Toulouse : ERDF testera le réseau intelligent SoGrid en 2015 - L'EnerGeek

Toulouse : ERDF testera le réseau intelligent SoGrid en 2015

sogridD’après Le Moniteur, ERDF s’apprête à tester le système de réseau intelligent SoGrid dès l’année 2015. Cette technologie doit permettre à différents équipements de communiquer (grâce à une puce électronique spécialement élaborée) directement via le réseau électrique, afin notamment de mieux intégrer l’électricité issue de sources renouvelables et de disposer d’une information en temps réel sur le réseau. Après plus d’un an de développement, SoGrid sera testé en 2015 dans l’agglomération toulousaine.

Dans le Sud-Ouest de la France, la Haute-Garonne dispose de l’un des réseaux électriques les plus performants du pays, mais certaines zones du département restent encore sensibles. Pour les renforcer, ERDF s’apprête à investir 16 millions d’euros sur ces quatre prochaines années. Outre la modernisation de certaines parties de son réseau électrique, la Haute-Garonne s’apprête à devenir un territoire d’accueil des réseaux intelligents, ou « smart grids ». Tout d’abord, 700 000 compteurs électriques seront remplacés par Linky à partir de la fin de l’année 2015 dans le département.

Mais surtout, un millier de clients ERDF résidant sur le territoire de Toulouse Métropole testeront en 2015 les puces « SoGrid ». La Ville Rose accueille déjà un des quinze démonstrateurs SoGrid, mais l’objectif est maintenant de déployer cette technologie en situation réelle.

Le projet SoGrid, lancé en 2013 par ERDF et des partenaires comme STMicroelectronics, l’Ademe, Grenoble INP ou encore Sagemcom, vise à mettre au point un système de communication entre les différents équipements branchés sur le même réseau électrique.

Pour cela, le système s’appuie des puces électroniques spéciales reliées à chaque appareil et qui établissent entre elles une chaîne de communication CPL (courant porteur en ligne). Cela permet de transmettre des informations numériques au réseau électrique pour mieux le piloter en temps réel et mieux intégrer sur le réseau l’énergie issue de sources renouvelables décentralisées, entre autres.

Le test mené à Toulouse doit permettre de valider la pertinence de SoGrid pour un gestionnaire de réseau comme ERDF, afin de disposer dans les prochaines années d’un réseau électrique intelligent. L’enjeu est de taille, car nos réseaux doivent s’adapter à des enjeux importants tels que le recours croissant à la mobilité électrique et le développement de modes de production décentralisés d’électricité.

Crédit photo : ERDF

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…
mar 24 Sep 2013
Selon la CRE (Commission de régulation de l’énergie), autorité administrative indépendante chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés de l’électricité et du gaz en France, l’hexagone est redevenu exportateur net d’électricité vers l’Allemagne, et ce pour la première fois…
jeu 27 Avr 2017
Malgré la prise de position sans équivoque de Scott Pruitt, le chef de l'Agence américaine pour la protection de l'environnement (EPA), Al Gore se veut rassurant et optimiste sur la participation de son pays à la lutte contre le changement…
mar 25 Mar 2014
La région PACA est avec la Bretagne,  la plus sensible au risque de coupure générale d’électricité, autrement appelé black-out. Pour réduire ce risque, RTE (Réseau de transport d’électricité) construit « un filet de sécurité », à savoir trois liaisons  de 225.000 volts…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.