Solenn : une expérimentation du compteur intelligent Linky à Lorient - L'EnerGeek

Solenn : une expérimentation du compteur intelligent Linky à Lorient

linkyC’est pour sécuriser l’approvisionnement en électricité de la Bretagne, qui ne produit que 10% de l’énergie qu’elle consomme, qu’ERDF dans le cadre de la transition énergétique et du pacte énergétique breton lance l’expérimentation Solenn (SOLidatrité Energie iNNovation). Celle-ci a pour objectif de mieux connaître la consommation d’électricité pour proposer aux collectivités et aux consommateurs des outils pour mieux la maîtriser. Dans cadre de cette expérimentation, les villes de Lorient et de Ploemeur vont accueillir 10 000 compteurs électriques intelligents Linky. Un millier de consommateurs seront également recrutés comme « expérimentateurs volontaires » des smart grids. Les trois années d’expérimentation permettront également à ERDF de tester des mesures d’écrêtement ciblé sur le réseau.

Sécuriser l’approvisionnement électrique de la Bretagne

En 2010, la Région Bretagne a mis en place « le pacte électrique breton » avec l’Etat pour sécuriser l’approvisionnement énergétique de la péninsule qui ne produit qu’environ 10% de sa consommation électrique et fragilisée de part sa position en terminaison du réseau. Ce pacte prévoit donc la sécurisation de l’alimentation mais aussi des mesures de maîtrise de la demande d’électricité et le développement des énergies renouvelables.

En lien avec la mise en œuvre de ce Pacte électrique breton, l’expérimentation Solenn (pour SOLidarité Energie iNNovation) rassemble douze acteurs concernés par l’énergie et est coordonnée par ERDF. Soutenue par l’ADEME, Solenn consiste à tester des solutions pour maîtriser la demande d’électricité et sécuriser l’alimentation, deux volets du Pacte électrique.

L’expérimentation Solenn représente un budget de plus de 13 millions d’euros, dont 5,3 millions proviennent de l’Etat. Durant trois ans, Solenn permettra de disposer de données sur les consommations électriques individuelles, de les analyser et de proposer des outils pour élaborer des politiques publiques adaptées pour faire des économies.

Déployer 10 000 compteurs Linky dans l’agglomération de Lorient

Pour mener à bien cette expérimentation, pas moins de 10 000 compteurs électriques intelligents Linky, capables d’envoyer et de recevoir des données et des ordres en interaction avec le réseau électrique, vont être utilisés.

Ces compteurs seront déployés sur le périmètre de Lorient Agglomération, plus précisément à Lorient et Ploemeur. Un millier de consommateurs seront également recrutés comme « expérimentateurs volontaires » pour tester des mesures particulières de gestion de l’électricité : impact des informations en temps réel sur la réduction de la consommation, réduction des interventions techniques grâce aux possibilités de gestion à distance offertes par Linky, par exemple.

Toutes ces données permettront de mieux connaitre et mieux gérer la consommation pour équilibrer le réseau et répartir correctement la ressource électrique, en hiver notamment lors des pics de demande. ERDF de son côté pourra mettre en place des mesure d’écrêtement ciblé, c’est-à-dire de réduction de la tension à certains endroits pour délester le réseau, et ce sans nuire au confort des utilisateurs.

Crédit photo : ERDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 19 Oct 2017
Les résultats du Baromètre Energie-Info 2017 du médiateur national de l'énergie vient tout juste d'être rendu public (octobre 2017), et il permet de dresser un nouvel état des lieux des habitudes de consommation d'énergie des ménages français. Dans un secteur…
ven 9 Juin 2017
Premier fournisseur d’électricité outre-Manche, EDF souhaite profiter de sa position dominante pour renforcer ses activités dans les services énergétiques au Royaume-Uni. Le groupe français a annoncé mardi 6 juin 2017, l’acquisition de la société britannique Imtech, une société spécialisée dans…
mer 5 Avr 2017
La transition énergétique et l’augmentation de la part des énergies renouvelables dans le mix électrique français ne sont pas sans poser des problèmes. Contrairement à d’autres pays, la France n’a pas encore entamé les grands changements structurels pour améliorer son…
jeu 28 Jan 2016
Invité par le think tank European Policy Centre, le vice-président de la Commission européenne, Maros Sefcovic, a estimé qu’au moins 10 % des européens vivraient en situation de précarité énergétique. Bien que chaque pays dispose de ses propres critères pour…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.