EDF ouvre la quatrième base de sa Force d’Action Rapide du Nucléaire (FARN) - L'EnerGeek

EDF ouvre la quatrième base de sa Force d’Action Rapide du Nucléaire (FARN)

Centrale_du_BugeyLa Farn, créée après la catastrophe de Fukushima, est un groupe d’intervention d’élite, dont les membres communément appelés les « pompiers du nucléaires » sont chargés d’intervenir très rapidement sur une centrale nucléaire dans l’éventualité d’un accident grave. EDF a annoncé le 11 mars l’ouverture de la quatrième et dernière base de la Farn, à la centrale de Bugey (Ain).

Le groupe d’élite compte 4 bases, à Civaux (Vienne), à Dampiere (Loiret), à Paluel (Seine-Maritime) et au Bugey désormais. L’état-major, qui contrôle l’ensemble de la Farn, est situé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

L’objectif de cette force est d’intervenir, en moins de 24h dans n’importe qu’elle centrale nucléaire française, pour apporter du soutien humain et le matériel nécessaire pour face à un accident. Dans l’éventualité d’une catastrophe naturelle comme celle qui a frappé Fukushima, les membres de la Farn devraient notamment garantir l’approvisionnement en eau et en électricité, afin d’éviter la surchauffe du réacteur.

Selon EDF, les équipes sont mobilisables en 1 heure pour prêter main forte aux équipes d’intervention d’urgence des centrales. A leur disposition, d’importants moyens matériels comme des pompes mobiles, des groupes électrogènes, des camions, des barges ou encore des engins de levage.

Cette unité spéciale compte aujourd’hui 150 “pompiers” du nucléaire. Selon les plan d’EDF, le groupe devraient atteindre un total de 300 personnes.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 14 Juin 2013
Hier, la Commission Européenne a proposé d'instaurer des contrôles réguliers des installations nucléaires, par des experts non nationaux. Le but est de renforcer la sûreté nucléaire. Les installations nucléaires (centrales et réacteurs) pourraient donc être contrôlées tous les six ans,…
mer 16 Jan 2019
Dans la course au développement des énergies renouvelables, la Chine mise en partie sur une option très ambitieuse mais incertaine : un soleil artificiel. En effet, la nature offre bon nombre de solutions techniques à l’homme et les scientifiques chinois tentent…
mar 12 Août 2014
Après une longue enquête de l’autorité de sûreté nucléaire japonaise visant à montrer qu’ils étaient bien en conformité avec les nouvelles normes post Fukushima, les deux réacteurs de la centrale de Sendai ont reçu l’aval pour une relance au mois…
jeu 5 Mar 2015
Si l'énergie nucléaire est sans doute aujourd'hui l'énergie décarbonée la plus efficace dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, le stockage et la longévité des déchets radioactifs qui en résultent divisent encore populations et spécialistes sur la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.