La Bolivie d'Evo Morales va investir 2 milliards dans l'énergie nucléaire - L'EnerGeek

La Bolivie d’Evo Morales va investir 2 milliards dans l’énergie nucléaire

Evo_Morales_Nucléaire_BolivieLe Président bolivien, Evo Morales, a annoncé le jeudi 2 octobre dernier la volonté de son gouvernement d’investir à long terme dans l’énergie nucléaire et de lancer la construction de la première centrale dans le département de La Paz d’ici 2025. Un investissement de plus de deux milliards de dollars.

C’est à l’occasion de la signature d’un projet hydraulique avec une compagnie espagnole, que le Président bolivien a précisé les grandes orientations qu’il souhaite donner à la politique énergétique de son pays. Grand favori des prochaines élections présidentielles du 12 octobre prochain, le Président a ainsi clairement affiché ses ambitions en matière d’énergie nucléaire qui constitue pour lui le seul moyen de libérer son pays de la dépendance énergétique.

S’il avait déjà annoncé son intention de développer l’énergie nucléaire en collaboration avec l’Argentine ou la France, Evo Morales a cette fois exposé un premier plan d’investissement. “Cette énergie nucléaire à des fins pacifiques va être lancée dans le département de La Paz, avec d’ici 2025 un investissement de plus de deux milliards de dollars”, a-t-il précisé. Un engagement financier important donc, qui fait suite à la découverte d’un gisement d’uranium dans la province de Santa Cruz par la compagnie minière publique bolivienne. Cette première centrale nucléaire, dont la construction devrait débuter dès cette année, comportera notamment des unités de cyclotron (accélérateur de particules) à usage médical et de recherche.

Très concerné par les questions énergétiques, le Président bolivien mène depuis son arrivée au pouvoir un politique interventionniste forte ayant conduit à un vaste programme de nationalisation des richesses pétrolières du pays et des compagnies d’électricité.

Crédits photo : Alain Bachellier

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 9 Nov 2015
Alors que l’exposition consacrée au 70ème anniversaire du CEA vient de s’achever, que faut-il retenir de l’établissement public ? De l’industrie nucléaire aux énergies alternatives, cette institution est aujourd’hui considérée comme un pilier de la recherche énergétique mondiale. (suite…)
mar 26 Fév 2013
Lundi 25 février, le groupe Finlandais Fennovoima a annoncé que le projet de réacteur EPR d’Areva n’était pas retenu dans le cadre d’un appel d’offres pour la construction de la troisième centrale nucléaire finlandaise. C’est en faveur du groupe japonais…
lun 29 Juin 2015
L’été dernier, le groupe Hitachi a annoncé qu’il travaillait en partenariat avec des universités américaines sur le réacteur nucléaire de demain. L’enjeu de ces recherches est de composer avec un des éléments les plus problématiques  de l’énergie nucléaire : les déchets…
mar 19 Avr 2016
Le projet Proryv doit produire un nouveau combustible nucléaire à base de nitrures mixtes d'uranium et de plutonium. Grâce aux travaux de la société SverdNIIkhimmach, une nouvelle génération de centrales nucléaires pourrait voir le jour. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.