Un programme de stockage de l’énergie solaire lancé en Allemagne - L'EnerGeek

Un programme de stockage de l’énergie solaire lancé en Allemagne

Lancé le 1er mai 2013, ce programme subventionne des systèmes de stockage d’énergie photovoltaïque. Avec un tel système, l’Allemagne souhaite s’imposer comme le pionnier du secteur.

Avec l’essor des énergies renouvelables, le stockage de l’électricité devient un enjeu de plus en plus essentiel. En effet, l’intermittence de l’éolien ou du solaire rend nécessaire le développement de technologies permettant de stocker le surplus d’énergie et de le réinjecter dans le réseau selon la demande.

L’Allemagne est un pays pionnier de l’énergie solaire. En effet, l’équivalent de 32.000 mégawatts (MW) sont installés outre-Rhin. Ce programme de subventions, instauré par le gouvernement, vise à favoriser l’installation de batteries électriques. Les subventions, réservées aux systèmes photovoltaïques de petite taille (inférieurs à 30 kilowatts), s’élèveront entre 600 et 660 euros par kilowatt (KW) de capacité de stockage installée.

Le gouvernement a annoncé que le budget s’élèverait à 25 millions d’euros en 2013 et qu’il serait reconduit en 2014.

Un marché à 19 milliards de dollars

Un tel projet a pour objectif de favoriser l’autoconsommation. En effet, les installations photovoltaïques concernées ne devront pas rejeter plus de 60% de l’électricité produite dans le réseau.

Selon l’Institut IMS Research, un foyer allemand équipé de telles batteries pourra réduire de 10% sa facture d’électricité par rapport à un autre foyer équipé d’un système photovoltaïque sans technologie de stockage.

Si l’Allemagne représente aujourd’hui 70% du marché mondial du stockage de l’énergie photovoltaïque, IMS Research prévoit une explosion de ce marché. Selonb ce groupe, il pourrait atteindre 19 milliards de dollars en 2020 alors qu’il n’en représentait que 200 millions en 2012.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 24 Mai 2018
Invitée à participer au débat national sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a publié mardi 22 mai dernier plusieurs propositions. Selon l’Ademe, la France doit réduire avant…
ven 25 Sep 2020
Une étude, publiée ce jeudi 24 septembre 2020, montre que le rétrofit, c'est-à-dire le fait d'équiper une voiture thermique d'une motorisation électrique, produit moins d'émission de gaz à effet de serre (GES) que l'achat d'un modèle électrique neuf. De quoi…
ven 30 Oct 2020
Mercredi 28 octobre, le président Emmanuel Macron a annoncé le début du reconfinement sur l’ensemble du territoire. Du vendredi 30 octobre au 1e décembre, la France vit un nouvel épisode de confinement, cette fois en pleine saison froide. Autre changement…
lun 15 Juin 2015
Les pics de consommation ne sont pas l’apanage des vagues de froid : lorsque la France transpire, elle consomme beaucoup d’électricité pour se ventiler et se climatiser. Toutefois, dans son analyse de l’équilibre offre-demande d’électricité en France pour l’été 2015, RTE…

COMMENTAIRES

  • Une fois de plus, l’Allemagne montre la voie dans le domaine des énergies renouvelables.

    Ce sont les initiatives prisent depuis la loi de 2000 sur les renouvelables qui ont rendu possible la production à grande échelle des systèmes solaires, entraînant la baisse des coûts que l’on connaît.

    Pour ce qui est du stockage, une étude qui fait le point sur quelques aspects techniques.

    http://energeia.voila.net/solaire/stockage_solaire_pv.htm

    Maintenant, si cette solution est déjà économique à plusieurs points de vue en Allemagne, nous sommes encore loin du compte en France avec la politique menée depuis 2010.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.