EDF et Total investissent dans les technologies de l’hydrogène - L'EnerGeek

EDF et Total investissent dans les technologies de l’hydrogène

sunfireL’hydrogène sera-t-il une solution miracle pour stocker le surplus de production des énergies intermittentes ? En tout cas de nombreux industriels semblent croire en cette technologie. Au moment où le français McPhy, spécialiste du stockage d’hydrogène sous forme solide, annonce son introduction en bourse, EDF et Total font le choix d’investir dans l’hydrogène.

EDF, via son fonds spécialisé dans le financement de technologies innovantes et respectueuses de l’environnement Electranova Capital, et Total Energy Ventures investissent dans Sunfire, une start-up allemande qui développe des piles à combustibles et des électrolyseurs hautes températures.

Les piles à combustibles permettent de convertir du gaz en électricité et en chaleur, par exemple pour alimenter un site isolé du réseau électrique. Les sites isolés peuvent être facilement alimentés en électricité grâce à des panneaux solaires ou une micro-éolienne, mais l’intermittence de ces sources d’énergie oblige à prévoir une solution de stockage pour s’assurer une alimentation énergétique continue.

Les électrolyseurs haute température permettent eux de produire de l’hydrogène à partir d’électricité (par exemple le surplus d’électricité produit par des installations intermittentes comme la production nocturne des éoliennes), ou à partir d’eau. Cet hydrogène peut être converti en méthane ou en hydrocarbures pour alimenter des sites industriels.

Crédits photo : Sunfire

Rédigé par : vincent-delong

sam 3 Juin 2017
Remis au goût du jour par la loi de transition énergétique pour une croissance verte, le concept d'économie circulaire entend encourager le développement des filières industrielles de recyclage à la fois prometteuses économiquement et indispensables au regard des enjeux environnementaux…
lun 7 Avr 2014
Et si l’électricité statique qui vous hérisse les cheveux quand vous retirez votre pull pouvait recharger la batterie de votre téléphone mobile ? C’est bien ce que permettrait un nouveau prototype de générateur fonctionnant à l’électricité statique, inhérente à chaque…
mer 23 Août 2017
Alors que les voitures électriques commencent doucement à se multiplier sous l’impulsion de politiques gouvernementales incitatives, ce nouvel élan pourrait bien buter sur un obstacle supplémentaire en lien avec la faiblesse des réseaux. Selon National Grid, le gestionnaire du réseau…
mar 8 Juil 2014
L'Agence internationale de l'énergie (AIE) tire la sonnette d'alarme. Dans un rapport publié le mercredi 2 juillet dernier, elle pointe du doigt le gaspillage énergétique considérable résultant de l'inefficacité des appareils électroniques connectés. Un gaspillage de plus de 80 milliards…

COMMENTAIRES

  • l’écologie en tant que logique de survie appartient à chacun de nous et il faut très vite développer et utiliser les énergies libres, ne plus dépendre des pays producteur de pétrole,de gaz,etc..C’est la ruine de nos états soyons indépendants !
    En France nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées, il suffirait tout simplement de réaliser un audit sur les dépenses énergétiques des particuliers,des entreprises et des collectivités territoriales. Nous récupérerions des milliards d’Euros qui seraient réinvestis dans la consommation.
    Ces énergies existent et sont disponibles pour tous ,les brevets sont tout simplement bloqués.
    Pourquoi nous en priver ?
    Le résultat serait immédiat .
    L’industrie dans sa globalité redémarrerait et des milliers d’emplois seraient crées,la consommation repartirait à la hausse et les coûts de production baisseraient .
    L’énergie représente à elle seule une part importante de nos dépenses .
    C’est comme si à une époque nous avions refusé l’électricité pour améliorer la bougie.
    En outre, l’argent du pétrole et du gaz ne sert-il pas à financer conflits et terrorisme internationaux ?

    Répondre
  • Je préfère les personnes qui agissent et proposent des solutions concrètes plutôt que celles qui font de grands discours gratuits basés sur le conditionnel et les sous-entendus.
    Que propose concrètement M. SOULIER ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *