Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures - L'EnerGeek

Le Bangladesh plongé dans le noir pendant 24 heures

dakha_photo_v i p e zLa République populaire du Bangladesh, située entre l’Inde et la Birmanie, a subi samedi 1er novembre une panne généralisée d’électricité. L’ensemble du pays, du palais présidentiel aux zones les plus reculées, s’est en effet retrouvé privé d’électricité à partir de la mi-journée en raison d’un problème technique au niveau d’une ligne de transmission électrique en provenance de l’Inde.

Le directeur de la société en charge de la gestion du réseau électrique bangladais, Power Grid Company of Bangladesh, a expliqué à la presse qu’une défaillance s’était produite dans une sous-station haute tension en charge de transporter l’électricité en provenance d’Inde. “Par conséquent toutes les centrales électriques se sont arrêtées automatiquement, [c’était] la première fois que l’ensemble du pays se retrouvait sans électricité depuis 2007″.

Le Bangladesh est un des pays affichant un PIB par habitant les plus faibles du monde. Le pays, en plein développement, a cependant vu son tissu industriel et la situation de sa classe moyenne s’améliorer fortement ces dernières années. En raison de la hausse de la demande d’énergie, que le peu de moyens de production d’électricité disponibles ne peuvent combler, le Bangladesh est fortement tributaire de son voisin indien en matière d’énergie : le pays importe de l’électricité au Sous-contient depuis la fin 2013 via une ligne de transmission qui part de l’État du Bengale occidental, dans l’Est indien, et rejoint le Sud-Ouest du Bangladesh.

Alors que les hôpitaux et l’aéroport de Dacca ont fonctionné grâce à des générateurs de secours, l’électricité revenait progressivement. Le problème était complètement réglé 24 heures plus tard, dimanche 02 octobre, à la mi-journée.

Le gouvernement a décidé d’ouvrir une enquête afin de déterminer précisément l’origine de ce  blackout général. “Nous avons mis en place une commission chargée d’enquêter. Celle-ci a déjà commencé à travailler et soumettra ses conclusions dans trois jours”, a déclaré à la presse Nasrul Hamid, ministre adjoint à l’Energie.

Crédit photo : v i p e z

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 7 Sep 2016
Si le processus de méthanisation est bien connu pour la valorisation énergétique des déchets verts en provenance de l'agriculture ou de l'industrie agroalimentaire, il n'avait encore jamais été appliqué à une échelle industrielle sur les déchets domestiques. C'est ce que…
mar 9 Mai 2017
Désireux d'encourager la rénovation durable et énergétique des bâtiments, le gouvernement a mis en place depuis plusieurs années, en collaboration avec l’Ademe, toute une série d’aides financières à destination des ménages. Créé en 2015 en remplacement du Crédit d’impôt développement…
lun 13 Jan 2014
Dix jours après le passage du cyclone Bejisa, tous les foyers réunionnais ont à nouveau accès à l’électricité. Les clients les plus isolés ont été réalimentés ce lundi 13 janvier, selon le directeur régional d’EDF Patrick Bressot qui a exprimé…
En remplacement de Nicolas Hulot, démissionnaire, le président de l’Assemblée nationale, François de Rugy, a été nommé mardi 4 septembre 2018 par l’Elysée, ministre de la Transition écologique et solidaire. Un choix de raison de la part du gouvernement qui…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.