Les doutes autour du gaz de schiste en Angleterre - L'EnerGeek

Les doutes autour du gaz de schiste en Angleterre

gazdeschiste

Mise en suspension depuis cinq ans, l’exploitation du gaz de schiste dans le sous-sol britannique va reprendre. Le groupe Third Energy a été autorisé à relancer ses activités en dépit de l’opposition d’une grande partie de la population.

Si la fracturation hydraulique est actuellement autorisée au Royaume-Uni, différentes initiatives ont été bloquées localement. En 2011 par exemple, un moratoire avait suspendu l’exploitation de la société Cuadrilla, dans l’Ouest de l’Angleterre, après que de légers séismes ont été détectés. En 2015, malgré la volonté des industriels de relancer le projet, une collectivité locale du Lancashire s’y été opposée.

En ce qui concerne Third Energy, le groupe a été autorisé à entamer une phase d’exploration cet hiver. Si cette initiative a reçu l’approbation du gouvernement de David Cameron, qui vante « une opportunité fantastique » pour l’emploi et la sécurité énergétique, le conseil du comté du Yorkshire aurait aussi reçu « 4.375 objections de la part de la population locale, contre seulement 36 marques de soutien ».

Pour Eric Oudenot, du Boston Consulting Group, « les réactions de l’opinion publique seront un test pour les majors, qui laissent pour l’instant agir les petites sociétés avant de se lancer ». Dans son article, Vincent Collen, journaliste aux Echos, évoque notamment les ambitions de Total et d’Engie.

Rédigé par : jacques-mirat

jeu 2 Mar 2017
Plus gros consommateur de charbon à l'échelle mondiale, la Chine est aujourd'hui sur la voie de la transition énergétique et tente tant bien que mal de se défaire de sa dépendance à la houille et à la lignite, responsables de…
lun 17 Mar 2014
Part importante du diesel dans le parc automobile français, chauffage au bois, circonstances climatiques particulières… Les causes du pic de pollution qui touche actuellement un tiers du pays sont multiples. Une autre explication de la vague de pollution, jusqu’ici peu…
mar 4 Juil 2017
Comme attendu, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a préconisé une forte baisse de 4,3% des tarifs réglementés du gaz au 1er juillet afin de tenir compte de la diminution des coûts du fournisseur Engie. Le régulateur estime en…
lun 7 Août 2017
On l’oublie un peu vite, mais les usages du pétrole ne se limitent pas au seul marché énergétique : même s’il est très utilisé en tant que combustible dans les secteurs des transports et du chauffage, il est aussi une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *