Multiplication des coupures d'électricité en Afrique du Sud - L'EnerGeek

Multiplication des coupures d’électricité en Afrique du Sud

Afrique_du_sud_JohannesburgDe nouvelles coupures d’électricité sont venues perturber le quotidien des Sud-Africains le weekend dernier, et si ces situations sont récurrentes, l’état du réseau électrique national ne semble jamais s’améliorer au grand dam de la population. En effet, la compagnie nationale d’électricité sud-africaine Eskom a procédé ce samedi 6 novembre pour la deuxième journée consécutive à des délestages tournants suite à des problèmes techniques intervenus dans ses centrales électriques. Des délestages qui n’avaient pas été aussi fréquents depuis 2008.

Feux de circulation éteints, centres commerciaux fermés et foyers condamnés à l’obscurité, les délestages mis en place par la compagnie Eskom ce samedi ont atteint une ampleur inhabituelle. Comme le souligne Andrew Etzinger, porte-parole d’Eskom, “c’est la première fois depuis 2008 que les coupures atteignent le niveau 3 sur une échelle de 4“.

Une situation critique qui s’expliquerait, selon la compagnie, par le fait que de nombreuses centrales soient hors service, en raison de problèmes techniques, et par des difficultés d’approvisionnement en fioul sur certaines centrales à moteur diesel.

Des plans de délestages similaires avaient déjà eu lieu en 2008 entraînant une forte augmentation des prix de l’électricité afin de permettre à Eskom d’investir dans de nouveaux moyens de production. Mais six ans plus tard, la situation ne semble pas vraiment s’être améliorée.

Les difficultés d’approvisionnement électrique et de saturation du réseau sont un problème majeur en Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent mais également sous équipé en moyens de production. Difficultés qui sont d’ailleurs régulièrement évoquées pour expliquer la faible croissance du PIB sud-africain.

Le gouvernement tente alors depuis plusieurs années d’investir et de lancer des programmes énergétiques aussi bien dans le solaire, l’éolien et le gaz de schiste dont la prospection devrait commencer prochainement. L’Afrique du Sud a également entrepris la réalisation d’une seconde centrale nucléaire ainsi que l’agrandissement du barrage hydroélectrique d’Inga en République démocratique du Congo (RDC). Des projets salvateurs pour le réseau électrique sud-africain mais qui prendront encore plusieurs années avant d’être opérationnels et qui nécessitent des investissements considérables.

Crédits photo : Pzfun

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 2 Juil 2019
Dans son rapport d’activité 2018, le médiateur de l’énergie alertait sur le « nombre – élevé – de litiges portants sur des contestations de souscription » de contrats de fourniture d’énergie. Depuis la libéralisation du marché de l’énergie, les associations de…
lun 20 Mar 2017
Le groupe français Engie, spécialisé dans la fourniture et gaz et d'électricité, a dévoilé mercredi 15 mars 2017, ses nouveaux objectifs à l'international en termes de clients particuliers et professionnels. Présent actuellement dans une douzaine de pays, Engie table sur…
lun 20 Oct 2014
C'est certain, la France et l'Allemagne ont des visions assez différentes en matières de politiques énergétiques, et un nouveau point de désaccord pourrait prochainement poindre concernant le maintien des capacités de production nécessaires à la sécurisation du réseau. Le gouvernement français…
ven 13 Jan 2017
La compagnie nationale d'électricité sud-africaine Eskom a été autorisée par la justice à couper l'approvisionnement de plusieurs villes pour non paiement des factures à l'opérateur. Au total, plus d'une dizaine de municipalités auraient cumulé l'équivalent de 500 millions d'euros de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.