Plan Power Africa de Barack Obama : quelle réalité ? - L'EnerGeek

Plan Power Africa de Barack Obama : quelle réalité ?

640px-Barack_Obama_speaks_at_Nellis_AFB_2009-05-27_2Alors qu’environ 70% des habitants d’Afrique sub-saharienne n’ont pas accès à l’élecrticité, le plan « Power Africa » promis à l’été 2014 par le président américain Barack Obama annonce avoir rempli 25% de ses objectifs en quelques mois seulement. Toutefois ce plan qui doit permettre l’accès à l’électricité pour 20 millions de foyers africains fait l’objet de controverses.

Le voyage de Barack Obama en Afrique du Sud durant l’été 2014 a été l’occasion pour le président américain d’annoncer au Cap le lancement d’un programme « Power Africa ». Ce plan est destiné à accroitre de 10 000 MW la puissance de production d’électricité sur le continent et raccorder 20 millions de foyers et d’entreprises jusqu’ici privés de cette énergie.

Aujourd’hui, la production d’électricité des 48 pays d’Afrique sub-saharienne, qui comptent 800 millions d’habitants, est comparable à celle de l’Espagne, qui compte 46 millions d’habitants.

Le programme Power Africa, coordonné par l’agence fédérale USAid, doit en principe générer un effet levier grâce à 7 milliards de dollars d’investissements publics américains, qui doivent être accompagnés de 20 milliards de dollars d’investissements privés.

Cependant ce plan, qui aurait déjà atteint en quelques mois 25% de ses objectifs sur cinq ans, fait l’objet de controverses, particulièrement en ce qui concerne les méthodes de calcul des résultats. Par exemple, sont comptabilisés parmi les résultats les projets non finalisés, ou les projets qui ont été lancés avant le programme. Par ailleurs, les protocoles d’accord signés avec six Etats (Nigeria, Kenya, Ethiopie, Liberia, Tanzanie, Ghana) concernent moins de 100 millions de dollars d’engagement et rémunèreront principalement des sociétés de conseil occidentales.

Des débats qui dénoncent finalement le plan comme étant une vaste campagne de marketing (voire même de récupération de projets existants) plutôt qu’un véritable programme d’investissement pour l’Afrique. En réaction, le coordinateur du programme Andrew Herscowitz rétorque que le programme a été mal compris et que son objectif était non pas de verser de l’aide mais « d’accélérer les transactions ».

Crédit photo : Brian Ybarbo, USAF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 30 Sep 2015
Plébiscitée à plusieurs reprises pour l'ingéniosité de son micro-générateur d'énergie, la start-up française Enerbee a reçu le jeudi 17 septembre dernier le prix du Concours Mondial Innovation dans la catégorie "Stockage de l’Energie", en présence du Président de la République.…
mar 14 Déc 2021
Lundi 13 décembre, le français Alstom a signé un contrat avec le gestionnaire du réseau ferré de l'agglomération de Dublin. L'accord prévoit qu'Alstom équipera le réseau avec une nouvelle flotte composée de trains hybrides. Ils fonctionneront à l'électricité et avec…
mer 1 Fév 2017
Présentée comme la solution pour réduire votre facture énergétique et participer à la lutte contre le réchauffement climatique, la rénovation énergétique des logements est aujourd'hui fortement encouragée par le gouvernement. Les mécanismes de soutien financier sont de plus en plus…
ven 21 Nov 2014
PJM Interconnection, société qui gère un réseau haute tension dans la région de l'Ohio aux Etats-Unis, a indiqué mercredi 19 novembre que des températures particulièrement froides pour la saison avaient entrainé un nouveau record de demande d'électricité. Mardi 18 novembre,…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.