Grabit, un robot qui déplace les objets grâce à l’électricité statique - L'EnerGeek

Grabit, un robot qui déplace les objets grâce à l’électricité statique

A -GRABITLe robot « GrabIt » utilise l’électricité statique pour tenir et déplacer des objets : pour cela il est constitué d’une plaque ou de différents doigts tentaculaires recouverts d’électrodes, qui génèrent d’importantes forces attractives. Ce dispositif, qui fonctionne sur presque tous les objets et toutes les surfaces, pourrait faire l’objet d’applications dans de nombreux domaines et présente l’avantage d’être peu énergivore.

Un robot capable de déplacer des objets quel que soit leur poids, leur forme, ou leur matière ? La technologie de GrabIt, société dérivée de SRI International (entreprise de R&D américaine), promet d’y parvenir. Le robot est capable de générer et de maintenir une importante attraction pour attraper et déplacer des objets. GrabIt utilise pour cela l’électricité statique, cette force qui au quotidien colle les vêtements à la peau ou fait se dresser les cheveux après avoir ôté un pull.

GrabIt est avant tout un concept basé sur les électrodes génératrices d’électricité statique et peut donc prendre différentes formes : il peut se présenter comme une grande plaque ou une sorte de tentacule d’électrodes, voire même être accroché à un drone pour faire office de livreur. Le système GrabIt peut tout aussi bien déplacer des métaux que du verre, du carton, du silicone…

Plus la surface est lisse et propre, plus la technique est efficace, puisque l’attraction est d’autant plus forte que la surface de contact entre l’objet est le robot est importante. La force électrostatique sera donc moins efficiente sur des petits objets à la forme irrégulière, même si cette difficulté est contournée par le modèle doté de tentacules flexibles qui s’adaptent mieux aux objets de forme irrégulière.

De plus, cette technologie présente l’avantage, non négligeable, de consommer beaucoup moins d’énergie que les engins traditionnels servant à déplacer les objets. GrabIt consomme en effet en 10 ans ce que consomment en une semaine les engins conventionnels qui utilisent un système de vide d’air.

Une technologie développée depuis 2011 et qui est toujours à l’état de prototype, mais qui est appelée à faire l’objet d’usages variés, principalement dans le secteur industriel.

Photo et vidéos : SRI International – GrabIt

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 10 Juil 2013
L’éclairage public représente environ 40% des dépenses d’énergie électrique pour les collectivités territoriales. Pour faire des économies, certaines villes ou pays mettent en place des systèmes innovants d’éclairage de la voirie. Deux sortes d'innovations se profilent : les lampadaires qui…
mer 22 Fév 2017
Si le gouvernement a fait de la rénovation énergétique des logements un des axes majeurs de la transition énergétique, les efforts financiers consentis jusqu'à présent ne seraient pas à la hauteur des enjeux selon une étude parue cette semaine. Le…
dim 31 Jan 2016
Longtemps stigmatisées pour leur déperdition d'énergie en comparaison aux ampoules Led plus économes, les ampoules à filament pourraient bien revenir sur le devant de la scène. Une étude réalisée par des scientifiques américains démontre en effet comment recycler la lumière…
jeu 3 Août 2017
Aujourd'hui, la Californie se positionne clairement dans sa lutte contre le changement climatique. La ville de Los Angeles n'échappe pas à la règle et confirme son engagement en faveur des technologies propres et respectueuses de l’environnement. Le conseil d’administration en…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.