Grand carénage : l'avis de l'ASN anticipé - L'EnerGeek

Grand carénage : l’avis de l’ASN anticipé

ASN-Logo_0Présenté à l’Assemblée Nationale par Dominique Minière, l’actuel directeur exécutif d’EDF en charge de la direction du parc nucléaire et thermique, le programme du grand carénage doit garantir la sûreté nucléaire en France. En attendant l’avis de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, l’exploitant aurait déjà lancé la commande de plusieurs « équipements critiques ou longs à élaborer ».

Estimé entre 50 et 55 milliards d’euros, le programme du grand carénage consiste à réaliser une gigantesque opération de maintenance sur l’ensemble du parc nucléaire français. Selon Dominique Minière, diplômé de l’Ecole des Mines de Paris, les 58 réacteurs en activité en France pourraient fonctionner jusqu’à 60 ans, une fois les travaux du grand carénage réalisés.

Pour résumer, EDF s’est fixé 4 objectifs avec le grand carénage : « la rénovation, le remplacement de matériels, l’intégration des mesures post-Fukushima, et l’amélioration du niveau de sûreté des centrales nucléaires françaises ». Parallèlement, le directeur du laboratoire GPM de Rouen, Philippe Pareige, précise que la plateforme Genesis poursuit les études scientifiques sur le vieillissement des centrales nucléaires.

Un article publié par Frédéric Parisot et Ludovic Dupin dans l’Usine Nouvelle, souligne que l’avis de l’ASN qui interviendra en 2016, sera déterminant pour la réalisation complète du projet. Néanmoins, ils affirment que l’énergéticien aurait déjà anticipé un avis favorable de l’autorité de contrôle en lançant des commandes pour certains « équipements critiques ou longs à fabriquer ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 11 Sep 2015
Le réacteur nucléaire de Sendai 1 est à nouveau entré en exploitation commerciale après une période d'inactivité de 2 ans due à l'accident nucléaire de Fukushima qui a frappé le Japon en mars 2011. Il s'agit du premier réacteur japonais…
jeu 15 Fév 2018
Si plusieurs réacteurs nucléaires sont amenés à fermer d’ici 2035, pour respecter la réduction de la part de l’atome de 75% à 50% du mix national prévu dans la loi de transition énergétique, la construction d’autres réacteurs nouvelle génération plus…
sam 30 Déc 2017
Vladimir Poutine en visite officielle au Caire, et son homologue égyptien, le président Abdel Fattah al-Sissi ont annoncé, lundi 11 décembre 2017, la signature finale d’un contrat de coopération relatif à la construction de la première centrale nucléaire égyptienne dans…
lun 29 Fév 2016
Dans son « Programme indicatif du nucléaire », la Commission européenne donne son avis sur les moyens à employer afin « d’endiguer la baisse de la part du nucléaire ». Selon elle, afin de conserver un mix énergétique largement décarboné, d’importants investissements devront être…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.