produire de l’hydroélectricité, EDF procède régulièrement à des lâchers d’eau qui entraînent une augmentation du débit des cours d’eau.  Comme tous les étés depuis 20 ans, l’électricien mène une campagne de communication pour prévenir le grand public des risques liés aux lâchers de barrage.  A cette occasion, EDF recrute 160 hydroguides qui ont pour mission de sensibiliser sur le terrain.

Les lâchers d’eau peuvent intervenir à n’importe quel moment de la journée : ces lâchers ne peuvent pas être programmés à l’avance car ils permettent de produire de l’énergie en temps réel pour adapter l’offre à la demande d’électricité. Ils représentent donc un risque potentiel pour tous ceux qui fréquentent les abords des cours d’eau sans être conscients de l’éventualité d’un lâcher.

Pendant l’été, des hydroguides sont chargés d’informer sur le terrain des dangers potentiels liés aux installations hydrauliques. Quelques 160 hydroguides sont recrutés pendant la période estivale. En deux mois, chacun d’entre eux rencontre environ 5.000 personnes sur le terrain.

Ils sont tous bilingues : en Alsace, par exemple, les hydroguides doivent assurer leur mission de prévention des deux côtés du Rhin, à savoir côté français et côté allemand.

En plus de leur mission de sensibilisation, les hydroguides effectuent un recensement de la fréquentation aux abords des cours d’eau et des aménagements hydrauliques. Ce travail permet à EDF de décider au mieux de l’emplacement des panneaux permanents de prévention.

Les hydroguides se voient parfois confier des missions annexes, comme dans le Parc naturel régional du Verdon où ils participent aux côtés des gardes du parc à la sensibilisation du public à la protection du milieu naturel.

[stextbox id=”info”]230.000 supports de communication[/stextbox]

EDF distribue chaque année 230.000 documents de communication dont son fascicule «  Calme apparent, risque présent », disponibles en plusieurs langues. Cette campagne de communication est complétée par des messages à la radio et de l’affichage.

400 conférences sont également organisées dans les écoles pour sensibiliser les enfants qui vivent à proximité d’ouvrages hydrauliques.

Cette campagne de prévention est dotée au total d’un budget de 1,46 million d’euros.

Rédigé par : vincent-delong

Avatar
lun 6 Mar 2017
En tant que source d'opportunités économiques pour les entreprises, la transition énergétique pour une croissance verte doit être soutenue et rendue davantage accessible. Dans un rapport publié jeudi 2 mars dernier, le Conseil général de l'économie, dépendant du ministère de…
mar 19 Sep 2017
Alors qu’on la jugeait peu attrayante il y a encore quelques années, la méthanisation revient sur le devant de la scène avec un nouveau modèle énergétique : la micro-méthanisation. Plus petites, plus agiles et moins coûteuses, ces unités de production…
mer 14 Juin 2017
L'énergie n'est pas réputée pour être le secteur de prédilection de Google. Pourtant, cette évidence n'a pas suffit à stopper le géant américain : se lancer dans un projet visant à promouvoir l'énergie solaire grâce à toutes les technologies Google.…
lun 11 Mar 2019
Alors que le Grand Débat National se termine dans quelques jours, Nicolas Hulot vient de reprendre la parole. L'ancien ministre et Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, ont présenté le 5 mars 2019 un Pacte social et écologique.…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.