EDF accentue son action pour l’électrification rurale en Afrique - L'EnerGeek

EDF accentue son action pour l’électrification rurale en Afrique

EDF_électrification_rurale_afriqueLe leader mondial de l’électricité EDF et la société financière internationale (SFI/IFC), filiale de la Banque mondiale, ont annoncé le jeudi 3 juillet dernier la signature officielle d’un protocole d’accord  dans le cadre d’un vaste programme de développement de solutions d’électrification hors réseau. Destinée à alimenter à long terme plus de 500.000 personnes, cette initiative vise en priorité les zones rurales des pays en développement, et plus particulièrement en Afrique Subsaharienne.

Déjà présent en Afrique via son plan “Accès à l’énergie” mis en place au Mali, au Maroc, au Sénégal, au Botswana et en Afrique du Sud et grâce auquel EDF a permis d’apporter de l’électricité à plus de 500.000 personnes, l’énergéticien français réaffirme par ce nouveau partenariat sa volonté d’ agir pour un meilleur accès à l’électricité dans les régions trop isolées ou sous-développées.

Comme le souligne dans ce sens le directeur Afrique et accès à l’énergie d’EDF, Edouard Dahomé, “l’électricité constitue un produit vital sans lequel aucun vrai développement n’est possible. L’accès à l’énergie des populations rurales, souvent les plus défavorisées, permet de réduire la pauvreté en développant les activités génératrices de revenus, mais aussi l’éducation, la santé, l’accès à l’eau etc.”.

Cela étant, EDF et IFC entendent ici mutualiser leurs compétences afin de proposer des solutions d’électrification viables, durables et adaptées aux contextes et aux contraintes de chaque région. Le périmètre de coopération définit dans le cadre de cet accord comprend notamment “la mobilisation de financements pour soutenir les projets identifiés, l’échange d’expertise sectorielle entre les deux institutions et, le cas échéant, la création d’un véhicule d’investissement commun pour financer les projets éligibles dans les pays cibles”.

Si cet accord concerne en premier lieu le continent africain et notamment des territoires isolés du Bénin, du Mozambique ou de Tanzanie, ces deux partenaires pourraient être amenés en cas de succès, à intervenir dans d’autres régions du monde. L’Asie et plus précisément le Myanmar ont également été évoqués. Un premier projet test est pour le moment en phase d’expérimentation au Bénin. Il prévoit l’alimentation en électricité de plus de 25 000 personnes grâce à l’installation d’un réseau hybride solaire-diesel et de centrales biomasses.

Nouveau partenaire d’EDF, l’IFC bénéficie lui aussi d’une  certaine expérience dans le domaine de l’électrification rurale. Un domaine dans lequel cet institut financier s’est engagé à plusieurs reprises à travers son initiative Lighting Africa (éclairage hors réseau pour près de 7 millions de personnes), mais également via des investissements en électrification rurale au Sénégal.

Crédits photo : Ferdinand Reus

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 21 Mai 2019
La mobilité électrique est une piste à suivre pour la transition énergétique. Du 19 au 22 mai 2019, à Lyon, un salon est justement dédié à la mobilité électrique. À cette occasion, EDF accélère son plan mobilité électrique. Le 20…
jeu 20 Fév 2020
Le groupe singapourien Vena Energy vient d'annoncer, ce mercredi 19 février 2019, qu'il allait construire une batterie de 100 MW dans l'Etat du Queensland, en Australie. Le Queensland entend en effet réussir sa transition énergétique en associant EnR (éolien et…
mer 24 Mai 2017
Annoncée mercredi 10 mai 2017 la publication du décret relatif aux obligations d’amélioration de la performance énergétique dans les bâtiments existants à usage tertiaire, n’est pas du goût de tous les professionnels. Le patronat du secteur, réuni au sein de la Fédération…
jeu 9 Fév 2017
Si la nouvelle administration au pouvoir aux Etats-Unis ne semble pas vouloir prendre au sérieux le réchauffement des températures, le changement climatique pourrait pourtant avoir de fâcheuses conséquences sur le réseau électrique américain à long terme. Une étude publiée le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.