Jean-Bernard Lévy revient sur l’avenir du nucléaire - L'EnerGeek

Jean-Bernard Lévy revient sur l’avenir du nucléaire

Nucléaire@LesEchosDepuis son arrivée à la direction d’EDF en novembre 2014, Jean-Bernard Lévy consolide les fondamentaux de l’énergéticien français. Après avoir confié à Fabrice Fourcade la gestion du projet CAP 2030, il a donc naturellement insisté sur la compétitivité de l’industrie nucléaire, tout en précisant poursuivre le plan du grand carénage. 

Interviewé sur BFM Business par Stéphane Soumier, Jean-Bernard Lévy a martelé une vérité indiscutable : « Le nucléaire reste l’énergie la moins coûteuse ». Pour justifier cette affirmation, il cite les travaux de la Cour des comptes, les sages de la rue Cambon estimant que le prix du nucléaire est « rationnellement très bon marché ».

A l’heure de la transition énergétique, le modèle énergétique français fait effectivement figure d’exemple. Ainsi, à titre de comparaison, « un ménage allemand paye presque le double [sa facture d’électricité], à consommation d’électricité constante, qu’un ménage français ».

Par ailleurs, l’ex-patron du groupe Thalès souhaite maintenir cette compétitivité grâce à une nouvelle génération de réacteurs. Pour y parvenir, Jean-Bernard Lévy compte notamment sur le retour d’expérience des chantiers de l’EPR en Finlande, en Chine et en Grande-Bretagne.

Sur le cas de Flamanville plus spécifiquement, il a également souligné qu’il était le premier à s’engager personnellement sur ce projet. Le prototype français devrait selon lui permettre de baisser le prix des suivants : « Le coût d’un premier exemplaire est toujours plus élevé » relativise-t-il.

Toutefois, il estime également que le parc nucléaire est aujourd’hui à « mi-vie ». C’est pourquoi, il souhaite anticiper le renouvellement des infrastructures, tout en renforçant la maintenance des sites en exploitation. Pour cela, il confirme l’importance de poursuivre le plan du grand carénage estimé à 5 milliards d’euros par an.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 6 Oct 2014
ONET Technologies, entreprise leader du démantèlement nucléaire en France a présenté le mercredi 1er octobre dernier de nouveaux équipements de démantèlement nucléaire haute activité téléopérés au sein du Campus industriel de Saint-Etienne. Baptisé "dissolveur MAR 200" du nom du réacteur…
jeu 2 Mai 2013
D’après le quotidien japonais Nikkei, les groupes français Areva et japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) seront chargés de la construction de la seconde centrale nucléaire de Turquie. Selon le journal nippon, un accord sera signé vendredi 3 mai entre le…
jeu 22 Mai 2014
« Je ne pense pas que nous pourrons sortir du nucléaire ». Les mots prononcés par la nouvelle ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie à l’occasion d’une audition devant la commission d’enquête parlementaire sur les coûts de la filière…
ven 23 Déc 2016
Après les différentes péripéties que l’électricien français a connues à l’approche de l’hiver, celui-ci obtenait début décembre l’autorisation de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de remettre en fonction sept réacteurs nucléaires. Le processus de redémarrage pouvait alors débuter selon le planning…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.