Californie : une feuille de route pour le stockage d'électricité - L'EnerGeek

Californie : une feuille de route pour le stockage d’électricité

illustration_californie_photo_guzzphotoÉtat américain leader dans les technologies de stockage d’énergie, la Californie vient de publier une feuille de route détaillée portant sur la manière dont les systèmes de stockage d’électricité pouvaient être utilisés pour moderniser le réseau électrique et favoriser l’intégration des énergies renouvelables intermittentes.

Cette feuille de route a été développée grâce à l’apport de plus de 400 organismes différents (sociétés, services publics, groupes environnementaux…). Les données récoltées ont pour objectif une meilleure prise en compte de l’état du marché énergétique californien ainsi que des politiques règlementaires en vigueur, au cours du processus d’intégration de nouvelles capacités de stockage d’énergie.

Selon cette feuille de route, les “défis” que représentent l’intégration des technologies de stockage d’énergie peuvent être groupés en 3 catégories : réduction des coûts d’intégration et de connexion, identification et rationalisation des contraintes politiques pour accroître la sécurité, et augmentation des possibilités de revenus.

Le document ne se veut donc pas comme un plan concret d’intégration de nouvelles capacités de stockage, mais a plutôt vocation à mettre en lumière les points prioritaires à identifier pour une meilleure adéquation entre les technologies et l’environnement dans lequel elles seront intégrées. Conçue comme un véritable outil à destination des acteurs du marché, cette feuille de route devrait donc permettre de faire évoluer les technologies de stockage en lien avec les contraintes (réglementaires, techniques, environnementales…) de leur environnement.

Afin de réduire drastiquement ses émissions de gaz à effet de serre, la Californie s’est fixée comme objectif de produire la moitié de son électricité à l’aide de sources renouvelables. Conscient du potentiel des technologies de stockage d’électricité, cet État de la côte Ouest des États-Unis soutient ainsi déjà un certain nombre de projets pilotes (comme le Tehachapi Energy Storage Project).

Crédit photo : guzzphoto

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
jeu 3 Juil 2014
Le groupe industriel français Areva, l’Ademe et la société SMART Energies ont annoncé récemment la création conjointe de la coentreprise Areva H2-Gen. Un projet d'avenir dont l'objectif est avant tout la fabrication et la commercialisation d'électrolyseurs par membrane à échange…
mer 14 Oct 2015
Transformer les milliers de routes qui jalonnent le territoire français en autant de centrales de production électrique, c'est l'ambition de la société Colas, filiale du groupe Bouygues, qui a dévoilé mardi 13 octobre, à l'occasion du salon world efficiency de…
lun 27 Avr 2020
Dans une note, publiée le mardi 21 avril 2020, France Stratégie, un organe d'analyse rattaché au Premier Ministre, a détaillé les impacts de la crise du Covid-19 sur le secteur de l'électricité, en France et en Europe. Baisse de la…
ven 1 Juil 2016
Pour sa troisième édition, le Prix EDF Pulse, qui récompense les start-ups innovantes regroupées en 3 catégories (e-santé, habitat connecté et ville bas carbone), a vu le 30 juin dernier le nom des trois lauréats dévoilés : Biomodex, EcoIsme et…

COMMENTAIRES

  • Bravo au Golden State,
    Nous avons un partenaire en CA pour une start-up qui propose une solution de recharge innovante pour améliorer la mobilité électrique. Nous devons lever env. 2 millions d’€ d’ici 3 mois. Quel pied les Véhicules Electriques rechargés en énergie propre? Now meilleurs voeux durables pour l’année 2015 à tous les lecteurs et l’équipe L’Energeek!

    Répondre
  • Et l’Europe?California veut 50% RE e l’Europe du Nord 50-80% RE,la france 50% nuclear,50% RE avec step,vent,solaire,biomasse,mer mais l’Italia veut 85% fossil,sourtout gas pas biomethane-California avec biofuels and hydrogen vait en avant,l?italie vait derriere,

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.