Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures - L'EnerGeek

Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures

dakha_photo_v i p e zLa République populaire du Bangladesh, située entre l’Inde et la Birmanie, a subi samedi 1er novembre une panne généralisée d’électricité. L’ensemble du pays, du palais présidentiel aux zones les plus reculées, s’est en effet retrouvé privé d’électricité à partir de la mi-journée en raison d’un problème technique au niveau d’une ligne de transmission électrique en provenance de l’Inde.

Le directeur de la société en charge de la gestion du réseau électrique bangladais, Power Grid Company of Bangladesh, a expliqué à la presse qu’une défaillance s’était produite dans une sous-station haute tension en charge de transporter l’électricité en provenance d’Inde. “Par conséquent toutes les centrales électriques se sont arrêtées automatiquement, [c’était] la première fois que l’ensemble du pays se retrouvait sans électricité depuis 2007″.

Le Bangladesh est un des pays affichant un PIB par habitant les plus faibles du monde. Le pays, en plein développement, a cependant vu son tissu industriel et la situation de sa classe moyenne s’améliorer fortement ces dernières années. En raison de la hausse de la demande d’énergie, que le peu de moyens de production d’électricité disponibles ne peuvent combler, le Bangladesh est fortement tributaire de son voisin indien en matière d’énergie : le pays importe de l’électricité au Sous-contient depuis la fin 2013 via une ligne de transmission qui part de l’État du Bengale occidental, dans l’Est indien, et rejoint le Sud-Ouest du Bangladesh.

Alors que les hôpitaux et l’aéroport de Dacca ont fonctionné grâce à des générateurs de secours, l’électricité revenait progressivement. Le problème était complètement réglé 24 heures plus tard, dimanche 02 octobre, à la mi-journée.

Le gouvernement a décidé d’ouvrir une enquête afin de déterminer précisément l’origine de ce  blackout général. “Nous avons mis en place une commission chargée d’enquêter. Celle-ci a déjà commencé à travailler et soumettra ses conclusions dans trois jours”, a déclaré à la presse Nasrul Hamid, ministre adjoint à l’Energie.

Crédit photo : v i p e z

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 7 Fév 2017
Après publication d'une communication sur le deuxième état de l'union de l'énergie par la Commission européenne, son vice-président, Maroš Šefčovič, entame une tournée européenne pour expliquer la stratégie énergétique de l'Union. Une façon de clarifier les objectifs énoncés dans le "Winter package" présenté…
mar 25 Mar 2014
La région PACA est avec la Bretagne,  la plus sensible au risque de coupure générale d’électricité, autrement appelé black-out. Pour réduire ce risque, RTE (Réseau de transport d’électricité) construit « un filet de sécurité », à savoir trois liaisons  de 225.000 volts…
lun 19 Déc 2016
Si la France comble progressivement son retard, la Norvège continue de son côté de dominer tous les classements européens en termes de mobilité électrique. Le pays qui représente à lui tout seul plus de 20% des nouvelles immatriculations en Europe,…
ven 1 Déc 2017
L'Anode, association regroupant plusieurs fournisseurs d’énergie alternatifs, a annoncé mardi 28 novembre 2017, avoir déposé un nouveau recours auprès du Conseil d’Etat pour demander la fin effective des tarifs réglementés du gaz. Ces tarifs avaient été déclarés contraires au droit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.