Mer du Nord : bientôt la plus longue connexion électrique sous-marine - L'EnerGeek

Mer du Nord : bientôt la plus longue connexion électrique sous-marine

mer_du_nord_photo_ Roel WijnantsLes opérateurs du réseau électrique du Royaume-Uni et de la Norvège étaient réunis, jeudi 26 mars à Oslo, pour conclure une entente portant sur le déploiement d’une interconnexion entre leurs deux pays. Le britannique National Grid et le norvégien Statnett ont en effet signé un protocole d’accord d’un montant de 1,4 milliard d’euros portant sur la construction d’un câble d’alimentation sous-marin qui reliera, d’ici à 2021, les marchés électriques des deux nations. Il s’agira de la plus longue interconnexion électrique sous-marine au monde.

Ce pont énergétique de 1.400 MW bidirectionnel, sur lequel transitera gaz et électricité, s’étendra sur 730 kilomètres à travers la mer du Nord, entre les villes de Blyth (dans le comté de Northumberland, côté britannique) et de Kvilldal (comté de Rogaland, côté norvégien). Selon les promoteurs du projet, cette ligne permettra d’alimenter en énergie à faible émission de carbone quelques 750.000 foyers du Royaume-Uni.

Selon Ed Davey, le Secrétaire britannique à l’Énergie, le Royaume-Uni ambitionne notamment d’importer suffisamment d’hydroélectricité de Norvège pour couvrir 14% de ses besoins en électricité : une décision qui renforcera la diversité des sources énergétiques britanniques tout en allégeant la facture des ménages et des entreprises de 4,7 milliards d’euros sur 25 ans.

Le Royaume-Uni, qui cherche à renforcer davantage sa capacité d’échange électrique avec ses voisins européens, est déjà connecté aux réseaux électriques de la France, des Pays-Bas, de l’Irlande et de l’Irlande du Nord, à hauteur de 4 GW de capacité d’échange. L’opérateur britannique National Grid travaille actuellement sur un raccordement avec la Belgique et envisage une coopération similaire avec le Danemark.

Londres est un important importateur d’électricité. En 2014, le réseau britannique a fait venir 20,5 TWh d’électricité produite par ses voisins, un volume en hausse de 42% par rapport à l’année précédente et qui a permis de couvrir 6% des besoins d’Outre-Manche.

Crédit photo : Roel Wijnants

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
lun 9 Mai 2016
D’après le centre de recherche de la commission européenne, la France est le pays qui a consacré le plus d’investissements aux smartgrids. Grâce à cette technologie, le pays espère non seulement optimiser son réseau électrique mais aussi se tourner vers l’exportation.…
ven 23 Déc 2016
Le régulateur du marché énergétique français a détaillé dans un communiqué publié mercredi 21 décembre dernier, de nouvelles recommandations dans le but de promouvoir le développement des réseaux électriques intelligents dans l'Hexagone. La CRE estime que ces nouvelles technologies permettront…
mar 16 Jan 2018
Après six ans d’études et de travaux, la nouvelle liaison électrique reliant Lorient à Saint-Brieuc a été inaugurée lundi 15 janvier 2018, en présence de François Brottes, président du directoire de RTE, du ministre des Affaires étrangères et ancien président…
mer 30 Juil 2014
Si la multiplication des nouvelles technologies a sensiblement augmenté les besoins énergétiques à l'échelle internationale alors que les préoccupations environnementales actuelles réclameraient au contraire de mieux maîtriser et de réduire notre consommation, la question du stockage de l'électricité et de son optimisation apparaît aujourd'hui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.