Grabit, un robot qui déplace les objets grâce à l’électricité statique - L'EnerGeek

Grabit, un robot qui déplace les objets grâce à l’électricité statique

A -GRABITLe robot « GrabIt » utilise l’électricité statique pour tenir et déplacer des objets : pour cela il est constitué d’une plaque ou de différents doigts tentaculaires recouverts d’électrodes, qui génèrent d’importantes forces attractives. Ce dispositif, qui fonctionne sur presque tous les objets et toutes les surfaces, pourrait faire l’objet d’applications dans de nombreux domaines et présente l’avantage d’être peu énergivore.

Un robot capable de déplacer des objets quel que soit leur poids, leur forme, ou leur matière ? La technologie de GrabIt, société dérivée de SRI International (entreprise de R&D américaine), promet d’y parvenir. Le robot est capable de générer et de maintenir une importante attraction pour attraper et déplacer des objets. GrabIt utilise pour cela l’électricité statique, cette force qui au quotidien colle les vêtements à la peau ou fait se dresser les cheveux après avoir ôté un pull.

GrabIt est avant tout un concept basé sur les électrodes génératrices d’électricité statique et peut donc prendre différentes formes : il peut se présenter comme une grande plaque ou une sorte de tentacule d’électrodes, voire même être accroché à un drone pour faire office de livreur. Le système GrabIt peut tout aussi bien déplacer des métaux que du verre, du carton, du silicone…

Plus la surface est lisse et propre, plus la technique est efficace, puisque l’attraction est d’autant plus forte que la surface de contact entre l’objet est le robot est importante. La force électrostatique sera donc moins efficiente sur des petits objets à la forme irrégulière, même si cette difficulté est contournée par le modèle doté de tentacules flexibles qui s’adaptent mieux aux objets de forme irrégulière.

De plus, cette technologie présente l’avantage, non négligeable, de consommer beaucoup moins d’énergie que les engins traditionnels servant à déplacer les objets. GrabIt consomme en effet en 10 ans ce que consomment en une semaine les engins conventionnels qui utilisent un système de vide d’air.

Une technologie développée depuis 2011 et qui est toujours à l’état de prototype, mais qui est appelée à faire l’objet d’usages variés, principalement dans le secteur industriel.

Photo et vidéos : SRI International – GrabIt

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 18 Mai 2017
Vous habitez dans une zone coupée du monde ou non interconnectée au réseau électrique national et vous souhaiteriez éviter le recours systématique à votre groupe électrogène énergivore et polluant ? La start-up française Powidian propose désormais une solution clé en…
ven 14 Fév 2014
L’Afrique est « l’une des régions les plus dynamiques au monde » d’après la Maison-Blanche, et en effet certains pays connaissent actuellement un taux de croissance à deux chiffres. Les investisseurs internationaux s’intéressent de plus en plus aux infrastructures du continent, et…
jeu 20 Juil 2017
Afin de réaliser son objectif de neutralité carbone, la Ville de Paris a choisi de se doter d’un Fonds d’investissement pour la transition écologique. La capitale a signé mardi 18 juillet 2017 en collaboration avec la Caisse des Dépôts, une…
jeu 5 Avr 2018
Publiées mardi 3 avril 2018 par l’Association portugaise des énergies renouvelables, les dernières données fournis par le gestionnaire du réseau électrique portugais Redes Energeticas Nacionails (REN) pour le mois de mars 2018 sont des plus prometteuses. Le Portugal aurait produit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.