Multiplication des coupures d'électricité en Afrique du Sud - L'EnerGeek

Multiplication des coupures d’électricité en Afrique du Sud

Afrique_du_sud_JohannesburgDe nouvelles coupures d’électricité sont venues perturber le quotidien des Sud-Africains le weekend dernier, et si ces situations sont récurrentes, l’état du réseau électrique national ne semble jamais s’améliorer au grand dam de la population. En effet, la compagnie nationale d’électricité sud-africaine Eskom a procédé ce samedi 6 novembre pour la deuxième journée consécutive à des délestages tournants suite à des problèmes techniques intervenus dans ses centrales électriques. Des délestages qui n’avaient pas été aussi fréquents depuis 2008.

Feux de circulation éteints, centres commerciaux fermés et foyers condamnés à l’obscurité, les délestages mis en place par la compagnie Eskom ce samedi ont atteint une ampleur inhabituelle. Comme le souligne Andrew Etzinger, porte-parole d’Eskom, “c’est la première fois depuis 2008 que les coupures atteignent le niveau 3 sur une échelle de 4“.

Une situation critique qui s’expliquerait, selon la compagnie, par le fait que de nombreuses centrales soient hors service, en raison de problèmes techniques, et par des difficultés d’approvisionnement en fioul sur certaines centrales à moteur diesel.

Des plans de délestages similaires avaient déjà eu lieu en 2008 entraînant une forte augmentation des prix de l’électricité afin de permettre à Eskom d’investir dans de nouveaux moyens de production. Mais six ans plus tard, la situation ne semble pas vraiment s’être améliorée.

Les difficultés d’approvisionnement électrique et de saturation du réseau sont un problème majeur en Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent mais également sous équipé en moyens de production. Difficultés qui sont d’ailleurs régulièrement évoquées pour expliquer la faible croissance du PIB sud-africain.

Le gouvernement tente alors depuis plusieurs années d’investir et de lancer des programmes énergétiques aussi bien dans le solaire, l’éolien et le gaz de schiste dont la prospection devrait commencer prochainement. L’Afrique du Sud a également entrepris la réalisation d’une seconde centrale nucléaire ainsi que l’agrandissement du barrage hydroélectrique d’Inga en République démocratique du Congo (RDC). Des projets salvateurs pour le réseau électrique sud-africain mais qui prendront encore plusieurs années avant d’être opérationnels et qui nécessitent des investissements considérables.

Crédits photo : Pzfun

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 16 Déc 2016
Deux ans après le partage de ses activités avec Veolia, la nouvelle version de Dalkia, filiale exclusive du fournisseur d'électricité EDF spécialisée dans les services énergétiques, poursuit son développement sur la scène internationale. Elle vient d'annoncer le 14 décembre dernier l'acquisition…
jeu 31 Août 2017
S’il est bien difficile de s’en passer une fois la nuit tombée, les éclairages artificiels et la lumière des lampes électriques représentent aujourd'hui un coût énergétique moyen par foyer compris entre 325 et 450 kWh par an. Un poste élevé…
mar 28 Jan 2020
Ce mardi 28 janvier s'ouvre pour trois jours l'édition 2020 des Assises Européennes de la Transition Energétique, à Bordeaux. Autour du fil rouge « Ensemble, cultivons le pouvoir d'agir », les 3 500 participants attendus vont pouvoir échanger sur les modalités pratiques,…
jeu 19 Oct 2017
Les résultats du Baromètre Energie-Info 2017 du médiateur national de l'énergie vient tout juste d'être rendu public (octobre 2017), et il permet de dresser un nouvel état des lieux des habitudes de consommation d'énergie des ménages français. Dans un secteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.