Fukushima: la piscine du réacteur 4 enfin sécurisée - L'EnerGeek

Fukushima: la piscine du réacteur 4 enfin sécurisée

mur_de_glace_fukushimaC’est une première étape primordiale dans le programme de démantèlement de la centrale de Fukushima que vient de passer avec succès la compagnie Tepco. Les combustibles nucléaires usagés stockés dans la piscine du réacteur 4 largement endommagée ont finalement été retirés. Une opération délicate qui aura nécessité plus d’un an de manœuvre dans un environnement accidenté et radioactif.

Voilà un premier soulagement pour la compagnie japonaise qui termine en ce moment même de dégager le combustible nucléaire usé encore présent dans la piscine du réacteur 4. Entamée au mois de novembre 2013, cette opération consistait à retirer en priorité les 1.331 assemblages de combustible usés afin de les transférer dans un lieu de stockage sécurisé prévu à cet effet.

S’il reste encore aujourd’hui plus de 180 assemblages de combustible neuf à transférer, la situation est désormais sous contrôle, le combustible neuf ne présentant pas les même risques de contamination. Mais l’extraction des assemblages usés était quand a elle des plus urgentes au regard des risques encourus en cas de nouvel incident. En effet, la piscine n’était plus aujourd’hui en état de supporter une seconde catastrophe et les risques de dégagements massifs de substances radioactives étaient bien réel.

Pour cela, l’exploitant avait dû dans un premier temps installer un nouveau toit provisoire sur le réacteur 4 ainsi qu’un nouveau dispositif d’extraction avant d’entamer la phase de retrait des détritus tombés dans le bassin lors des explosions d’hydrogène. L’ensemble des assemblages usés ont finalement été transportés dans une autre piscine de stockage plus sûr qui garantira le refroidissement du combustible dans des conditions optimales.

Le succès de cette première opération de dégagement, une des plus délicates depuis la sécurisation du site accidenté en 2011 est donc de bonne augure pour la suite, sachant que les piscines des réacteurs 1 et 3 devront elles aussi être vidées et présentes des hauts niveaux de radioactivité.

Crédits photo : Serge Ottaviani

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 12 Mar 2018
En visite officielle en Inde du 10 au 12 mars 2018, le Président français Emmanuel Macron, accompagné du PDG d’EDF Jean-Bernard Lévy, ont profité de l’occasion pour promouvoir la technologie nucléaire française et avancer sur le dossier des six EPR…
A l'occasion de la publication de son livre Mon journal du monde, le professeur à l'Université Paris Dauphine, Philippe Chalmin, spécialiste des matières premières, analyse le secteur de l'énergie pour le journal La Dépêche. Selon lui, alors que les énergies renouvelables ne…
ven 25 Avr 2014
Le chef spirituel des bouddhistes tibétains est en déplacement au Japon pendant 12 jours. En passant par les régions dévastées par le tsunami de mars 2011 le lundi 21 avril, le Dalaï Lama en a également profité pour vanter les…
mer 16 Juil 2014
A l’occasion d’une tournée sud-américaine du président Russe, Vladimir Poutine et son homologue Cristina Fernandez ont signé des accords pourtant la construction d’un quatrième réacteur nucléaire sur le sol argentin. Malgré la richesse de l’Argentine en hydrocarbures, le contexte y…

COMMENTAIRES

  • Bonjour,

    Comment expliquer que la photo ci-dessous est celle d’une tranche REP (Réacteur à Eau Pressurisée) et qu’elle ne correspond donc en aucun cas à la technologie utilisée à Fukushima.
    A minima, une photo d’une piscine de désactivation française aurait été plus proche de la réalité que cette photo d’une piscine réacteur (vraisemblablement une 900MW française).

    Cordialement,

    Mathieu

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.