Des turbines Alstom pour le plus grand barrage d’Afrique - L'EnerGeek

Des turbines Alstom pour le plus grand barrage d’Afrique

Le groupe Alstom vient d’annoncer la signature d’un contrat avec Metals & Engineering Corporation (METEC) portant sur la fourniture de 8 turbines Francis et de leurs alternateurs. Du matériel destiné à équiper la plus grande centrale hydroélectrique d’Afrique, le barrage de Grand Renaissance.

Situé sur le Nil Bleu, en Ethiopie, cette centrale aura une puissance totale de 6.000 MW. Elle sera mise en service par paliers, à partir de la fin de l’année 2013. Grâce à ce barrage, l’Ethiopie quadruplera sa capacité de production électrique.

Le barrage permettra à l’Ethiopie de fournir en électricité les pays frontaliers, tout en répondant à la hausse croissante de la demande au niveau domestique (+10% par an).

Bien implanté en Afrique, Alstom est en train d’équiper la nouvelle centrale hydroélectrique d’Ithezi-Thezi (turbines et alternateurs), en Zambie. Le groupe français est également chargé de la modernisation de la centrale hydroélectrique d’Inga 2A, en République Démocratique du Congo.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 15 Mai 2014
Selon une annonce faite mercredi 14 mai par l'Agence Panafricaine de Presse (Pana), le Cameroun envisage la construction d'un nouveau barrage et d'une centrale hydro-électrique (75 MW). Des équipements qui devraient être implantés à Bini Warak, dans la région de…
mar 8 Jan 2013
Dans le domaine de l’énergie, le repowering est une technique permettant de moderniser une centrale électrique. Le repowering permet d’améliorer le rendement et la puissance d’une l’ancienne centrale, tout en réalisant des économies par rapport au coût qu’aurait coûté une…
lun 5 Juin 2017
Le géant mondial de l'acier ArcelorMittal et le spécialiste de la gestion de l'énergie Schneider Electric ont annoncé, mardi 30 mai 2017, le lancement d'un nouveau programme de récupération et de valorisation de la chaleur industrielle, issue des fours du…
jeu 27 Oct 2016
La consultation publique sur la feuille de route de la loi de transition énergétique s’est achevée le 15 octobre dernier. Alors que le directeur de Greenpeace France, Jean-François Julliard, critique les choix de l’exécutif en la matière, la présidence du…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.