Prix de l'électricité : pourquoi votre facture augmente ? - L'EnerGeek

Prix de l’électricité : pourquoi votre facture augmente ?

CSPELes tarifs réglementés de l’électricité pour les particuliers ont augmenté de 2,5 % à compter du samedi 1er novembre, soit une hausse qui représente en moyenne 1,22 euro par mois sur la facture de chaque ménage. Définie par un nouvel arrêté tarifaire publié au Journal officiel, cette augmentation hors taxe est la conséquence de l’application de la nouvelle formule de calcul et d’un rattrapage sur les tarifs appliqués en 2012 et 2013.

L’augmentation de la facture des particuliers

Si les tarifs de l’électricité en France sont toujours parmi les moins chers de la zone euro, inférieurs de plus de 30 % à la moyenne, leur augmentation devrait concerner 9 ménages sur 10, soit environ 28 millions de foyers alimentés par le groupe EDF.

Une augmentation de 2,5 % qui inclut la TVA et la CSPE (taxe qui sert à financer les énergies renouvelables ainsi que la péréquation tarifaire, pour maintenir un tarif unique partout en France) et qui s’explique notamment par une hausse de 1,6 % au titre de la nouvelle méthode de calcul et une hausse de 0,9 % au titre du rattrapage sur les tarifs appliqués en 2012 et 2013. Ce rattrapage tarifaire est destiné à compenser le manque à gagner par l’énergéticien lié à l’écart entre les tarifs appliqués et les coûts supportés durant cette période.

La nouvelle méthode de facturation a quant à elle été définie par le gouvernement sur la base de la loi “NOME” (Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité) relative à l’organisation du marché de l’électricité en France. Cette loi datant de 2010 est donc entrée en vigueur le 1er novembre dernier, et instaure un nouveau mode de calcul inspiré des tarifs mis en place par les fournisseurs alternatifs, établis en fonction des prix du marché.

Nouvelle méthode de calcul et prix du marché

Cette nouvelle méthode de calcul dite “par empilement” fixe désormais les tarifs par l’addition des coûts des différentes composantes de la filière, en intégrant le prix de l’électricité sur les marchés de gros. Ce nouveau mode de calcul doit mieux protéger le pouvoir d’achat des consommateurs.

Plus concrètement, les tarifs de l’électricité étaient fixés jusqu’à présent de manière à couvrir les coûts de l’opérateur historique EDF, c’est-à-dire ses coûts de production, ses coûts commerciaux et ses coûts d’acheminement (transport et distribution de l’électricité).

Avec cette nouvelle méthode, le tarif est calculé en additionnant les mêmes types de coûts que ceux que les fournisseurs alternatifs empilent pour construire leur offre de marché. Ces coûts se composent des coûts d’approvisionnement auprès d’EDF qui doit leur vendre une partie de son électricité nucléaire à un prix fixé par le gouvernement (ARENH) et qui représentent en moyenne les deux tiers des besoins en électricité de leurs clients. Le tiers restant dépend alors des coûts d’approvisionnement sur le marché de l’électricité.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 20 Juin 2018
Interrogé par l’Association des journalistes de l’énergie, mardi 19 juin 2018, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), Jean-François Carenco, a une nouvelle fois pris position en faveur du compteur Linky. Ce dernier a vigoureusement défendu ce…
mer 28 Jan 2015
Selon le rapport « The Future of Electricity » du Forum économique mondial, les énergies renouvelables ne sont pas judicieusement déployées en Europe. Des panneaux photovoltaïques et des éoliennes ont été excessivement implantés dans des endroits qui ne leur sont pas les mieux adaptés. Pour…
mar 19 Avr 2022
Ce jeudi 14 avril 2022, jour de sa présentation officielle, le nouveau prototype électrique de Mercedes, la Vision EQXX, est parvenue à effectuer un trajet de 1 008 kilomètres avec une unique recharge, nouveau record d'autonomie pour un véhicule électrique.…
mar 25 Juin 2019
La vague de chaleur qui frappe actuellement la France rappelle que l’été est aussi une saison de forte consommation d’électricité. En effet, les systèmes de ventilation et de climatisation sont de plus en plus utilisés, ce qui augmente la consommation…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.