Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures - L'EnerGeek

Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures

dakha_photo_v i p e zLa République populaire du Bangladesh, située entre l’Inde et la Birmanie, a subi samedi 1er novembre une panne généralisée d’électricité. L’ensemble du pays, du palais présidentiel aux zones les plus reculées, s’est en effet retrouvé privé d’électricité à partir de la mi-journée en raison d’un problème technique au niveau d’une ligne de transmission électrique en provenance de l’Inde.

Le directeur de la société en charge de la gestion du réseau électrique bangladais, Power Grid Company of Bangladesh, a expliqué à la presse qu’une défaillance s’était produite dans une sous-station haute tension en charge de transporter l’électricité en provenance d’Inde. “Par conséquent toutes les centrales électriques se sont arrêtées automatiquement, [c’était] la première fois que l’ensemble du pays se retrouvait sans électricité depuis 2007″.

Le Bangladesh est un des pays affichant un PIB par habitant les plus faibles du monde. Le pays, en plein développement, a cependant vu son tissu industriel et la situation de sa classe moyenne s’améliorer fortement ces dernières années. En raison de la hausse de la demande d’énergie, que le peu de moyens de production d’électricité disponibles ne peuvent combler, le Bangladesh est fortement tributaire de son voisin indien en matière d’énergie : le pays importe de l’électricité au Sous-contient depuis la fin 2013 via une ligne de transmission qui part de l’État du Bengale occidental, dans l’Est indien, et rejoint le Sud-Ouest du Bangladesh.

Alors que les hôpitaux et l’aéroport de Dacca ont fonctionné grâce à des générateurs de secours, l’électricité revenait progressivement. Le problème était complètement réglé 24 heures plus tard, dimanche 02 octobre, à la mi-journée.

Le gouvernement a décidé d’ouvrir une enquête afin de déterminer précisément l’origine de ce  blackout général. “Nous avons mis en place une commission chargée d’enquêter. Celle-ci a déjà commencé à travailler et soumettra ses conclusions dans trois jours”, a déclaré à la presse Nasrul Hamid, ministre adjoint à l’Energie.

Crédit photo : v i p e z

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 18 Avr 2016
La chercheuse de l’Ifri Carole Mathieu vient de publier une note intitulée L’industrie électrique américaine au défi de la transition bas-carbone. Pour préparer son avenir énergétique, la première puissance économique mondiale doit selon elle faire évoluer le rôle « des entreprises historiquement…
mar 26 Mar 2019
La libéralisation du marché de l’énergie a entraîné l’arrivée de nombreux fournisseurs alternatifs, désireux de concurrencer les acteurs historiques. La concurrence s’impose désormais comme une norme, mais dans la jungle des offres où peuvent rapidement se perdre les consommateurs, le…
mar 21 Fév 2017
Selon les derniers chiffres publiés par Eurostat, l'Office de statistiques européen, la consommation intérieure brute d'énergie de l'UE est tombée en 2015 sous son niveau de 1990. Une performance prometteuse mais qui cache en réalité une consommation d'énergie primaire repartie…
mer 30 Mai 2018
Tandis que la logique des smart grids gagne du terrain afin d'adapter les réseaux électriques à la montée en puissance des énergies renouvelables, Tesla gagne un peu plus du terrain grâce au déploiement de son Powerpack. Après avoir équipé l'Australie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.