Des turbines Alstom pour le plus grand barrage d’Afrique - L'EnerGeek

Des turbines Alstom pour le plus grand barrage d’Afrique

Le groupe Alstom vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Metals & Engineering Corporation (METEC) portant sur la fourniture de 8 turbines Francis et de leurs alternateurs. Du matériel destiné à équiper la plus grande centrale hydroélectrique d’Afrique, le barrage de Grand Renaissance.

Situé sur le Nil Bleu, en Ethiopie, cette centrale aura une puissance totale de 6.000 MW. Elle sera mise en service par paliers, à partir de la fin de l’année 2013. Grâce à ce barrage, l’Ethiopie quadruplera sa capacité de production électrique.

Le barrage permettra à l’Ethiopie de fournir en électricité les pays frontaliers, tout en répondant à la hausse croissante de la demande au niveau domestique (+10% par an).

Bien implanté en Afrique, Alstom est en train d’équiper la nouvelle centrale hydroélectrique d’Ithezi-Thezi (turbines et alternateurs), en Zambie. Le groupe français est également chargé de la modernisation de la centrale hydroélectrique d’Inga 2A, en République Démocratique du Congo.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 24 Fév 2020
Ce vendredi 21 février 2020, six anciens parlementaires martiniquais ont visité la centrale thermique Galion 2, opérée par Albioma : alimentée par la bagasse, un résidu fibreux de la canne à sucre, elle fournit désormais 7% de l'électricité de la…
L’Agence internationale de l’énergie (AIE) critique une fois de plus le modèle de la transition énergétique allemande dans un nouveau rapport. L’agence de l’OCDE a indiqué que le coût de la sortie du nucléaire entamée outre-Rhin n’était pas raisonnable, et…
mer 10 Avr 2019
La transition écologique est un enjeu majeur qui touche l’ensemble des politiques publiques. Pourtant, cette problématique est trop peu souvent associée à la question de l’emploi. Ces deux thèmes centraux dans le débat public sont enfin connectés à l’initiative du…
ven 20 Déc 2013
Les parcs éoliens implantés en Bretagne par EDF bénéficient désormais d'un suivi à distance, opéré par les agents du centre de maintenance de Saint-Gilles. 15ème établissement régional à entrer en service, cette antenne bretonne permet d'ores et déjà de chapeauter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.