L'AIEA donne son feu vert au programme nucléaire du Ghana - L'EnerGeek

L’AIEA donne son feu vert au programme nucléaire du Ghana

ghana_flag_photo_davidwhillansAprès 5 ans de négociation, la République du Ghana a obtenu le feu vert de L’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA) pour se lancer dans la production d’électricité à l’aide de l’énergie nucléaire. Selon Thomas Agabas, ministre de l’Énergie et du Pétrole, l’organisme international qui favorise l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire aurait donné son aval plus tôt cette année. Comme d’autres pays en développement, le Ghana souhaite développer un parc nucléaire pour faire face à une demande croissante en électricité.

Le gouvernement ghanéen souhaite introduire l’énergie nucléaire dans son pays afin de compléter un mix électrique qui repose actuellement sur des centrales hydroélectriques et thermiques (1.960 MW de puissance installée totale). Ce pays d’Afrique occidentale souhaite donc déployer, dans un premier temps, une puissance atomique de 700 MW. Une puissance qui sera ensuite portée à 1000 MW dans les années suivantes.

La première tentative du Ghana pour obtenir l’approbation internationale d’utiliser l’énergie nucléaire remonte à 1960. Mais face à l’instabilité politique qui règne dans le pays (notamment le renversement du gouvernement de Kwame Nkrumah), l’autorisation ne sera pas accordée.

La Commission ghanéenne de l’Énergie Atomique et le ministère de l’Énergie et du Pétrole renouvèlent cette demande en 2006, lorsque le gouvernement adopte une proposition qui vise à développer l’énergie nucléaire. Voulant s’assurer qu’un tel projet serait mené en toute sécurité, il faudra 5 ans pour que l’AIEA donne son feu vert.

Si le projet de loi est adopté par le Parlement ghanéen en début d’année prochaine, le Ghana sera le second pays d’Afrique à utiliser l’énergie nucléaire (avec l’Afrique du Sud).

Crédit photo : davidwhillans

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
ven 29 Mai 2015
Présenté l'an dernier par une équipe de scientifiques de l'université de Manchester, la découverte d’un micro-organisme potentiellement capable de contenir toute propagation éventuelle de la radioactivité et de survivre dans les conditions extrêmes caractéristiques des sites de dépôts des déchets…
lun 4 Juil 2016
Comme elle s’y était engagée, la ministre de l’Energie, Ségolène Royal, a publié le projet de Programmation Pluriannuelle de l’Energie le 1er juillet dernier. Alors que des précisions sur l’évolution du parc nucléaire français devaient être apportées, celles-ci ne seront finalement connues…
lun 29 Nov 2021
Après une visite sur site ce vendredi 26 novembre 2021, le directeur général du groupe Orano confirme, ce 29 novembre 2021, que l'usine UP3 de La Hague, à l'arrêt depuis fin septembre 2021 à cause de soucis sur ses évaporateurs,…
lun 2 Mar 2015
La centrale de Fessenheim ne produit plus d’électricité depuis samedi soir. Alors que son unité 2 fait l’objet depuis vendredi d’un arrêt programmé pour maintenance et rechargement de combustible, un imprévu a contraint EDF à arrêter également le réacteur 1…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.